Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2006

La station de la CIA a Moscou de 1975 a 1979.

LA STATION DE LA CIA A MOSCOU DE 1975 A 1979 PREMIERE PARTIE.

medium_CIAMoscowmozhaisk752.jpg

medium_mozhaisk_1975_scann.JPGmedium_Mozhaisk_1975_treestump.JPG

medium_Mozhaisk_1975.CIA_copie.jpg

Différentes photos de la "souche de pain" déposée par les officiers  Harry Wetherbee et Richard Corbin.A gauche ,vue extérieure sur la "souche de pain".La deuxième photo en partant de la droite est une maquette exposée au Musée de l'espionnage aux USA, les autres viennent des russes,qui exposent le "trophée" au musée du FSB.

En 1975 le contre-espionnage du KGB découvre un appareil technologique déposé dans le secteur de la Mozhaïsk,au Sud-Ouest de Moscou, pour capter les communications d'une base militaire avoisinante. L'opération a été menée par deux officiers de la station de Moscou,Harry Wetherbee et Richard Corbin. Et l'affaire sera dévoilée a la presse en mars 1980 par les soviétiques,lors de la détérioration des rapports USA-URSS. Une constante chez les soviétiques :L’antenne de Moscou de la CIA n’a droit a aucune « publicité » dans la presse sur ses activités quand les relations USA-URSS sont excellentes. Ainsi,quand paraît en février 1975 un bref article dans la presse russe sur v.Kalinine,il n’est pas précisé au profit de quel service il travaillait. En revanche,quand les relations se dégradent,les soviétiques- puis les russes- se font un plaisir de sortir les dossiers sur les activités du renseignement américain en URSS.

En contrepartie,en cette année 1975, la station de Moscou réussit a recruter Sanya L. Lipavsky,un dissident soviétique, neurochirurgien,42 ans ,qui a proposé ses services a la CIA .Il propose de fournir des informations venant de ses contacts dans les milieux scientifiques.Il travaillera 9 mois durant pour la CIA durant l'année 1975.

medium_Виктору_Беленко.jpg

Viktor Belenko a-il eu des contacts avec la station de la CIA a Moscou avant sa déféction?

Autre (possible) succès de l'antenne moscovite de la CIA,la déféction de Viktor Belenko,pilote de l'aviation militaire soviétique,qui atterrit avec son MIG 25 le 06.09.1976 a l'aéroport de Hodakate,au Japon.Ce qui permettra aux américains,avant de rendre l'appareil aux soviétiques,de l'examiner minutieusement pour en connaître toutes les caractéristiques,et aussi de débriefer Viktor Belenko.Selon un rapport de l'agence de presse japonaise Kyodo daté de mai 1981,Belenko aurait été recruté par MI6 a Moscou fin 1974.Le contact aurait été passé a la CIA,3-4 officiers auraient rencontrés Belenko avant que il ne soit transféré a la base militaire de Sikharovka,en Extrême-Orient.

Difficile a dire si cette histoire est vraie ou non.En tout cas,ni la CIA ni le SIS (renseignement britannique) n'ont jamais déclarés que Belenko avait été recruté avant sa déféction.Soit parce que Belenko n'a pas été recruté et l'histoire de l'agence Kyodo est fausse (Alors que le rapport de l'agence de presse japonaise est basée sur "des sources au sein du renseignement japonais") soit elle est vraie,et, les autorités américaines et britanniques ont préférées ne pas le reconnaître soit pour ne pas froisser la susceptibilité des russes,soit parce qu'ils souhaitent préserver le secret autour de cette histoire,qui est quand même récente.

medium_nilov.JPG

Alexandre Borisovitch Nilov.

Nouvelle réussite du contre-espionnage du KGB quand la 3ème Direction (Contre-espionnage militaire) interpelle Alexandre Borisovitch Nilov,un ingénieur soviétique recruté par la CIA en Algérie en 1974,et qui a gardé le contact avec la CIA par l'intermédiaire de la station de Moscou.Nilov travaillait comme ingénieur a l'Institut de Physique du Plasma a l'Université de l'amitié entre les peuples Patrice Lumumba a Moscou.En Algérie,Nilov effectuait un stage a l'Institut National du pétrole,du gaz et de la chimie a Budermès.Revenu a Moscou en août 1974,TIGRE ( son pseudo a la CIA)  se met immédiatement au boulot. Le 30.08.1974 au soir,Nilov ramasse la Boîte aux lettres morte qui lui est destinée.L'adresse lui avait été transmise a l'avance



medium_BLMpourNilov.JPGBoîte aux lettres morte de la CIA derrière la boîte métallique,située 13 Ulitsa Palikha (Flèche).

