Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2010

Cloisonnement, coupures, et difficultés d' exploitations du renseignement par l' Intelligence community US

Le génie des américains consiste dans le fait que ils ne font jamais d' erreurs simples et stupides. Ils font des erreurs stupides et compliquées qui obligent tout le monde à se casser la tête et à rechercher dans ses erreurs un sens caché quelconque". Nasser

 

La longue enquête du Washington Post relative au cloisonnement des services de renseignement et de sécurité US, y compris entre Services, n' est guère une surprise. Combien d' ouvrages, de documents, de rapports, qui ont pointés en filigramme ce problème! Ainsi de Victor Marchetti et John Marks, dans leur ouvrage "La CIA et le culte du renseignement" paru.. dans les années 70, qui constatent les doublons entre la CIA et la DIA; ainsi aussi bien du rapport officiel relatif aux attentats du 11 septembre que du rapport de l' Inspecteur général de la CIA relatif aux mêmes évènements, qui pointe l' absence de coopération entre CIA et FBI dans la chasse aux terroristes commettant des attentats sur instruction de Oussama Ben Laden. Ainsi, dans la lutte contre le terrorisme, sont impliqués: Le Département de sécurité intérieure; la CIA; le FBI; le Directeur national du renseignement; la NSA; le Département d' Etat; le National Counterterrorism Center; le Département du Trésor, et j' en oublie... Chaque Agence avec ses méthodes, ses protocoles de sécurité, ses informations...

Reconnaissons au Washington Post l' avantage de centrer clairement son article sur ce phénomène. Même si l' article du Washington Post a fait l' objet de critiques, Le Figaro indiquant que l' administration US réfute "certains mythes" de l' article, disponible ici, l' ambiance décrite est malheureusement véridique.

Il serait faux de penser que la situation n' existait pas avant les attentats du 11 septembre: Elle était déjà bien présente. La meilleure preuve, ce sont les attentats eux-mêmes, dont une des raisons fut le manque de coopération et la rétention d' informations entre Agences. Non, le 11 septembre n' a fait que empirer les choses, avec la création de nouveaux doublons: C'est la mise en place du TTIC puis du NCTC; la mise en place du Département for Homeland Security, qui s' efforce de rassembler sous un même toit plusieurs agences touchant à la sécurité intérieure US; la mise en place, par la CIA, de postes de chefs de stations exclusivement chargés de la lutte antiterrorisme, parallèment au classique chef de station de la CIA (Par exemple en Grèce et en France); sans compter les multiples organismes y compris privés chargés de surveiller les forums et sites djihadistes

C'est un travers de ce vaste ensemble qu' est la Communauté US du renseignement. Certes, des efforts sont faits pour essayer de modifier les choses: En 2004, le rôle de Directeur national du renseignement, qui revenait auparavant au Directeur de la CIA, a été détaché: Un poste de DNI a été créé en soi, chargé de coordonner l' ensemble de la communauté US du renseignement. Il est malheureusement à craindre que la création d'un tel poste n' ait été que un nouvel empilement sur un millefeuilles déjà trop lourd, avec un échelon bureaucratique supplémentaire: le DNI dispose de ses propres analystes, responsables de la communications, superviseurs pour la Corée du Nord (Auparavant, aussi, pour le Vénézuela et Cuba!) en plus de ceux que comptent la CIA, le FBI, le DIA etc etc.... Le meilleur exemple en est encore la tentative d' attentat commise sur un avion en partance pour les USA, fin 2009: l' information entre Services avait fait défaut.

Les travers sont alors au nombre de deux: la coupure entre Services (Voire parfois au sein d'une Agence même!) empêche une circulation efficace de l' information; les doublons entre Services, chargés parfois des mêmes fonctions, entraîne parfois des divergences analytiques et d'information préjudiciables quant aux interprétations données et à la remontée des informations en haut lieu. La communauté US du renseignement peut, certes, souffrir d'un manque d' informations: Il est très difficile de connaître le potentiel militaire ou nucléaire de la Corée du Nord par exemple, tant le régime est fermé, et les meilleures photos satellites ainsi que les meilleurs analystes ne compenseront jamais le renseignement humain, extrêmement difficile à obtenir. Mais, parfois, c'est l' inverse qui se produit: La communauté US du renseignement, grâce à ses propres informations et à celles obtenues par le biais des partenaires étrangers, obtient TROP d'informations divergentes. Une nouvelle fois, c'est l' ouvrage "La CIA et la communauté du renseignement" qui l' illustre: Après la crise de Cuba, le PFIAB fut chargé d' examiner les raisons pour lesquelles les services secrets US avaient détectés si tardivement la présence de missiles installés par les soviétiques à Cuba. Le PFIAB découvrit que sur les milliers de rapports en circulation, deux seulement présentaient les faits sous leur jour exact.

