Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2006

La station de la CIA a Moscou de 1996 a nos jours.


LA STATION DE LA CIA A MOSCOU DE 1996 A NOS JOURS


Dans son Hearing devant la commission du renseignement du Sénat américain,Georges Tenet,qui,alors,remplit les fonctions de Directeur de la CIA (Mais qui sera ensuite confirmé a ce poste par les sénateurs) déclarera que "La CIA se conduit de manière passive vis-a-vis de la Russie.Nous devons fermer la porte de la Guerre Froide mais nous ne pouvons pas assister passivement aux transformations en Chine et en Russie,tant que nous ne saurons pas dans quelle direction elles ont lieu et que nous aurons le moindre soupcon a propos de l'arme nucléaire qu'ils ont sous leur contrôle.Une des principales décisions que j'ai pris en rééxaminant les priorités de la CIA,c'est de faire plus attention a la Russie".Le ton est donné,la CIA fera plus attention a la Russie,ce qui signifie un renforcement de l'espionnage.La station de Moscou n'a aucune raison,contrairement a celle de Londres,d'être "passive".Une analyse du FSB notera elle-même que la Russie et la Chine restent prioritaires pour les espions américains.

medium_Stephen_Kappes.2.jpgStephen Kappes,entré a la CIA en 1981,n° 2 de l'unité "Tefran" de la CIA a partir de 1988 (Equipe de la CIA basée a l'ambassade américaine a Francfort chargée de travailler contre l'Iran),membre de l'Irak Task Force de la CIA durant la Guerre du Golfe, chef de station au Koweït après la première Guerre du Golfe.Kappes sera,en 1995,chef de l'unité chargée de la Prolifération nucléaire a la Division Eurasie Centrale de la Direction des Opérations de la CIA. Il dirigera la station de Moscou de 1996 a 1999 (interlocuteur officiel auprès des services secrets russes) ou il remplace Michaël Sulick.Chef de la Division Moyen-Orient de 1999 a 2000,il est ensuite patron du Counterintelligence center de 2000 a 2002,n°2 de la Direction des Opérations de 2002 a 2004,puis patron de la Direction des Opérations de juin a novembre 2004.Démissionant de la CIA en novembre 2004 suite a un conflit avec le directeur de la CIA Porter Goss,Stephen Kappes a été rappelé et nommé a la mi-2006 Directeur-adjoint de la CIA par le nouveau Directeur de la CIA Michaël Hayden.


medium_Запорожский.jpgAlexandre Zaporojski (A droite),officier du SVR recruté par la CIA.

Parmi les informateurs de la CIA,il faut noter l'officier du SVR Alexandre Zaporojski,recruté en Argentine en 1994 par le chef de la CIA a Buenos Aires William Hortmann.Zaporojski quitte le SVR en 1997,partira vivre aux USA et sera interpellé en 2001 a son retour a Moscou.Parmi les traitants de Zaporojski,il faut noter Stephen Kappes,qui supervisa le recrutement de Zaporojski depuis Langley puis le convainquit en 2001 de retourner en Russie...

Nouveau scandale en 1998,alors que l'antenne de Moscou est dirigée par Stephen Kappes justement: Le 23 juillet , le contre-espionnage militaire du FSB ,après une opération d'intoxication de plusieurs années,interpelle Oleg Sabayev, un émigré russe recruté par la CIA et qui avait tenté de recruter un de ses amis,officier de l'armée russe.Cette opération a été évoquée précédemment,dans la note "La station de la CIA a Moscou de 1991 a 1996",il s'agit de l'opération menée depuis Kiev par William Pennington.

Mais les questions militaires et sécuritaires ne sont evidemment pas les seules a intérésser la CIA: La surveillance du milieu politique russe fait aussi partie de ses priorités.Et si la CIA réussit a prévenir Bill Clinton du remplacement imminent du gouvernement russe ,et du changement probable de Segrey Kirienko comme 1er Ministre par Viktor Tchernomerdine,en revanche la CIA se gourre quand,48 heures avant le départ de Clinton pour Moscou,elle affirme que le Président russe Boris Eltsine est décédé.. Le Département d'Etat US exigera alors une rencontre personnelle avec le Président russe pour s'assurer qu'il est vivant,ce qui est fait.Bill Clinton décollera peu après pour Moscou..

