Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/04/2007

La station de la CIA a Tel-Aviv

 

"Faire confiance mais surveiller"  Ronald Reagan,a propos des alliés des Etats-Unis.

 

 

 

LA STATION DE LA CIA A TEL-AVIV

Dès sa création en 1951,le service de renseignement extérieur israëlien,le Mossad,conscient de la menace que représentent les pays arabes qui l'entourent (Et qui sont hostiles a l'Etat hébreu) ,demandera l'aide des services secrets occidentaux, américains aussi bien que britanniques ou francais,dans le domaine de l'équipement technique,ainsi que sur les intentions de leurs menacants voisins.L'Etat hébreu est alors un petit Etat a l'industrie peu développée,encore mal armé pour faire face a la menace de voisins arabes qui tentèrent de l'envahir dès sa création.La coopération CIA-Mossad ne commence que en juin 1951,quand le Directeur du Mossad,Reuven Shiloah,se rend a Washington pour rencontrer le chef de la CIA,Walter Bedell Smith,et le chef du contre-espionnage,James Angleton.

La date exacte de l'ouverture de la station de Tel-Aviv,malheureusement,est inconnue. Le premier chef de station identifié est Peter C.Jessup ,qui sera en poste de 1959 a 1961. Mais la méfiance vis-a-vis de l'Etat hébreu est forte,car en ce contexte de Guerre Froide,les idées socialistes sont très répandues en Israël,ce qui est mal vu a Washington,au Département d'Etat et a la CIA. Malgré l'excellente coopération entre CIA et Mossad dans le domaine du renseignement,la méfiance reste entre les deux services.Ce n'est pas l'avis de James Angleton,chef du contre-espionnage de la CIA jusque 1974,persuadé que Israël est un fidèle allié des Etats-Unis.Angleton ne cessera de tout faire pour soutenir le Mossad,n'hésitant pas a bloquer ou minimiser les informations qui,selon lui,peuvent "nuire a Israël".

 

Mais les américains découvrent la volonté des israëliens de se doter de la bombe nucléaire ( A l'été 1960,les avions-espions U2 détectent un réacteur a Dimona,et la CIA prévient le Président Eisenhower que les israëliens construisent dans le désert du Néguev un réacteur nucléaire pour la mise au point de la bombe atomique.),y compris par l'espionnage sur le sol américain.La station de Tel-Aviv est donc chargée de surveiller ,dans les années 60,les installations militaires israëliennes.Elle est alors dirigée par John Hadden (De 1961 a 1967) et se concentre donc en priorité sur la mise au point par Israël de la bombe atomique.Malgré les déclarations politiques et les assurances réitérées des dirigeants israëliens,Hadden,et d'autres officiers de la CIA,estiment que ce sont juste des paroles.Israël compte avoir l'arme nucléaire,ce n'est pas pour rien si les strétèges israëliens ont estimés que l'arme nucléaire est un moyen pour mettre fin aux guerres au Moyen-Orient.L'antenne de Tel-Aviv concluera ,dans le milieu des années 60,que le programme nucléaire israëlien est un fait établi,mais ne peut guère faire quoi que ce soit pour empêcher la contre-prolifération nucléaire.Par exemple,le FBI ne tarde pas a établir que une entreprise américaine,Numec, dirigée par un dénommé Salman Shapiro,a signée un contrat avec le gouvernement de Tel-Aviv,pour la pasteurisation d'aliments et la stérilisation d'échantillons médicaux par irradiation.Numec est une entreprise spécialisée dans le retraitement de l'uranium enrichi,ce dont Israël a besoin pour former une bombe nucléaire.La crainte du FBI est que le contrat passé soit une couverture pour fournir clandestinement a Israël de l'uranium,mais la station de Tel-Aviv,malgré les efforts de John Hadden,ne pourra confirmer que les conteneurs envoyés par Numec a Tel-Aviv étaient bien destinés a Dimona,ou est situé un réacteur nucléaire..

Un des officiers affectés a la station de la CIA a Tel-Aviv en 1967, Steve Mc Carthy,(entré en 1952 a la CIA,et qui a aussi servi au contre-espionnage de la CIA) aura l'honneur de se rendre compte de l'efficacité de l'armée israëlienne en pleine Guerre des Six Jours,tout comme Hadden,qui est remplacé peu après par John D.Walker,lequel sera remplacé par Jessup.

 