Certes, toute Agence doit avoir ses règles de sécurité; il serait faux de dire que la coopération entre Agences est inexistante. le dialogue entre Agences existe. Le but de cet article n'en est que de dénoncer les travers et les dangers, et, peut-être, d' en appeler à une certaine rationnalisation du renseignement.

 

Commentaires

Il faudrait placer le lien sur le site du Washington Post :) :

http://projects.washingtonpost.com/top-secret-america/

Mais ''1271 agences gouvernementales. 1931 compagnies privées. Le tout sur quelques 10 000 sites répartis sur le sol américain. 854 000 personnes employées.'' selon le résumé suivant :

http://www.actudefense.com/le-grand-bazar-du-renseignement-americain/

Cela me semble ahurissant, ils dont du comptabilisé l'ensemble des employés des sociétés travaillant d'une façon ou une autre pour le renseignement.

Le nombre d'employés civils du gvt US est en dessous de 2 millions par exemple.

Écrit par : Frédéric | 20/07/2010

C'est une traduction ou quoi ? C'est bourré de fautes de syntaxe et de ponctuation...

Écrit par : will | 23/08/2010

Le chiffre de 854 000 désigne le nombre de personnes détenant une habilitation Top Secret, donc des employés du gouvernement et de sociétés privées, et pas forcément le domaine du renseignement. Et ce n'est pas parce qu'une personne détient une habilitation TS qu'elle travaille forcément sur un projet TS. Néanmoins, le chiffre a de quoi impressionner : combien de personnes habilitées Très Secret Défense en France ?

Écrit par : Rob1 | 24/08/2010

Bonjour,

Ce commentaire n'a pas vocation à être publié mais c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour vous contacter n'ayant pas remarqué de rubrique contact (?).

Bravo pour le boulot que vous produisez sur votre blog, vous semblez bien connaître le renseignement et vos articles sont riches en informations. En revanche, je tenais à vous apporter mes impressions pour vous aider à l'améliorer sur la forme et non le fond :

- La présentation du blog serait à améliorer, les articles ne sont pas assez mis en valeur par rapport aux couleurs bleu/blanc de fond. Je ne sais pas si vous travaillez sous word press ou autres, il suffirait également de conserver une marge à droite pour rendre l'ensemble plus homogène.

- Il y a trop de rubriques et de liens à gauche (les sites des Ministères sont des références limitées et trouvables facilement pour ceux qui en ont besoin...). En plus, certains liens sont down. Tout cela alourdit la page d'accueil et rend la lecture "fastidieuse".

En espérant que vous prendrez simplement mes remarques comme des conseils de la part d'un lecteur avisé pour parfaire davantage le blog.

Cordialement

Écrit par : Quentin | 29/08/2010

ERICH SCHMIDT-EENBOM / SITE
FORSCHUNGSINSTITUT FUR FRIEDENSPOLITIK
GRAND SPECIALISTE DES SERVICES
SECRETS (BND NOTAMMENT), E S-E OFFRE DIVERS DOCUMENTS A TELECHARGER GRATIS DONT GEHEIMOPERATION OLYMPIA 2008 SUR LES SERVICES
SECRETS CHINOIS (34 PAGES).
GLOBAL RESEARCH SITE AVEC DOCUMENTS TELECHARGEABLES EN ANGLAIS ET EN ALLEMAND.
DIVERS SPECIALISTES ALLEMANDS DE LA MAFIA ETC...ONT DES SITES PERSONNELS.LISTE SUR DEMANDE. CORDIALEMENT DIOGENE

Écrit par : BORDESSOULE JACQUES | 27/10/2010

Les commentaires sont fermés.