Autre problème auquel est confrontée la station de Moscou: La coopération avec les autorités russes dans la lutte contre les différentes formes de criminalité organisée (trafic de drogue, terrorisme, blanchiment d'argent). Selon Vassili Stavitski, ancien officier du contre-espionnage (Livre "La Loubianka: Assurer la sécurité économique étatique, 2002, pages 274 a 290) la coopération entre la DEA (Drug Enforcement Agency) et la section de lutte contre le trafic de drogues du FSB, dirigée alors par le colonel Igor Ermakov, est extrêmement fructueuse. A tel point que,le 02.10.1998, la CIA et le DEA travailleront d'arrache-pied pour la cérémonie décorant le colonel Ermakov d'une médaille état-unienne (fait sans précédent dans les annales pour le FSB). Le but est aussi, ainsi, d'améliorer les relations USA-Russie dans la lutte contre le trafic de drogues. L'objectif paraît avoir été, ensuite, atteint, avec la signature d'un mémorandum pour la lutte contre le trafic international de drogues entre la Ministre de la Justice américaine Janet Reno et le Directeur du FSB Nikolaï Patrushev en septembre 1999.

Décoration du colonel du FSB Igor Ermakov le 02.10.1998 a Spasso House, résidence de l'ambassadeur des Etats-Unis a Moscou. Y sont présents nombre de responsables américains et russes. Dans le premier rang, tout a droite: Le colonel du FSB Youri Ermakov; quatrième en partant de la droite: Stephen Kappes, chef de station de la CIA a Moscou. Huitième en partant de la droite: Vladimir Poutine, alors directeur du FSB de la Fédération de Russie.

medium_cherileberknight.JPGCheri Leberknight,officier de la Station de Moscou arrivée en 1997,officiellement 2ème secrétaire de la section des questions politiques et militaires de l'ambassade américaine.Avant Moscou,Leberknight a été en poste au Nigéria de 1993 a 1995,au Zimbabwe de 1995 a 1997.Après Moscou,Leberknight a été affectée a la station de la CIA a Londres,ou elle était en poste en 2002.


Le 29 novembre 1999 est interpellée en flagrant délit Cheri Leberknight,officier de la CIA officiellement 2ème secrétaire de la section des questions politiques et militaires en plein Moscou,au parc Ismaïlovsky ,alors qu'elle rencontrait un de ses contacts.Leberknight sera obligée de quitter la Russie,ce qu'elle fait le 10.12.1999.

Leberknight rate de peu l'ouverture de la nouvelle ambassade américaine a Moscou,plus grande (Située désormais 8 Passage Déviatinskii Péréoulok.L'ambassade a été ouverte en juin 2000).On notera que la nouvelle ambassade américaine est située juste en face du siège du gouvernement de la Fédération de Russie,ce qui augmente les capacités d'espionnage éléctronique des postes de la CIA et de la NSA depuis l'ambassade a Moscou.


 

medium_nouvelle_ambassade_americaine_a_Moscou.jpgPhoto de l'ambassade vue du ciel

Selon une information obtenue (Mais qu'il convient de prendre avec prudence),la station de la CIA a Moscou fut mêlée a l'enquête sur Robert Hanssen,cet officier du FBI qui transmettait des secrets au KGB,puis au SVR.Le FBI aurait réussi a recruter un ancien officier du SVR,qui leur aurait indiqué avoir réussi a prendre des documents du dossier du "traître" au coeur du FBI en échange d'une grosse somme d'argent,et de la possibilité de vivre aux Etats-Unis.Début novembre 2000,les officiers de la CIA réussissent a récupérer le dossier,que l'ex officier du SVR a cacher dans un endroit sûr a Moscou.Le dossier arrive au FBI,qui ,après enquête,identifiera Robert Hanssen,qui sera interpellé en février 2001.

Après l'expulsion en 2001,suite au scandale de l'affaire Hanssen ,de 47 diplomates russes en poste a Washington, l'administration russe fait pareil, en expulsant quatre américains de l'ambassade a Moscou . Parmi les expulsés côté américain ,Paul Hollingsworth, officiellement 1er secrétaire de la section politique de l'ambassade américaine. Certaines sources journalistiques affirmèrent que Hollingsworth était le chef de station de la CIA a Moscou. Faux! Les recherches effectuées ont permis de déterminer que Holligsworth était en réalité chef de station adjoint de la CIA a Moscou,chargé de l'HUMINT,-le travail avec les sources humaines précédemment en poste a Moscou ( De 1992 a 1994) .Hollingsworth quitte Moscou le mercredi 04.04.2001 sur un vol de la compagnie "Delta" .La station de Moscou est alors dirigée par M.K.. (Pour des raisons de sécurité ,je ne peux pas citer son nom,  M.K. étant ,a l'heure ou j'écris, toujours un officier de la CIA inconnu du grand public ,en poste dans un pays d'Europe jusque 2007 qui a été ensuite promu au sein de la CIA) ,officiellement conseiller aux affaires régionales,qui restera en poste dans la capitale russe jusque 2002 environ,quoique une source (non confirmée affirme que K. faisait partie des personnes expulsées. A confirmer .Après analyse des informations obtenues,il semble bien que ce soit M.K qui ait remplacé Stephen Kappes a la tête de la station de Moscou.

