Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2007

Ivan Markelov

Ivan Alexeyevitch Markelov.

Son nom est quasiment inconnu du grand public,et pourtant! Ivan Alexeyevitch Markelov a joué un rôle clé au sein du Contre-espionnage du KGB durant la Guerre Froide, en tant que Chef de la section Britannique dans les années 60,quand aux yeux du KGB le MI6 était un service beaucoup plus dangereux que la CIA,puis quand il occupe le fauteuil de Chef du contre-espionnage au moment ou la lutte entre le KGB et les services secrets occidentaux s'est intensifiée...

 

febbb359053b2bfe52a209510eb71932.jpg Ivan Markelov

 Né en 1917 dans le village de Motigino,dans le Kraï de Krasnoyarsk,Markelov commence en travaillant a partir de 1936 dans un laboratoire de chimie,avant d'étudier sur la période 1937-1938 a l'université d'Etat d'Irkutsk,et d'entrer au NKVD en 1938.Entré aussitôt au NKVD de Novosibiirsk (Et au Parti communiste en 1940) ,Markelov en gravit très vite les échelons,passant d'opérationnel au poste de Chef-adjoint,puis Chef de la section du Contre-espionnage du MGB de Novosibiirsk.C'est alors que il est remarqué par Evguéni Pitovranov,haut responsable du MGB (Chef du 2ème Directoire Principal du MGB,le Contre-espionnage du Ministère pour la Sécurité d'Etat) qui le fait transférer au quartier général du MGB,a la Loubianka,Moscou,en 1949.La aussi,il gravit très vite les échelons,au sein de la Deuxième Direction Générale du MGB-1ère Direction Principale du MVD-2ème Direction Principale du KGB (Contre-espionnage),passant du grade d'opérationnel supérieur a celui de chef-adjoint puis Chef de section au sein du 2A,lequel 2A devient ensuite le 2ème Département,dont Markelov prend le commandement en 1956 et ce jusque 1962 (Il convient de noter que Markelov n'était pas encore chef de la section Britannique quand fut dévoilé en 1956 le Tunnel de Berlin,le chef de la section était alors Nikolaï Miakotnikh.Et il a,en 1962, suivi les débuts de l'enquête sur la trahison du colonel Oleg Penkovsky.C'est son successeur,Alexey Vassilievitch Suntsov, qui,fin 1962,en coopération avec les autres services du KGB,fera interpeller le traître.

Le 2A est un service très important au sein du contre-espionnage du KGB: C'est lui qui est chargé du contrôle et des enquêtes sur les services secrets britanniques,dont le MI6. Comme le note dans son ouvrage Rem Krassilnikov,qui a dirigé de 1973 a 1979 ce fameux 2ème Département,"le MI6 était considéré au sein du KGB comme un service beaucoup plus expérimenté que la jeune CIA",cette dernière,créée en 1947,apparaissant alors comme le frère cadet du MI6.Il ne faut pas non plus oublier que dès le début des années 20 MI6 s'est avéré particulièrement agressif contre l'URSS,comme l'ont montrés le complot Lockhart,les opérations "Trust", "Tarantella"..D'autres opérations,plus tard mises a jour,tels que le Tunnel de Berlin ou l'interpellation du colonel Oleg Penkovsky ,sont plus a mettre au crédit du MI6 que de la CIA ,estime Krassilnikov,qui rappele au passage que la section chargée du suivi des américains (Donc les officiers de la CIA compris) s'appelait la section "2B".Selon Krassilnikov,les américains ne sont devenus prioritaires que a partir du milieu des années 60.

En 1962,Markelov est nommé Chef-adjoint du contre-espionnage du KGB ,puis en 1964 envoyé diriger l'antenne du KGB de Riazan.Ce qui paraît assez surprenant :Un officier du KGB aussi important envoyé diriger un service du KGB au fin fond de l'URSS! Ce poste ressemble a une disgrâce.Mon hypothèse sur le sujet est la suivante: En 1964,Youri Nossenko,responsable au sein de la 2ème Direction Générale du KGB,passe a la CIA.Le résultat est immédiat:Plusieurs officiers du KGB sont rétrogradés,leur carrière brisée,certains virés,dont le chef de la 2ème Direction,Oleg Gribanov.On ne peut donc exclure que Markelov ait été victime de cette disgrâce.De 1970 a 1974,Markelov dirige la Direction du KGB de Bachkirie,avant de revenir au quartier général du KGB,au sein de la 5ème Direction (Créée en 1967 a l'initiative de Yuri Andropov,le patron du KGB,la "5" est chargée de la "lutte idéologique",ce qui implique aussi la lutte contre les opposants politiques.) d'abord en tant que adjoint du Chef de la "5",puis 1er adjoint du patron du même service.En 1979,nommé 1er adjoint du patron de la 1ère Direction Générale du KGB ,chargée du renseignement extérieur.Markelov est chargé a ce poste de la lutte contre la "subversion idéologique".

