Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2011

Les soutiens du médiateur russe dans le conflit libyen

 

Après une période de flottement et de divergences au sommet de l’Etat russe, divergences clairement montrées avec le rappel brutal de l' ambassadeur de Russie en Libye Vladimir Tcharov en mars dernier et son interview au Moskovskii Komsomolets, louangeuse pour Poutine et critique à l' égard de Medvedev1, les autorités russes paraissent décidées à reprendre la main dans le conflit libyen. Dans ce but, a été dépêché auprès de Kadhafi Mikhaïl Vitalievitch Margelov, représentant du Président de la Fédération de Russie pour la coopération avec les pays d’Afrique2 chargé d'une médiation entre les deux parties belligérantes.

 

Ce dernier peut compter sur des appuis au niveau international, notamment la Tunisie, pays frontalier sur une bande de plus de 450 Km avec la Libye ; mais aussi sur la scène russe : En plus du soutien du Premier Ministre et du Président, Margelov présente l' avantage d' avoir des contacts au sein du Sénat russe, le Conseil de la Fédération, donc il fut membre de 2000 à 2006 et présida la Comité aux affaires internationales de 2001 à 2006 ; et potentiellement, du Service de renseignement extérieur, le SVR : Son père, Vitaly Margelov, fut Directeur adjoint aux Opérations de 2000 à 2002, avant d’être député à la Douma d’ Etat. Durant sa carrière à la Première Direction Principale du KGB, Vitaly Margelov avait justement travaillé en Afrique du Nord,au Maroc et en Tunisie3 . Son fils l'y accompagnait, avant d’ enchaîner une brillante carrière à partir de 19844.

1Vladimir Tcharov aurait envoyé un câble très critique sur la position de Dmitri Medvedev à l' égard de la Libye, et l' aurait même qualifié de « traître ». Par décret n°317 du 19.03.2011, Tcharov a été « libéré » de son poste d' ambassadeur en Libye et rappelé à Moscou. Aujourd'hui, il travaillerait toujours au Ministère des affaires étrangères

2Décret du Président de la Fédération de Russie n°329 du 30.03.2011 « Le représentant spécial du Président de la Fédération de Russie pour la coopération avec les Pays d’Afrique »

3Vitaly Margelov a consacré une grande partie de sa carrière à la zone francophone (Il parle français couramment). Après ses postes au Maroc et en Tunisie, sans doute sans les années 70, il dirige en 1987 le 5ème Département du Renseignement extérieur du KGB, chargé des opérations de renseignement en France, en Italie, et au Bénélux. En 1997, Vitaly Margelov remplace Grigori Rapota en tant que Directeur-adjoint du SVR pour les Amériques et l’Europe, avant de devenir Directeur adjoint aux Opérations en 2000. Vers 2002-2003, il part à la Douma d’ Etat, et laisse son poste au SVR à Valery Rozanov, de retour de Vienne.

4Né le 22.12.1964 à Moscou, Mikhaïl Vitalievitch Margelov a travaillé comme traducteur au Département International du Comité Central du Parti communiste d’URSS de 1984 à 1986, parallèlement à ces études à l’Institut Afrique/Asie de l’Université Lomonossov. Il sera professeur d’arabe à la Haute école du KGB de 1986 à 1989 avant de passer dans le journalisme (Rédacteur pour le monde arabe chez ITAR-TASS de 1989 à 1990) avant de travailler dans le secteur privé de 1990 à 1995. Son entrée en politique date de 1995, d’ abord pour aider le Parti Yabloko pour les législatives de 1995 ; puis en étant dans le QG de campagne de Boris Eltsine pour les Présidentielles de 1996. 1er adjoint du Chef de la Direction pour les relations publiques du Président de la Fédération de Russie de 1996 à 1997 ; adjoint du Directeur de l’Agence RIA NOVOSTI en 1998 ; représentant du Conseil de la Fédération de 2000 à 2006, et Président du Comité aux affaires internationales du Conseil à partir de novembre 2001

Commentaires

La position russe par rapport au conflit m'étonne. La Ruissie alligne derrière les massacreurs de l'OTAN. La vison des occidentaux en LYBIE n'est rien d'autre que de s'accaparer des immences richesses du sous sol Lybien. C'est honteux. l'AFRIQUE est jusque là muette et personne ne bouge en déhors du sénégalais Wade trop vieux qui délire.

Écrit par : Adams | 21/06/2011

La Russie à perdu beaucoup en Libye, les milliards prévus en contrats d'armements se sont envolés.

J'ai écrit un petit article récapitulant cela pour le Post ;)

http://www.lepost.fr/article/2011/11/02/2628698_la-chute-de-kadhafi-coute-des-milliards-aux-marchands-d-armes-de-moscou_1_0_1.html

Quand pensez vous ?

Je n'ai pas encore eu le camps d'en créer un avec votre article sur les infos étonnés des ADM irakiennes.

Écrit par : Frédéric | 19/11/2011

''Infos erronés''... Oups...

Écrit par : Frédéric | 23/11/2011

Les commentaires sont fermés.