medium_yunzu_Kessinger_CIA_Moscou.jpgmedium_david_robertson_CIA_dans_un_des_pays_de_la_CEI.jpgA gauche, Yunzu Kessinger,officier de la station de Moscou officiellement 3ème secrétaire de la section consulaire de l'ambassade américaine. A droite, David Robertson, officier de la CIA en poste dans un pays de la CEI en 2001


Enfin,en mars 2002 est dévoilée la tentative de recrutement par la CIA d'un employé d'un établissement du Ministère de la Défense dans un des pays de la CEI menée par l‘officier de la CIA David Robertson. Une officier de la CIA,Yunzu Kessinger,en poste sous couverture diplomatique a Moscou,qui a déposée pour ce russe des boîtes aux lettres mortes a côté de Moscou, est obligée de quitter le territoire russe le 29.03.2002

medium_BLM_dans_le_cadre_de_l_affaire_Kessinger_dissimulee_comme_un_paquet_de_jus_de_fruit.jpg


Boîte aux lettres morte sous forme de paquet de jus laissée par Kessinger a destination de son informateur

Le russe a recu de la CIA deux lettres ,l'une en juillet 2001,l'autre en janvier 2002,a l'encre invisible,qui indiquaient a chaque fois les coordonnées d'une boîte aux lettres morte.Entre temps,le scientifique russe a rencontré Robertson en novembre 2001,dans ce pays de la CEI,puis une deuxième,en 2002,après la levée par le scientifique de la deuxième "BLM".Mais étant donné que il n'avait pas d'informations a transmettre a Robertson,le FSB a décidé de stopper l'opération et de la dévoiler au grand public, mettant la station de Moscou. Le nom du chef de station de la CIA a Moscou a ce moment ( Qui remplace M.K.) est dévoilé ici pour la première fois:Robert Dannenberg est entré a la CIA en 1982.

Après avoir dirigé la station de la CIA a Moscou de 2001 a 2003, sous la couverture de conseiller d'ambassade, Robert Dannenberg a occupé plusieurs postes délicats: Chef des opérations du Counterterrorism center de la CIA d'août 2003 a mars 2004 (Au plus fort de la lutte antiterrorisme en Irak et des vols secrets de la CIA), puis a la tête de la Division Eurasie Centrale (Qui supervise les pays de l'Ex-Union Soviétique ainsi que l'Europe de l'Est et les Balkans) d'avril 2004 a décembre 2006, et enfin nommé en décembre 2006 a la tete du Informations Operations Center (Responsable de la surveillance du cyberespace), il quitte ce poste, et aussi la CIA, en août 2007 pour postuler dans le privé: Il est actuellement (Au 03.07.2008) directeur des affaires de sécurité internationale chez BP.

Ce diplômé de l'université du Colorado, qui parle couramment suèdois, russe et allemand, a été avant Moscou en poste en Asie centrale et en Europe.Il sera replacé en 2003 a la tête de l'antenne moscovite par P.K, un vétéran de la CIA auparavant en poste en Extrême-Orient et en Europe.


Lors d'une conférence de presse le 16.12.2004,le chef de la Direction du FSB pour la République de Kabardino-Balkarie Sergey Uchakov expliqua que ,dans cette région,s'activent les services secrets de plusieurs pays (Il cita entre autres le renseignement turc ,du Moyen-Orient,) dont la CIA ,utilisant aussi bien l'aide humanitaire que les contacts dans les milieux éthniques ou économiques.Ses agents ont été démasqués durant l'année 2004 dans la République.

Confirmation de l'activation de la CIA en direction de la Russie par un article daté de juillet 2006 du site "chekist.ru",selon lequel la CIA et le FBI  se sont,ses derniers mois, fortement activés dans le domaine du recrutement de citoyens russes hors du territoire de la Russie..

Il faut aussi noter que fin janvier 2007,Michaël Maples, chef de la DIA (Défense Intelligence Agency,renseignement militaire américain) a déclaré devant la commission permanente du renseignement du Sénat américain que "la préparation des forces armées russes est,actuellement, la plus élevée depuis la fin de l'ère soviétique",et que ce n'est pas près de s'arrêter.