Nilov a recu la boîte aux lettres morte,a eu le temps d'envoyer une lettre a l'encre invisible,a une adresse a paris:Jean Chenier,60 Rue de Wagram, 75017 Paris.TIGRE devait partir servir dans l'armée,dans les RSVN (Les forces armées disposant des missiles),mais il aura juste le temps d'envoyer une autre lettre a la CIA avant d'être interpellé par le KGB.



medium_alexandre_dmitrievitch_ogorodnik.gifAlexandre Ogorodnik

Poursuivant sa lutte contre la CIA a Moscou,le contre-espionnage du KGB est lancé vers 1975-1976 sur la piste de Alexandre Ogorodnik,le diplomate de la section américaine du Département de Planification de la Stratégie du Ministère des Affaires étrangères d'URSS- un service particulièrement sensible du Ministère ou sont concentrées nombre d'informations secrètes.Le contre-espionnage du KGB le place sous surveillance ,recueillant minutieusement les indices sur lui.Ainsi,le 10.06.1976,l'équipe de surveillance de la 7ème Direction du KGB remarque que ,de 17h30 a 19h30 la "Volga" de Ogorodnik est garée près du MGIMO (Institut d'Etat de Moscou des relations internationales).Puis,a 21h20,les officiers du KGB voient Ogorodnik,qui sort de chez lui avec un parapluie,et il se rend en bus jusqu'au Parc de la Victoire,dans le secteur Sud-Ouest de Moscou,ou il se promène.Cette promenade intrigue le KGB;Ogorodnik n'avait aucune raison de se balader a une heure aussi tardive,tout seul.Un des enquêteurs du 7ème Département du contre-espionnage du KGB rencontre peu après le n°2 du 1er département du contre-espionnage,chargé du travail contre l'ambassade des Etats-Unis.Ce dernier informe ses collègues que Jack Downing,Chef de station adjoint  de la CIA a Moscou officiellement adjoint civil de l'attaché militaire de l'ambassade américaine, effectue le même trajet dans le Parc de la Victoire,marchant lentement,ne cessant de se retourner,de regarder les alentours.Cette attitude intrigue la section américaine du contre-espionnage.

medium_appareil_photo_de_ogorodnik.JPG

medium_appareil_photo_de_ogorodnik_2.JPG

Appareils photo utilisés par Ogorodnik,fournis par la CIA,sous forme de briquet et de stylo.

La surveillance de Ogorodnik est aussitôt renforcée,jusqu'a ce que soit découverte en juin 1977 une cache,chez lui,contenant du matériel d'espionnage.le KGB décide alors d'agir



medium_COSMoscowFullton.2.jpg

Robert Fullton,chef de station a Moscou de 1975 a juillet 1977,officiellement 1er secrétaire de la section politique de l'ambassade américaine.

Le 21.06.1977 au soir,les équipes du 7ème Département de la Deuxième Direction Principale du KGB (sécurité du Ministère des Affaires étrangères d'URSS ) et de la 7ème Direction,accompagnées par des officiers du Département d'instruction du KGB,interpellent Ogorodnik en bas de chez lui.La perquisition donnera suffisament de preuves pour inculper Ogorodnik. Entre autres,Ogorodnik reconnaît avoir tué sa fiancéeavec le poison que lui avaient fournis les américains.Mais ,vers 2 heures du matin,Ogorodnik réussit a avaler une capsule de poison.Transporté d'urgence a l'hôpital,il y décède sans avoir repris connaissance.Cette affaire oblige les soviétiques a revoir les procédures d'interpellations pour éviter que les traîtres interpellés n'aient le temps d'avaler du poison.Ainsi, quand le KGB interpella la même  année A.Filatov, on lui donna immédiatement un autre costume et on lui mit les menottes.Le KGB cherche néanmoins a interpeller le traitant de TRIANON,et,examinant les instructions,réussit a arranger un échange de Boîtes aux lettres mortes entre la CIA et TRIANON pour le 15.07.1977.Ce jour-la,comme a leur accoutumée,les voitures sortent en trombe de l'ambassade américaine,pour obliger la Brigade de surveillance du KGB a mobiliser leurs effectifs,loin de l'objectif principal.