En ses années,la Direction des Plans de la CIA (qui sera rebaptisée Direction des Opérations en 1973) ne compte pas de "Israël Desk".L'antenne de Tel-Aviv voit son travail supervisé par la Division du Contre-espionnage de la CIA,alors dirigée par James Angleton.. Nommé depuis peu Directeur de la CIA,William Colby découvrira avec étonnement que l'antenne de Tel-Aviv n'a pas le droit d'échanger des câbles avec les autres antennes de la CIA au Moyen-Orient;tout doit absolument passer par la Division du contre-espionnage,que Angleton dirige toujours.Ce qui ralentit la circulation des informations,par exemple lors de la guerre du Kipour en 1973,ou la CIA fera une grave erreur d'analyse:En ce début d'année 1973,alors que Peter C.Jessup est de retour a Tel-Aviv pour prendre les rênes de l'antenne,le maréchal de l'armée égyptienne Ahmed Ismael Ali est nommé chef d'Etat-Major sur les trois fronts -Syrie,Jordanie,Egypte.Le Premier Ministre égyptien déclarera que "le gouvernement a décidé d'économiser les ressources pour la guerre contre Israël".En mars 1973,le Président égyptien Sadate forme un nouveau gouvernement,avec un seul but: Se préparer a une guerre totale contre Israël.Des avions militaires arrivent en Egypte.Le 23 septembre 1973,les troupes syriennes passent en état d'alerte.Mais la CIA considère qu'il s'agit d'une guerre psychologique de la part des egyptiens.Les mouvements des troupes syriennes et egyptiennes sont juste des manoeuvres,estiment la CIA et les services secrets israëliens.Grave erreur d'analyse de la CIA,encore aggravée par les comptes-rendus faits par la CIA a Henry Kissinger.Ce dernier est alerté quelques heures avant le début du conflit par un message urgent de l'ambassade américaine a Tel-Aviv :Deux heures avant,Le Premier Ministre israëlien Golda Meir a invitée chez elle l'ambassadeur américain,a qui elle déclara que "aujourd'hui commence la Guerre".Kissinger tente de joindre les responsables de la diplomatie soviétiques,égyptiens,syriens,avant d'apprendre que les troupes égyptiennes et syriennes ont attaquées Israël...Kissinger en demande plus aux services secrets américains,lequels affirment que se déroulent de "petits affrontements"...La CIA a eu tout faux,sur toute la ligne.Les combats sont en fait très violents,et Tsahal,au prix de combats acharnés,réussira a redresser la situation,et a défaire les armées egyptiennes et syriennes,mais le mal est fait. Aussi c'est désormais la Division Moyen-Orient qui recoit les câbles de l'antenne israëlienne.Progressivement,au fur et a mesure que le pouvoir de Angleton se vera rogné,la supervision du travail en Israël sera rendue a la Division Moyen-Orient de la DO CIA.Stephen Millett,un des adjoints de Angleton qui dirige la section Israël a la Division du contre-espionnage de la CIA,doit donc laisser les rênes,ce qui est fait le 17.12.1974.

 


Les Etats-Unis s'impliquent fortement dans les conflits au Moyen-Orient  (lutte contre le régime des ayatollahs qui arrivent au pouvoir en Iran en 1979,guerre au Liban,menaces de la Syrie..) tandis que l'Etat hébreu doit faire face a des voisins menacants.Les deux pays coopèrent donc.La CIA peut compter sur les informations que recoit le Mossad,service très compétent,tandis que le Mossad peut s'appuyer sur les moyens financiers de l'Agence américaine et sur un parc de satellites performants (Par exemple,le bombardement en 1981 d'un réacteur irakien par l'armée israëlienne se fit entre autres sur la base des photos prises par les satellites de la CIA) ,qui a beaucoup plus de mal a implanter un réseau d'informateurs dans nombre de pays difficiles d'accès (Irak,Iran,Syrie) voire n'ose pas dans certains (Par exemple en Arabie Saoudite).La coopération Mossad-CIA se fait par les officiers de liaisons dans les ambassades.Par exemple,Naum Admoni,qui diriga le Mossad du 27.06.1982 a 1989 fut officier de liaison a Washington dans la première moitié des années 70,ce qui implique qu'il a participé a toutes les opérations conjointes menées avec la CIA.Cela n'empêche pas la CIA  d'établir aussi,au début des années 70,un contact avec Yasser Arafat,ainsi le leader de l'OLP dispose d'un "canal diplomatique" avec Washington,au grand dam des israëliens.

 medium_legallo.jpg

 Andre Legallo a travaillé a la CIA de 1961 a 1994.Il a été en poste au Maroc de 1965 a 1966,au Mali de 1966 a 1970,de nouveau au Maroc jusque 1974, en Hongrie en 1976,chef de station a Bucarest de 1976 a 1978 ,en poste a Téhéran de 1978 a 1979  chef de station,en Israël,Belgique,Algérie,en poste au Laos a une période inconnue,et enfin National Intelligence Officer for terrorism en 1988.

Dans les années 80 le chef de l'antenne de la CIA semble avoir été André Legallo (Apparement de 1984 a 1988) .C'est durant cette période que éclatent plusieurs scandales,que les médias ne reprendront guère:Suite a l'affaire Pollard qui éclate en 1985 (Un analyste du renseignement naval américain qui a passé des informations au Lakam, le service de renseignement scientifique,indépendant du Mossad),Itzak Rabin,alors Ministre de la défense,révèle que le Shin Beth a mis a jour ,sur la période fin des années 70-début des années 80, cinq cas d'espionnage menées par la CIA contre Israël.L'un est le cas d'un scientifique américain travaillant, dans le cadre d'un échange scientifique, au réacteur nucléaire de Nakhal Sorek (Il était traité par des officiers de la CIA venant de l'étranger).Un autre travaillait dans une firme étatique,"Raphaël",a Haïfa.