Quant a John Négroponte,patron du renseignement national américain, il déclara que "la croissance économique ,ajouté aux succès sur le plan intérieur et international de la Russie ont rendus la Russie plus sûre d'elle,ce qui a donné la possibilité d'augmenter le budget de la Défense.La Russie devient une grande puissance ,énérgétiquement,au niveau régional et suit de plus en plus cette tendance sur l'arène politique mondiale,qui menacent les intérêts des Etats-Unis et de l'Ouest"

Ce qui ne manque pas d'inquiéter les services secrets américains.

Raison de plus,pour la station de la CIA a Moscou, pour obtenir plus d'informations sur les intentions de la Russie,qui est vue de nouveau comme une concurrente en terme de Grande Puissance.

Il convient toutefois de rappeler que la Guerre Froide est terminée.Les services secrets américains et russes,comme dit plus haut,ont nombre d'intérêts communs qui les obligent a coopérer.C'est la surveillance de la Corée du Nord,la lutte antiterrorisme,l'échange de renseignements,les entraînements effectués en commun entre les armées russes et  américaines...

Il faut y ajouter que l'armée russe a vue ses effectifs réduits (Actuellement elle compte 1,1 million de membres) au contraire de l'armée US (Dont les effectifs augmentent,en ses temps de guerre antiterroriste,surtout en Afghanistan et en Irak),que la Russie n'a aucune intention (car aucun intérêt) de déclarer la guerre aux Etats-Unis,lequels disposent d'un armement militaire beaucoup plus conséquent.Les deux pays sont donc beaucoup plus des partenaires que des ennemis,n'en déplaisent a certains.


Note modifiée le 28.08.2007, le 28.01.2008,le 23.04.2008 le 03.07.2008


Je tiens a remercier tous ceux qui ont publiés les informations,qui m'ont permis de comprendre le fonctionnement de la station de Moscou, de m'en faire une idée très précise,mais aussi de "ressentir" l'ambiance de travail y régnant.Certains ont fournis des petits détails,d'autres des informations très détaillées ,mais je les remercie tous. Ce sont les ouvrages de Bob Woodward, David Wise,Viktor Cherkashin,Rem Krassilnikov, Milton Bearden et James Risen, Anatoly Elizarov, Igor Atamanenko, Vladimir Tchikov, Oleg Gordievsky et Christopher Andrews ,John Lymond Hart,Robert Baer, Tom Mengold,Anatoly Téréshenko, Igor Pérétrukhin,George Baily Sergey Kondrashev et David Murphy, V.Z.Tcherniak,Igor Damaskin, Alexandre Kolpakidi et Oleg Lémékhov, A.Yakovlev,Mikhaïl Tumshis,Yevgueni Primakov,Dominique Fonvielle. Nombre d'articles dans la presse m'ont aidés,non seulement certains dont les auteurs ont été précédemment cités,mais aussi les articles de Edward Jay Epstein,Léonid Guliev, le New York Times, Washington Post, The Times,Métro,Washington Times,les différentes agences de presse (UPI,Reuters,AFP..)

Nombre d'informations sont aussi disponibles sur des sites Internet ,le Namebase,agentura.ru, Videofact,chekist.ru, le site du FSB ( http://www.fsb.ru )  et celui de la CIA (http://www.cia.gov ).Le cicentre (http://www.cicentre.com) a mis sur internet le compte-rendu du débriefing de l'officier du contre-espionnage du KGB Nossenko par l'officier CIA Bruce Solie,qui m'a comblé de joie.


J'ai bénéficié de l'aide ,précieuse,de Fabrice ,qui m'a aidé dans la compréhension du fonctionnement des stations de la CIA ainsi que dans la biographie de nombre d'officiers.

Mes remerciements et mes félicitations a tous.

Commentaires

Travail très fouillé. Sources diverses des deux cotés de l'ex mur.
Quelques oublis comme les programmes REDSOX ou REDWOOD
Mais dans l'ensemble on ne peut qu'etre impressioné par la somme de détails fournis.
Je te contacte pour publier ce travail sur mon blog.

Écrit par : Fabj | 28/10/2006

Je n'ai pas parlé de REDWOOD ni de REDSOX car autant que je sache,la station de la CIA a Moscou,sauf indications contraires,n'y a pas été mêlée...

Je vais faire des modifications pour ajouter des informations et des photos sur le dossier de la station de Moscou

Encore merci pour le compliment,et merci pour les infos!

Écrit par : ADMINISTRATEUR | 29/10/2006

Les commentaires sont fermés.