medium_marthapeterson_1_.JPGmedium_martha_peterson_dans_les_locaux_du_KGB.JPG

medium_martha_peterson_materiel_saisi_lors_de_son_interpellation.JPG

De gauche a droite :Photo de Martha Peterson,officier de la CIA a Moscou ;Peterson dans les locaux du KGB après son interpellation;contenu de la pierre déposée par Peterson et destinée a A.D.Ogorodnik.Pour précision,Peterson est née le 27.05.1945,son mari,pilote de l'US Navy,est décédé en 1973 au Laos.Elle pratiquait le Taekwondo,sport de combat coréen.Avant d'être envoyée dans la capitale soviétique,elle subit un entraînement intensif en russe.A Moscou,ou elle a été en poste de Novembre 1975 a juillet 1977,Peterson était chargée d'interroger les soviétiques souhaitant immigrer vers les Etats-Unis,et d'aider les citoyens américains ayant des problèmes de passeport.Peterson a ,peu après son retour aux Etats-Unis,été nommée instructrice a la Ferme,le Centre d'entraînement de la CIA.Parmi ses éléves,notons Robert Baer (voir la note "La station de Moscou de 1991 a 1996" et Edward Lee Howard au début des années 80 (Howard passera aux soviétiques en 1985).


C'est en fait Martha Peterson,une jeune officier de la CIA sous couverture de vice-consule a Moscou,qui est chargée de contacter TRIANON.Le 15.07.1977 au soir,elle gare sa "Jiguli" (marque de voiture soviiétique) dans une ruelle près du cinéma "Rossiya", ou se tient le festival des films soviétiques et étrangers.Elle entre dans le cinéma pour en ressortir et revenir a la voiture une heure plus tard,ou elle se change,et prend la direction de la Rue Gorki a pied.Ordre est donné a la Brigade de surveillance du KGB d'arrêter la filature.Idem pour tous les officiers de la CIA identifiés;de toute facon,quelqu'un doit bien aller au lieu du rendez-vous,Pont Kouznetski.La-bas,près de 300 officiers du KGB attendent leur cible,discrets.Vers 22.30,un poste de surveillance du KGB alerte l'Etat-Major que une personne inconnue,habillée de couleur sombre,se dirige vers le Pont Kouznetski.Une femme.Voyant que cette personne a déposée quelque chose a l'endroit convenu,sur le pont, et revient sur ses pas,l'équipe chargée d'interpeller l'espion bondit.Martha Peterson est interpellée alors qu'elle descendait l'escalier.La Boîte aux lettres morte saisie.Peterson sera déclarée "persona non grata" et expulsée.


medium_filatov.JPG

Anatoly Filatov, officier du GRU recruté a Alger en 1974 par la CIA ,interpellé a la mi-1977, il sera condamné a mort le 14.07.1978, puis sa peine sera commuée en réclusion a perpétuité.

En 1977 ,les soviétiques dévoilent le double jeu de Sanya Lipavsky,dissident soviétique recruté par la CIA en 1975 mais en fait travaillant toujours sous le contrôle du contre-espionnage du KGB. Sont mis en cause Melvyn Levitsky,un diplomate de l’ambassade (2ème secrétaire de la section politique) ,et l’officier de la station de Moscou Harry Lon Wetherbee..Lors d'une conférence,Lipavsky montrera un stylo Parker qui lui aurait été transmis et contenant des instructions secrètes lui étant destinées.

