Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2007

Michaël J.Sulick

 

Je viens a peine d'apprendre la nouvelle que je me  projette immédiatement dans mes souvenirs,remonte les archives sur le personnage, remémore les informations recues.Le nouveau chef du NCS de la CIA vient d'être nommé.Et ce n'est pas n'importe qui (Cela fait depuis la mi-2004 que je suis sa carrière).Michaël Sulick est un vétéran de la CIA,qui a fait carrière en pleine Guerre froide,principalement contre la Russie,ou il a été chef de station.

 79181aa5468eb4ae70464fa67a78fae1.jpg

Michaël J.Sulick

Michaël J.Sulick est né a New York vers 1949.Il a servi au Vietnam,puis est entré a la CIA en 1980.Il a été en poste au Japon,au Pérou,en Pologne,a des dates non déterminées.Sa biographie devient plus précise quand il se retrouve nommé chef de station adjoint de la station de la CIA a Moscou,poste qu'il occupe de 1988 a 1991 sous la couverture de 1er secrétaire de la section politique de l'ambassade américaine.Parmi les opérations menées par Michaël Sulick a Moscou,notons que il rencontrera personnellement "Tony",en fait l'officier du GRU Vyatcheslav Baranov qui a été recruté en 1989 par la CIA a Dhaka .Revenu de Moscou,"Klettering" (Son pseudo a la CIA) est nommé chef des Internal Opérations (Chargée des opérations en URSS même) a la Division Soviétique de la CIA.Milton Bearden estimera lui-même que "Klettering" compte parmi les meilleurs officiers de sa génération.En aout 1991,suite a la décomposition de l'URSS,après la tentative de putsch manquée menée par des conservateurs,Sulick est envoyé en Lituanie pour établir des contacts avec les autorités officielles ,entre autres avec le Président Landsbergis.Cette histoire est d'alleurs racontée par Sulick lui-même dans un article du Center for study of intelligence de la CIA en date de la mi-2006 (http://www.cia.gov/library/center-for-the-study-of-intell...).  Puis Sulick est de nouveau nommé a Moscou,suite a l'expulsion du chef de station,James L.Morris.Rolf Mowatt-Larssen,un officier qui fera aussi carrière au sein de la CIA,est nommé acting chief of station le temps que le remplacant arrive.C'est Sulick qui débarque,en 1994 comme chef de station a Moscou.Officiellement,il est conseiller aux affaires régionales de l'ambassade américaine.Il occupera le poste jusque 1996,puis est nommé chef de la station de Varsovie,avant de retourner a Langley en 1999 et d'enchaîner les postes d'importance .Nommé chef de la Division Eurasie de la Direction des Opérations de la CIA il dirigera donc les opérations de la CIA juste après la Guerre du Kosovo. Selon une biographie,Sulick recentrera le travail de la CIA dans les Balkans et en Asie Centrale dans la lutte antiterroriste suite aux attentats du 11 septembre.En 2002 Sulick est nommé chef du Counterintelligence center de la CIA,le service chargé d'empêcher les fuites d'informations vers les services secrets étrangers,aussi bien ennemis que alliés.Puis en 2004 Sulick est nommé n°2 de la Direction des Opérations de la CIA. (Plus tard remodelée et rebaptisée  National Clandestine Service),jusqu'a un conflit avec Porter Goss.Michaël Sulick quitte alors la CIA en mars 2005.Suite a la démission de Porter Goss de la Direction de la CIA et son remplacement par Michaël Hayden,Stephen Kappes a été nommé°2 de la CIA.Michaël Sulick est lui aussi repris,il doit prendre ses fonctions le 30.09.2007 en remplacement de José Rodriguez.

Commentaires

Klettering ?? Internal Operations chief en 1991??? tu en sais des choses et tu ne me donnes pas toutes les infos ;-)
Beau boulot de synthèse.

Écrit par : Fabj | 18/09/2007

Ca apparaissait plutôt flagrant non? Milton Bearden ,dans son ouvrage "CIA contre KGB",fait référence a un officier de la CIA, pseudo "Klettering",qui en 1991 dirigeait les Internal Opérations a la Division Soviétique.Deux détails ont très vite attirés mon attention: Le fait que selon Bearden,Klettering avait un doctorat en russe,mais surtout que il avait servi a Moscou comme chef de station adjoint sous les ordres de Michaël Cline.Une seule personne,autant que je sache,pouvait correspondre a cette description: Sulick.
Et dans son article "At the USSR collaped: A CIA officer in Lithuania",Sulick montre que il connaissait Bearden.Or dans son ouvrage Bearden parle d'un officier qu'il connaît apparement,Bearden estimant que "Klettering" fait partie des meilleurs officiers de sa génération....

Personnellement,je n'avais que des soupcons sur l'identité de "Klettering",a cause du fait qu'il avait été DCOS Moscou sous Cline.C'est l'analyse de la bio de Sulick,qui indique que il est titulaire d'un doctorat de russe,qui m'a définitivement convaincu

Écrit par : ADMINISTRATEUR | 18/09/2007

Merci de votre réponse sur le nombre d'agents permanent US à Moscou, je ne pensait pas qu'il était si faible. Quand on lit ensuite que rien que rien qu'a Paris, la Résidence du KGB avait une cinquantaine de bonhommes et qu'au Pays Bas, en 1990, un tiers des citoyens soviétiques travailler pour ce service. On se rend compte de la disparité des moyens humais.

Écrit par : Frédéric | 20/09/2007

Oui ,apparement,la CIA préférait travailler a partir d'autres pays contre l'URSS,ce qui moins risqué...Notez que ce n'est pas étonnant,les stations de Moscou,Budapest,Belgrade (Ouvertes respctivement en 1953,1948,et aussi 1948) ne comptaient que un seul officier traitant.Dans les années 70,selon James Lilley,la station de Bucarest comptait deux officiers :le chef de station et son adjoint

Notez que la station de Moscou a vu ses effectifs augmenter après la chute de l'URSS (J'ignore de combien,n'ayant réussi a identifier que 6 officiers de la CIA a Moscou en poste en 1993) et la CIA a ouvert plusieurs postes dans l'ex-URSS.Un ancien du KGB a affirmé- sans que cela puisse être corroboré malheureusement) que en 1992 la station de Vilnius comptait 50 officiers

Se pose la question pourquoi ses différences d'effectifs? D'abord,il faut se rappeler que ,par exemple,la station du KGB a Washington a l'avantage d'opérer dans une société "ouverte",ou la collecte du renseignement est beaucoup plus facile ,et donc qui nécéssite plus de personnel.Inversement la station de la CIA a Moscou travaille dans un environnement hostile,"fermé",avec un contre-espionnage du KGB très efficace.Donc il y a peu de tâches a accomplir mais la séléction des officiers qui doivent s'y rendre est rigoureuse (selon Robert Baer et David Wise les officiers devant être envoyés a Moscou devaient passer des tests psychologiques impératifs ) pour éviter qu'ils ne craquent a cause de la tension nerveuse..

Écrit par : ADMINISTRATEUR | 20/09/2007

Son successeur en juillet 2010 et John D. Bennett.

Écrit par : Frederic | 10/08/2012

Les commentaires sont fermés.