Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2006

GTPROLOGUE,un faux frère pour la CIA.

Alors que le KGB a réussi a recruter Aldrich Ames,un officier de la CIA qui a détruit le réseau d'informateurs de l'Agence en URSS,le KGB lanca une opération destinée a désinformer les américains,en leur envoyant dans les pattes un de leurs officiers.

J'avais ouvert le dossier le 20.06.2003,quand,en examinant les archives du "Monde", il y était fait référence,a la page 24 du numéro du 26.02.1994, a un informateur fort précieux de la CIA, un officier de la 2ème Direction Générale du KGB ,nom de code "GTPROLOGUE",que Aldrich Ames aurait "balancé" en 1990 au KGB.Il fallut attendre quelques temps pour en savoir plus sur cette opération.

Peu d'informations sont disponibles sur cette opérations,qui recut le nom de code de "FANTOME" au sein du KGB.Voici donc des précisions.

L'opération commence en mai 1987,alors que Jack Downing,nouveau chef de station de la CIA a Moscou,prenait le train de nuit Moscou-Léningrad.Il y fut abordé par un inconnu qui lui remit une enveloppe,que Downing n'ouvrit que une fois arrivé dans les locaux du consulat américain a Léningrad.Le mystérieux inconnu se présenta comme un officier de la section américaine du contre-espionnage du KGB,chargé de pister les officiers de la CIA en poste a l'ambassade américaine a Moscou.

le jeune inconnu indique aussi dans cette lettre qu'il contactera lui-même downing,toujours le vendredi,en laissant des messages dans sa voiture.les informations laissées par "prologue" indiquent bien que c'est un officier de la section américaine du contre-espionnage soviétique,bien placé au demeurant,mais il refuse de dévoiler des informations sensibles tant que il n'aura pas été exfiltré par les américains. 

En octobre  1989,une rencontre est organisée  entre la station de Moscou et GTPROLOGUE,et c'est Gary Montrowl,un jeune cadre de la CIA qui fera ensuite une brillante carrière au sein de l'Agence (Montrowl a ,jusque 2003,dirigé une importante station de la CIA ,mais je ne peux,pour des raisons de sécurité,dire dans quel pays),alors officier de la station,qui rencontre l'officier du KGB le 06.08.1989,dans un petit parc.la rencontre durera deux heures.Comme toujours lors de rencontres entre les officiers de la CIA en poste a Moscou et leurs informateurs,la conversation est enregistrée sur magnétophone pour être ultérieurement envoyée et analysée a Langley.Lors de cette rencontre l'officier CIA demanda a PROLOGUE une photo de lui,pour lui préparer les faux papiers servant a son exfiltration. 

 En 1990,la CIA se prépare donc a faire exfiltrer GTPROLOGUE ,qui a été enfin identifié par la CIA:Il s'agit de Alexandre Zhomov (Ou Jomov),qui dirige la section supervisant la surveillance des américains a la section américaine du contre-espionnage du KGB.Son identification a été rendue possible grâce au transfuge Segrey Papouchine,un ancien de la Deuxième Direction Générale du KGB (le Contre-espionnage) qui connaît bien,donc,l'appareil de la Direction principale du contre-espionnage.La CIA éspère exfiltrer Jomov pour ainsi obtenir des informations sur le travail du KGB contre les services secrets américains.La décision finale de faire exfiltrer le soviétique est prise en avril 1990.Le plan d'exfiltration de la CIA prévoit de fournir a PROLOGUE des faux papiers pour qu'il prenne le bateau "Estonia" a Tallinn,en Lettonie,pour la Finlande,ou l'attendront des officiers de la CIA.La station de Moscou a fournie aussi les moyens a PROLOGUE pour contacter la CIA en Finlande.

Le 08.06.1990 ,nouvelle rencontre dans le Train Moscou-Léningrad entre Michaël Cline (nommé en 1989 chef de la station de moscou) et PROLOGUE.Le chef de l'antenne moscovite transmet a l'officier KGB le plan pour l'exfiltration. 

Le jour J,le 12.07.1990, deux officiers de la CIA attendent au port,en Finlande,l'arrivée de GTPROLOGUE.L'un est le chef de la station de Helsinki,l'autre est un membre de la section soviétique de la direction des Opérations de la CIA.Mais rien.Pas de GTPROLOGUE.La station de Moscou est alertée,et Michaël Cline décide de prendre le Train Moscou-Léningrad avec sa femme Jill le 14.07.1990 ,en éspérant que PROLOGUE l'y contactera.Ce que PROLOGUE fait ,en passant une lettre a Jill.La lettre de PROLOGUE accusait la CIA d'avoir bâclée l'exfiltration.

