Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2006

Le FSB a mis en échec une opération de la CIA a Moscou en 2002

Le FSB a dévoilé le 10 avril 2002 une tentative de recrutement,par des officiers de la CIA ,d'un spécialiste appartenant a un établissement secret,un Institut de recherche scientifique du Ministère de la Défense chargé de l'élaboration des missiles.
Selon le FSB ,la CIA aurait ainsi cherché a obtenir des renseignements sur le développement de nouvelles armes russes ainsi que sur la coopération militaire entre la Russie et la Communauté des Etats Indépendants.
Ce scandale ne promet aucune suite fracassante,les officiers du FSB ayant reconnus que le Russe ciblé par la CIA travaillait depuis le début sous leur controle.Un des américains a immédiatement quitté le territoire, le 29 mars 2002 exactement ,donc il n'y a pas eu de note diplomatique de protestation.Il s'agissait de l'officier de la CIA Yunzu Kessinger,officiellement 3ème secrétaire de la section consulaire de l'ambassade américaine a Moscou.

  L'histoire a commencé dans la capitale d' un pays de la CEI non précisé ( les pays membres de la CEI sont :Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizstan, Moldavie, Ouzbékistan, Russie, Tadjikistan, Turkménistan, Ukraine, Géorgie)  en avril 2001,quand la police locale a trouvée dans la rue un homme que nous appelerons Viktor- qui n'avait pas l'air dans son état normal,et qui avait sur lui un passeport russe,200 roubles et un billet pour Moscou.Cette personne ne pouvant rien dire ,a part qu'elle avait été a l'ambassade américaine.Elle a été transmise a l'ambassade de Russie,qui a très vite déterminée grace a son numéro de passeport son identité:Selon La "Komsomolskaya Pravda "du 11.04.2002,cet homme,agé de 57 ans,travaille dans un établissement secret du Ministère de la Défense situé près de l'aérodrome "Joukivsky",dans la banlieue de Moscou.Cet homme avait été quelques heures auparavant a l'ambassade américaine,et atendait maintenant une lettre qu'il faut mouiller dans l'eau.Il était clair que c'était une tentative de recrutement,et le FSB a été prévenu.La-bas il a seulement raconté qu'il ne se souvenait de rien.Les russes l'ont renvoyé a la maison ,ou il a progressivement recouvré la mémoire.

 Et a raconté qu'il était tombé dans une histoire saugrenue.Comme il l'a lui-meme raconté ,depuis 1993, il cherchait a retrouver la trace de proches partis émigrer aux Etats-Unis,et dont il était sans nouvelles. Etant donné qu'il occupait un poste sensible, pour éviter les problèmes, il se renseignait et faisait ses demandes a travers l'ambassade américaine d'un pays de la CEI,pas celle de Moscou.La-bas il n'y avait pas de problèmes jusqu'a avril 2001.Arrivé a l'ambassade américaine,il y a été recu par David Robertson,qui l'a invité dans une pièce,lui a offert des boissons et des gateaux.Après ca,Viktor s'est senti mal.Il a perdu le controle sur lui-meme,a  été interrogé par Robertson,sur le lieu ou il travaillait.Il a été interrogé 4 heures durant.On l'a forcé a transmettre des informations confidentielles .Immédiatement de retour a Moscou il a été soumis a une inspection médicale par le FSB, qui a ainsi montré que il avait subi une influence.Apparement,les américains ont forcés sur la dose.
 Les américains,dont David Robertson,un officier de la CIA en poste sous couverture diplomatique a l'ambassade américaine dans ce pays de la CEI, lui avaient dits d'attendre une lettre,qu'il devra mouiller dans l'eau. Prenant en compte le patriotisme de Viktor, le FSB a décidé de commencer un "jeu".


 Bientot,en juillet 2001,  Viktor a recu la lettre ,qui,après avoir été mouillée a l'eau, a fait paraitre un texte  de la CIA,qui indiquait quand,ou,et comment trouver et prendre une boite aux lettres morte.Un schéma avec.La boite aux lettres morte était située près d'un garage,dans le parc Sokolniki.Le paquet était sale.Dedans,$10000, des pellicules photos,qui ne pouvaient etre développées que a la CIA, des tablettes pour lire les instructions suivantes.On lui indiquait quelles sont les informations a collecter,ainsi que la liste des documents secrets recus par l'établissement de Viktor ses derniers temps,leur date,leur niveau de confidentialité,nombre de pages; concernant l'armement,la CIA était intéréssée par les caractéristiques des missiles autoguidés air-air et air-sol. Le contre-espionnage a préparé de la désinformation,l'a photographié sur les pellicules transmises ,l'a donné a Viktor.Qui, en novembre 2001, est retourné dans la ville ou il avait été recruté pour rencontrer Robertson.Le duo s'est rencontré dans la cour derrière un théatre.Robertson a prévenu Viktor que celui-ci va bientot recevoir une nouvelle lettre qu'il faudra révéler avec les tablettes.La lettre est arrivée en janvier 2002,mais le FSB a eu le plus grand mal a la dévoiler:les tablettes ont données un tel mélange qu'elles ont commencé a ronger les instructions écrites a l'encre invisible!!Si on ne s'en était pas occupés,mais Viktor,il n'aurait pas pu lire les instructions de la CIA ,se sont énervés les chimistes du FSB.Sur la papier,un nouveau schéma.La boite aux lettres morte,sous la forme d'un paquet de jus d'ananas, était dans le quartier moscovite de Kuskovo.Dedans,de l'argent,des instructions,une lettre pour Viktor,des tablettes. La lettre indiquait que le paquet contient $10000,et qu'on lui en remettra encore 5000 par n'importe quel autre moyen.A la rencontre suivante avec Robertson,Viktor n'avait pas grand-chose.Inutile,aux yeux du FSB,de continuer l'opération,car le contre-espionnage de la Fédération de Russie avait mis a jour les plans de la CIA,ainsi que les officiers de la CIA ayant participé a l'opération:David Robertson depuis ce pays de la CEI,et a Moscou,Yunzu Kessinger-qui a postée les lettres et a posé les boites aux lettres mortes.De plus,les américains auraient de toute facon découverts qu'ils se faisaient intoxiquer. Le 23.03.2002,Kessinger a quittée le territoire de la Fédération de Russie L'ambassade américaine n'a fait aucun commentaire sur l'affaire.  

Les commentaires sont fermés.