En août 1983,Markelov prend la tête de la Deuxième Direction Générale du KGB,son service d'origine,et est nommé Patron-adjoint du KGB. (En 1985 il est élevé au grade de général-Colonel) .Il convient de rappeler que Markelov prend la tête du Contre-espionnage a un moment crucial dans la Guerre Froide: La décomposition de l'URSS est alors bien avancée,même si peu le savent,et les relations USA-URSS se sont fortement envenimées.Arrivé a la Maison-Blanche début 1981 ,Ronald Reagan,anticommuniste viscéral (Qui déclarera en 1982 que l'URSS est "L'Empire du Mal") ordonne a la CIA de mettre le paquet contre l'URSS.Les informations obtenues aussi bien du côté américain que soviétique le confirment: La Division soviétique de la Direction des Opérations de la CIA (Dirigée successivement par David Forden puis Burton Gerber) se réactive,multiplie les tentatives de recrutements de citoyens soviétiques.Le KGB ne peut que répondre a ses attaques,et c'est tout le boulot de la DDP (2ème Direction principale,contre-espionnage du KGB) en coopération avec les autres services,tels que le contre-espionnage militaire (3ème Direction Générale),le renseignement extérieur (1ère Direction Générale),les brigades de surveillance (7ème Directoire) ou les "psychologues"  de la lutte idéologique (5ème Directoire) sans oublier les services de sécurité économique et industrielle (6ème Direction) et dans les transports (4ème Direction).

Le KGB rend donc coup sur coup,et marque des points:En septembre 1983 est interpellé en flag et expulsé pour espionnage David Von Augustenborg,officier de la CIA a Léningrad.Puis durant la période 1985-1986,la CIA perd presque tout son réseau d'informateurs en URSS.Il est vrai que la DDP (Ou DDG),en plus des techniques traditionnelles d'enquête, a été aidée dans sa tâche par les informations de la Première Direction Générale du KGB,obtenue grâce a des traîtres au sein de la communauté américaine du renseignement.Ensuite c'est le long travail d'enquête,de recoupement,qui permet seulement a la DDG d'interpeller les espions.

Petite parenthèse sur Markelov lui-même.Des informations obtenues sur lui,j'ai eu deux impressions différentes: d'un côté,celle d'un homme autoritaire,manquant de subtilité (C'est l'impression tirée de la lecture du livre de Viktor Sherkashine "Spy Handler".Sherkashin a travaillé sous les ordres de Markelov a la section britannique du contre-espionnage du KGB dans les années 60),et de l'autre, (portrait tiré de ceux qui l'ont connus dans les années 80),deux officiers du contre-espionnage du KGB qui ont travaillés ,dans les années 80,sous les ordres de Markelov,en donnent un avis différent: Rem Krassilnikov estime que Markelov était un homme parlant peu,pensif,qui a acquis une énorme expérience du travail du KGB,et qui prit le 1er département (section américaine) de la DDG sous son contrôle personnel.Quant a Vyatcheslav Shironin,a ses yeux Markelov était "un des meilleurs dirigeants du KGB",un homme qui avait acquis énormément d'expérience en travaillant dans les organes territoriaux et au quartier général du KGB.Plein de sens analytique,pesant le pour et le contre,il aimait dire  "Cherchez l'agent d'après la signature des services secrets,elle ne change pas ,c'est pour ca que elle trahit".Au sujet des méthodes des services secrets allemands,a ses yeux,il fallait pour les comprendre étudier le cas du conte Friedrich Schullenberg,spécialiste du Caucase arrivé a Tbilissi en 1911 comme vice-consul..

Markelov,malade,quitta la tête du contre-espionnage du KGB en septembre 1989.Il est décédé le 18.09.1990.

 

Sources:

Encyclopédie des services secrets soviétiques

Les fantômes de la Rue Tchaïkovsky, Rem Krassilnikov

Sous le contrôle du contre-espionnage, Vyatcheslav Chironine.

Spy Handler, Viktor Cherkashine. 

Les commentaires sont fermés.