Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2006

Tentative de recrutement de la CIA a Moscou en 1993 dans le domaine de la Défense

En 1994,en réponse a l'affaire Ames et au boucan qu'elle a entrainée (certains parlementaires américains ont meme proposés carrément de couper les aides a la Russie tant qu'elle continuera ses activités d'espionnage aux Etats-Unis ),le FSK (contre-espionnage de la Fédération de Russie.Depûis 1995,ce service s'appelle le FSB )  se fit un plaisir de ressortir une affaire résolue l'année d'avant,donc en 1993.  Selon le FSK,une diplomate américaine a encouragé deux russes a rassembler des informations sur le tank T-82.Cette accusation sort quelques jours après que les russes aient déclarés avoir interpellés Vadim Sintsov,qui fournissait au MI6 des informations sur la Défense russe.  

Le porte-parole du FSK ,Alexandre Mikhailov,a indiqué que un des hommes,un businessman de 23 ans,du nom de Maxime Alioshin, a contacté en janvier 1993 un diplomate de l'ambassade américaine a Moscou,et a offert de vendre des secrets sur le tank russe.Plusieurs fois,il a rencontré le diplomate américain,dans les locaux de l'ambassade. Mikhailov a indiqué que le diplomate américain est Kelli Ann Hamilton.2ème secrétaire de l'ambassade américaine a Moscou. Hamilton a demandée au businessman de collecter des informations sur Uralvagonzavod, une usine implantée a Nizhny Tagyl,dans l'Oural,qui produit des chars de combat T-82.Hamilton lui a aussi donnée une lettre en anglais ,demandant que les officiels américains lui apprortent assistance si il va encore a l'ambassade.Le businessman a indiqué qu'il voulait travailler pour le renseignement américain pour recevoir £30000 (soit $ 50000)  ,pour payer ses dettes,a précisé Mikhailov.

  Alyoshin est alors parti pour Nizhny Tagil ,ou il a rencontré le deuxième homme,Igor Motorin, 39 ans,qui travaillait a l'usine de chars,et a transmis a son comparse quatre copies du plan de l'usine.Alyoshin est retourné a Moscou mais le diplomate,qui n'était pas du tout intéréssé par les plans,lui a demandé des données secrètes sur l'armure et l'éléctronique du T-82.Le duo a donc raté sa mission.Le FSK aurait interpellé le duo en mars 1993.Comme le duo a coopéré avec les enqueteurs,et qu'ils n'ont pas causés de préjudice a la sécurité de la Fédération de Russie,la procédure a été stoppée en décembre 1993.
 

Le porte-parole du contre-espionnage de la Fédération de Russie a indiqué que aucune action n'a été entreprise par le FSK contre le diplomate américain.

Associated Press 03 mars 1994.

Les commentaires sont fermés.