Ce que la CIA ignore ,parallèlement a cet échec (et cela rajoute au sel de la situation),c'est que la vraie taupe au sein de la CIA avertit le KGB de l'existence de GTPROLOGUE! En effet,Aldrich Ames,après avoir dirigé la section Tchécoslovaquie de la Direction des Opérations de la CIA,est muté au Centre de contre-espionnage de la CIA,ou il travaille a la Branche soviétique de la section analytique a partir de septembre 1990.Le 17.12.1990,Ames recoit des informations sur GTPROLOGUE,et il prépare,a l'intention du KGB,une lettre,depuis l'ordinateur a son domicile.Ames avait auparavant informé le KGB de l'existence d'un traître au sein de la deuxième direction principale du KGB; il compléta,cette fois, len indiquant le pseudo a la CIA du mystérieux informateur- GTPROLOGUE- et fournit des informations sur lui....

 En février 1991,la station de Moscou envoie une lettre,avec instructions écrites a l'encre invisible,a destination de PROLOGUE.La CIA lui propose de garder le contact avec les américains ,et de rencontrer un officier de la CIA.L'Agence demanda aussi dans cette lettre que PROLOGUE se préoccupe plus de sa sécurité en transmettant plus d'informations sur le travail de son service contre l'ambassade américaine et les diplomates soupconnés d'appartenir a la CIA.

En 1991 toujours,durant le coup d'Etat mené par le patron du KGB Vladimir Krioutchkov, David Rolph,alors chef de la station de Moscou,tente de recontacter GTPROLOGUE,sans résultat.La CIA abandonne finalement l'opération. 

 En 1994,lorsque Aldrich Ames sera démasqué,les médias lui imputeront la mort de GTPROLOGUE,persuadés que ,grâce aux informations de Ames,l'officier de la deuxième Direction Principale avait été démasqué et fusillé par ses pairs.

En fait,il n'en était rien... Il s'avèrera ,plus tard,que GTPROLOGUE n'a eu de cesse d'être fidèle au KGB,en désinformant la CIA.L'opération avait démarrée en décembre 1986.

Commentaires

parmi les officiers US en poste, le cas de MIKE VREELAND mérite d'être analysé ( sachant que l'explosion des TT est maintenant de l'histoire ).

Comment GWB a-t-il réussi à manipuler autant de "braves gens" ?

S'agissant des organisations "tirant les ficelles", je vous invite à aller sur GOOGLE avec la requête :

COMPAGNIE DE JESUS ILLUMINATI

( cardiaques s'abstenir )

Écrit par : ANTIRACKET | 20/12/2006

Your GTPROLOGUE is fine but you fell short giving his name. Don't tell me you cannot give the full name of Zh...it's an open secret !

Écrit par : aldartus | 05/02/2007

Le naufrage du ferry ESTONIA aurait-il un rapport avec la protection d'un secret russe ???

Écrit par : ANTIRACKET | 08/02/2007

Pas impossible.La chute de l'URSS n'a pas empêché les services secrets occidentaux de continuer de travailler contre la Russie.Une des versions concernant le naufrage de l'Estonia (qui avait eu lieu,de mémoire,en 1994) est que ce bateau servait pour le MI6 (le renseignement extérieur britannique) a transporter des armes venant d'ex-URSS,ainsi les britanniques en avaient un échantillon et pouvaient évaluer la technologie militaire russe....Dans cette perspective,il est possible que le SVR ait fait sauter le navire a titre d'avertissement contre MI6....

Je tiens toutefois a préciser que ce ne sont que des hypothèses,rien n'a été prouvé,on ignore toujours qui est l'auteur de ce naufrage....
Un article de Courrier international,intéréssant,avait traité de ce sujet l'année dernière,j'essayerai de le retrouver

Écrit par : ADMINISTRATEUR | 08/02/2007

to Aldartus: yes,i'm sorry,the note is incomplet.I will complete this document

Thanks

Welcome to the "Intelligence community"

Écrit par : ADMINISTRATEUR | 09/02/2007

FERRY ESTONIA ... pour éviter des "difficultés diplomatiques", les autorités suédoises et estoniennes ont laissé courir la version de l'ouverture accidentelle de la porte, alors que les officiers du ferry savaient qu'un camion embarqué transportant un chargement sensible ne devait en aucun cas être livré en Grande Bretagne

Écrit par : ANTIRACKET | 09/02/2007

Du matériel militaire russe..de mémoire,le MI6 a profité de l'indépendance des Pays Baltes pour récupérer dans ces pays du matériel militaire de l'ex-URSS et ainsi l'évaluer

Écrit par : ADMINISTRATEUR | 09/02/2007

Les commentaires sont fermés.