La même année, c'est le tour de Martha Peterson et Vincent Crockett,respectivement les 15 juillet et 2 septembre d‘être pris en flagrant délit d‘espionnage . Peterson est interpellée alors qu'elle venait de déposer une pierre pour A.D.Ogorodnik, tandis que Crockett et sa femme sont intercéptés alors que Becky Crockett ,assise sur le siège passager-son mari conduisait- venait de jetter de voiture une Boite aux lettres morte destinée a A.Filatov,un officier du GRU recruté a Alger début 1974.


medium_levitsky_picture.png

Melvyn Levitsky,diplomate américain en poste a Moscou qui aidera la station de la CIA dans ses contacts avec Sanya Lipavsky.Levitsky est né le 19.03.1938.Il a fait ses études dans les universités du Michigan ,Fac de droit a Chicago de 1960 a 1961,études a l'université de l'Iowa (Master obtenu en 1963).Entré au Département d'Etat en 1963,apprend l'allemand a l'Institut du service extérieur,en poste a Francfort de 1963 a 1965 consul  a Belem,Brésil,de 1965 a 1967,puis membre de la section politique ,toujours a Belem,de 1967 a 1968.Officier politique pour le Brésil au département d'Etat de 1968 a 1969, membre de l'Etat-Major du Secrétariat éxécutif de 1969 a 1971.De 1971 a 1972,Melvyn Levitsky s'entraîne au russe a l'Institut,et arrive a Moscou en 1972 en tant que ....De 1973 a 1975 2ème secrétaire de la section politique de l'ambassade américaine a Moscou.Au Département d'Etat,de 1975 a 1978,chargé des relations bilatérales USA-URSS.De 1978 a 1982 chef de la section politique a l'ONU,de 1982 a 1983 assistant du secrétaire-adjoint du Bureau des Droits de l'Homme et des affaires humanitaires. Directeur-adjoint de "Voice of América" de 1983 a 1984, ambassadeur américain en Bulgarie de 1984 a 1987,Secrétaire d'Etat adjoint pour les questions de drogues de 1989 a 1994,et de 1994 a 1998 Ambassadeur au Brésil.

Puis éclate un incendie a l'ambassade américaine ,qui permet de découvrir l'opération "COBRA ACE" ,l'interception de communications depuis l'ambassade de Moscou par la CIA et la NSA.Parmi les officiers de cette dernière qui participèrent a l'opération ,on peut noter Jack Roberts,qui sera en poste en Afghanistan dans les années 80."COBRA ACE" était une opération sur les communications radiotechniques ,avec l'interception des communications radiotéléphoniques et radio ..... dans les secteurs de Moscou et sa banlieue.Les services de renseignements américains s'intéréssaient en priorité aux plus importantes institutions de Moscou ainsi que les objectifs de l'Armée de l'air,de l'Armée de terre et de la flotte militaire.

medium_vincent_crockett.JPG

Vincent Quinlan Crockett,officier de la station de Moscou arrivé le 03.04.1977 sous la couverture d'adjoint civil-archiviste plus précisément- de l'attaché militaire de l'ambassade américaine.Vers 1989,il sera chef de station a Dhaka



medium_Les_epoux_Crockett_2_septembre_1977.JPG

Vincent et Becky Crockett juste après leur interpellation le 2 septembre 1977 au soir par le KGB.

Tous ses événements décident Stansfield Turner ,alors directeur de la CIA ,a suspendre les actions de la CIA a Moscou. Pendant un ans et demie,les officiers de l’antenne de Moscou se contentèrent de repérer des boîtes aux lettres mortes, des lieux de rencontre d’informateurs. Mais la pression au sein de la CIA est forte pour qu’on réactive les opérations de l’antenne moscovite.


Et depuis le début de l'année 1977,alors que la station est dirigée par Robert Fullton, A.G.Tolkachev,un ingénieur spécialisé dans l’aviation militaire,qui travaille a l'Institut de Recherche Scientifique "Fazotron" (Ou est étudié l'équipement éléctronique pour les systèmes de la Défense) essaye de contacter la CIA.Il s'y reprendra a plusieurs reprises,jusqu'a ce que les officiers de la CIA ne commencent a se demander,devant l'acharnement de ce volontaire, si il ne s'agit pas d'une personne sérieuse devant les riques pris. Finalement ,en février 1978,après avoir longuement insisté,Gardner Hathaway,le nouveau chef de la station (Fulton a quitté Moscou en juillet 1977) obtient la reprise des opérations; l'antenne est autorisée a contacter ce volontaire.

