Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2011

National Archives

Un des points cardinaux d'une bonne recherche documentaire est, entre autres, de connaître des sites ou elle est disponible. Nombre de documents déclassifiés sont disponibles sur le site de la CIA, dans le cadre de la loi FOIA (Freedom of Information Act). Les britanniques, également. Le site du National Archives of United Kingdom (http://www.nationalarchives.gov.uk ) recèle nombre de documents passionnants.

Dans le présent cas, soit les documents sont à consulter sur place; soit ils sont payants (Généralement 3,50 livres sterlings) soit ils sont disponibles gratuitement sur le site.

Dans les trois cas, nombre de documents sont disponibles. Citons entre autres, les comptes-rendus du Joint Intelligence Committee, sur les espions nazis, et soviétiques pour le premier cas; le dossier du MI5 sur Georges Orwell dans le second; et pour le troisième, l'accord US-UK de 1946 pour la coopération en matière de SIGINT, des documents sur John Vassall, les rapports relatifs à la défection du couple Petrov, où à l' IRA pour n'en citer que quelques uns.

 



 

 

 

 

Commentaires

Comme site d'archives non-gouvernemental, je consulte régulièrement celui de la National Security Archive (http://www.gwu.edu/~nsarchiv/), sur les archives déclassifiées US, et Cryptome (http://cryptome.org/), qui rassemble de tout en vrac mais qui contient bien des choses intéressantes.

C'est bon de voir ce blog actif à nouveau ! Amicalement

Écrit par : Rob1 | 21/10/2011

Exact! je vous remercie aussi pour les informations sur ce colonel qui avait contacté la CIA en 1984, c'est la première fois que je voyais cette information. Bonne journée!

Écrit par : ADMINISTRATEUR | 23/10/2011

De rien, c'est toujours intéressant de partager.

En ce moment, je m'intéresse particulièrement aux écoutes électroniques US menées depuis leurs ambassades. Vous avez parlé de l'opération "Cobra Ace" dans "La station de la CIA a Moscou de 1975 a 1979", avez-vous d'autres informations à ce sujet ? Je n'ai trouvé "Cobra Ace" citée que dans une traduction d'Izvestia de 1980.

Amicalement

Écrit par : Rob1 | 28/10/2011

Bonjour! malheureusement, pas grand chose, pour ne pas dire rien.. Une brève référence à un officier de la NSA qui travaillait à Moscou dans un ouvrage en russe. David Wise, dans son ouvrage "Un espion disparaît", fait légérement référence au renseignement électronique depuis l'ambassade. En revanche, les informations sont un peu plus précises quant aux opérations de renseignement utilisant des technologies en URSS. Youri Nossenko, dans son débriefing à la CIA de 300 pages, donne quelques cas pour des attachés militaires. Il y a eu aussi les opérations GTTAW ou sur la Mozhaisk en 1975 (indiqué dans les notes sur la station de Moscou). Il y a eu aussi, dans les années 80, une opération de mise sur écoutes des communications du Kremlin auquels participaient le chef d'antenne, Jack Downing, et Dana L. Durand

Écrit par : ADMINISTRATEUR | 31/10/2011

Merci de votre réponse. J'ai préparé pour Wikipédia un brouillon de page sur le Special Collection Service (SCS), le service commun CIA-NSA spécialisé dans les écoutes radio depuis des ambassades. Si vous voulez y jeter un coup d'oeil : http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Rob1bureau/SCS

Curieusement, je n'ai pas trouvé de mention de postes d'écoutes dans des pays d'Europe de l'Ouest. Pourtant les cas de Tokyo et Ottawa suggèrent que les Américains ne semblent pas hésiter à en installer chez leurs amis.

Écrit par : Rob1 | 31/10/2011

Page terminée et mise en ligne sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Special_Collection_Service

Je signale que le Army Times a publié une série d'articles revenant sur les opérations US dans la corne de l'Afrique en en particulier en Somalie depuis 2001 : http://militarytimes.com/projects/navy-seals-horn-of-africa/ Inévitablement, la CIA y occupte une bonne place (notamment dans la Part 3).

Écrit par : Rob1 | 26/12/2011

Bonjour,

Je me permets de vous contacter car nous venons de lancer un débat qui pourrait sûrement vous intéresser, et je vous convie donc à y prendre part afin d'exprimer votre point de vue et faire progresser le débat :

Comme le remarque dans une récente tribune publiée par Le Monde, le journaliste et candidat aux législatives pour le Parti pirate David Dufresne, le renseignement est devenu résolument «présidentialiste». C'est à dire placé sous la tutelle de l'Élysée, recevant ses ordres directement du cabinet présidentiel. Tout particulièrement depuis la création de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) par Nicolas Sarkozy.

Faut-il qu'une autorité publique contrôle les services secrets ? (http://www.newsring.fr/societe/935-faut-il-quune-autorite-publique-controle-les-services-secrets)

Pour participer, il suffit de se connecter sur le site (à l’aide de Facebook, Google+ ou LinkedIn) et de cliquer sur “contribuer au débat”. Nous pouvons également vous créer un compte indépendant des réseaux sociaux si vous le souhaitez.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me recontacter.

Bien à vous,

--
Jérémy
Community Manager Stagiaire à Newsring.fr

Facebook : Newsring.fr
Twitter : @Newsring_fr

Écrit par : J2rémy | 01/06/2012

Je vous vante pour votre exercice. c'est un vrai état d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : auto ecole neuilly | 20/07/2014

Les commentaires sont fermés.