Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2007

Colloque sur le renseignement britannique

Le 12.05.2007 a l'uiniversité de Warwick,Coventry,se tiendra un colloque baptisé "Spooked :cultures of intelligence in Britain (1945-2007).Je regrette de ne pouvoir y aller,mais si des personnes s'y rendent,qu'elles m'en informent,pour que je connaisse le résultat de ce colloque,qui sera publié sur ce blog.

Le colloque sera consacré aussi bien au renseignement du point de vue théorique que la coopération américano-britannique ( Je me permet une petite disgression ici:les relations américano-britanniques ne sont pas forcément si idyllique qu'on pourrait croire.Peter Wright,dans son ouvrage "Spycatcher",décrit une forte méfiance entre britanniques et américains,en particulier la haine de Hoover,le patron du FBI,pour le MI6.Ce point de vue a été confirmé dans sa biographie par Kim Philby,l'officier du MI6 qui travaillait pour les soviétiques),la Guerre Froide,le rôle des médias...

 Parmi les participants,notons Chritopher Andrew,auteur de plusieurs ouvrages sur les services secrets britanniques et soviétiques,ainsi que Stephen Dorril,auteur d'une monumentale oeuvre sur le MI6,le service de renseignement extérieur de Sa Majesté.

Il est a noter que la période abordée (1945-2007) est une période "nouvelle",alors,qui s'ouvre:La 2ème Guerre Mondiale vient de se  terminer,le renseignement extérieur britannique,le MI6,se relance aussitôt dans la bataille contre l'Union Soviétique (Le colonel Valentin Viviane,chef du contre-espionnage du SIS,considérait que il faut durant la guerre se battre contre les nazis,mais que le principal ennemi restait l'URSS) ,sans oublier de jouer son rôle au Moyen-Orient pour tenter de préserver l'influence britannique (sans grand succès,comme le montre la mise a mal des réseaux du SIS en Egypte sous Nasser) ainsi que l'évolution ,au lendemain de la fin de la Guerre Froide: Désormais,priorité est donnée au terrorisme,a l'Irak,l'Iran,la Corée du Nord,la contre-prolifération nucléaire.Les attentats du 11 septembre créent un choc par leur intensité,et ne font que renforcer la lutte antiterroriste,désormais qualifiée de priorité absolue.

 

Pour revenir au colloque,pour s'inscrire:   Sue Dibben HRC@warwick.ac.uk

 Plus d'informations sur le colloque:   http://www2.warwick.ac.uk/fac/arts/hrc/confs/spooked/

http://www.cf2r.org/fr/actualite/colloques-conferences-12...

 

Les commentaires sont fermés.