Entré en 1955 a la CIA, John Guilsher y a servi comme chef de station adjoint a Moscou de 1977 a 1980. Il quitta la CIA en 1980. Décédé en avril 2008. C'est John Guilsher,le chef de station adjoint,qui s'en charge.Le 26.02.1978,après avoir établi que il n'a pas la surveillance de la 7ème Direction du KGB qui le"colle",Guilsher appele Tolkachev chez lui,mais c'est la femme de Tolkachev qui décroche.Guilsher raccroche aussitôt.Tolkachev,qui n'est pas au courant de cet épisode,remet une nouvelle note a Hathaway le 01.03.1978.Cette fois,la CIA a de plus en plus l'impression que elle a affaire a un volontaire sérieux.Le 05.03.1978,après avoir établi qu'il est libre de toute surveillance,Guilsher recontacte Tolkachev,qui,cette fois,répond lui-même.Guilsher lui fait comprendre que la CIA a bien recu son message,et lui demande d'être patient.De mars a août 1978,plusieurs câbles sont échangés entre l'antenne moscovite et Langley pour savoir comment contacter Tolkachev.Un plan est fixé: John Guilsher devra téléphoner a Tolkachev et lui indiquer l'endroit ou est déposée une Boîte aux lettres morte,sous forme de vieux chiffon.Ce que le chef de station adjoint fait le 24.08.1978.Dans la BLM,un questionnaire,des instructions ou envoyer les informations demandées (Une adresse en Allemagne).La réponse recue par la CIA est si convaincante que il n'y a pas de doute:Tolkachev est bien un authentique volontaire,qu'il faut préserver.Le 01.01.1979,profitant de la Fête du Nouvel An,Guilsher téléphone a A.G.Tolkachev.Les deux hommes se rencontrent,Tolkachev fournit des notes contenant des informations secrètes.Le contact,cette fois,est bien établi.Tolkachev,qui prendra le nom de code de CKSPHERE,puis GTVANQUISH, sera un des informateurs les plus précieux de la CIA concernant l'aviation militaire soviétique. Les soviétiques eux-mêmes reconnaîtront ensuite que les dégâts causés par la trahison de Tolkachev sont « énormes »

 

Commentaires

I served with Vincent Crockett in the Marine Corps. I have been trying to document the fact that our platoon was used as part of the drug experiments that our government was trying on unwitting recruits. I would be interested if your organization has ever learned of any previously undisclosed reports on the experiments that the CIA or DOD was conducting.

Joe Byelick

Écrit par : joe byelick | 08/11/2006

This is a very interesting web page. I'd be very interested to learn more about Martha Peterson and especially the origins of her images on this page. We might want to display them at our museum, the International Spy Museum in Washington, DC. Thank you for your response.
Thomas Boghardt

Écrit par : Thomas | 21/02/2008

A clearly interesting page, really I apreciated reading all of it !!
The contents of the web site seem also as interesting as this article.
Hope to get Iven more and more interestinf intel and information from this source.
And I would have some question to ask about some points here.
Thanks to all.

Écrit par : Alex | 12/07/2009

Pour info, Martha Peterson a récemment écrit une biographie, "The Widow Spy". Le titre fait référence au fait que son premier mari, John Peterson, était un officier de la CIA tué en Asie du Sud-Est en 1972.

Rétrospectivement, on peut se demander si ce n'était pas un risque excessif de choisir Martha comme officier en "immersion profonde", le KGB aurait peut-être pu faire le rapprochement.

Écrit par : Rob1 | 25/05/2012

Alors un très bon post.
C'est pas réellement la première fois que je viens parcourir ce site à toi: alors là, cette fois, je me sens juste obligée de laisser un mot.


Encore bravo !

Écrit par : Colonie golf | 09/02/2013

Alors un superbe post!
C'est la toute première fois que je découvre cet excellent blog : je suis d'ors et déjà conquise !!


Encore bravo !
A très vite !

Écrit par : Colonie Golf | 18/03/2013

Les commentaires sont fermés.