Est aussi cité le cas du Major Yossi Amit,qui sera condamné en 1986 a 12 ans de prison au profit des Etats-Unis.Son traitant a l'antenne de Tel-Aviv est Thomas Volz,officiellement 2ème secrétaire de l'ambassade américaine,qui a travaillé en Namibie en 1991 puis a Hambourg en 1999,ou il travaillera contre les extrémistes islamistes.Le nom de Volz est lié a une autre affaire,car cet officier de la CIA a recruté Andrzej Kielczynski,un industriel membre du Comité Central du Likoud et proche de Ariel Sharon (Patron du Likoud). Le duo s'est rencontré lors d'une soirée a la villa de l'ambassadeur allemand en Israël.Volz recrutera l'industriel d'abord en l'aidant a faire un visa pour les Etats-Unis.Le recrutement définitif se fera a Francfort,ou Kielczynski retrouve Volz,et signe le document ou il s'engage a travailler pour la CIA en 1985.Volz s'efface ensuite,l'industriel sera successivement traité par deux officiers de la CIA lors de rencontres secrètes. Il passera des informations sur les opérations menées par le renseignement israëlien aux Etats-Unis et ailleurs.Parmi ses informations,certaines concernent Pollard,qui sera arêté un mois après par le FBI,ainsi que sur les  constructions des colonies juives,le programme nucléaire israëlien,les discussions au gouvernement et aux commissions des affaires étrangères et de la Défense de la Knesset.Kielczynski avait aussi des contacts au sein de l'industrie militaire israëlienne.En échange de ses informations,la CIA lui promet 3000 dollars par mois et la citoyenneté américaine.L'industriel renseignera plusieurs années durant la CIA avant de sentir en 1992 qu'il est suspecté.Il s'envole aussitôt en Pologne ou il sera arrêté pour vols et racket.

Un autre officier de la station de Tel-Aviv est Franklin J.Sparhawk,qui était en poste en 1987 sous la couverture d'attaché commercial.Sparhawk a été en poste a Moscou dans la première partie des années 80,officiellement comme 2ème secrétaire,puis au tout début des années 90 il est en poste a Erevan (Chef de station ou Chef adjoint,pour l'instant non détérminé ),officiellement 1er secrétaire,puis a Talinn,comme chef d'antenne. 


Jusque 1995,Jim Flynn dirige la station de la CIA a Tel-Aviv,avant d'être remplacé par Stanley Moscowitz. En ses années,le poste de Tel-Aviv était (et il reste aujourd'hui) un des plus importants,de par la délicatesse et la médiatisation du problème israélo-palestinien.Le chef de station doit alors se transformer en diplomate,chargé d'agir pour le processus de paix ,aussi bien en combattant le terrorisme (par des échanges d'informations avec les services secrets israéliens et palestiniens) que en s'efforcant de réunir les deux clans des services sécuritaires autour d'une même table.La CIA a même établie un officier chargé de coordonner la coopération entre les deux camps.Sous Moscowicz,les officiers de la station de Tel-Aviv ont contrôlés l'activité des services secrets de Arafat, supervisés les déploiements des troupes israëliennes et palestiniennes,le travail de la communauté israëlienne du renseignement pour éviter ou calmer les provocations dans la Berge Ouest et a Gaza,tout en prévenant les attaques terroristes,les crimes commis contre les palestiniens...Donc les officiers de l'antenne,avec l'amélioration (A partir de 1993 ,avec les accords de Camp David) des relations israëlo-palestiniennes,ont des contacts réguliers avec les deux camps. Ce canal fut par exemple utilisé en 1998 lors des négociations de Wye Plantation. Il faut aussi noter que la CIA assure la formation des cadres des services secrets palestiniens a Langley.C'est ce que s'efforce de faire Moscowicz,dont le nom se retrouve jeté au public en janvier 1998. Benyamin Netanyaou,alors 1er Ministre israëlien,demandera le rappel de Moscowicz,lequel ne quitte Tel-Aviv que en 1999. A partir de 1999 c'est Jeff O'Connell qui prend le relais.


En 2003 c'est Deborah Morris qui dirige l'antenne de la CIA a Tel-Aviv.Deborah Morris a auparavant supervisé le travail en direction de l'Arabie Saoudite a la Division Moyen-Orient de la Direction des Opérations de la CIA.Elle est mariée a James L.Morris,un officier qui a quitté la CIA vers 1996-1997 après y avoir occupé nombre de postes importants (Chef de station adjoint a Islamabad en 1988;Chef de station a Moscou de 1993 a 1994)

 

Mes remerciements a Fabrice,ainsi que aux auteurs des différents ouvrages qui m'ont aidés pour ce document :Tom Mengold ("Cold Warrior" paru en 1991),Léonid Mlétchin (Ouvrage "Le Mossad"), A.D.Prokhorov ("Les services secrets israëliens"),Joseph Deutchmann (Ouvrage "Le Mossad") ,ainsi que le Middle East Intelligence Bulletin

Commentaires

J'ai pas encore tout lu, mais c'est intéressant

Écrit par : Dav | 30/05/2007

Les commentaires sont fermés.