Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2006

Le FSB a mis en échec une opération de la CIA a Moscou en 2002

Le FSB a dévoilé le 10 avril 2002 une tentative de recrutement,par des officiers de la CIA ,d'un spécialiste appartenant a un établissement secret,un Institut de recherche scientifique du Ministère de la Défense chargé de l'élaboration des missiles.
Selon le FSB ,la CIA aurait ainsi cherché a obtenir des renseignements sur le développement de nouvelles armes russes ainsi que sur la coopération militaire entre la Russie et la Communauté des Etats Indépendants.
Ce scandale ne promet aucune suite fracassante,les officiers du FSB ayant reconnus que le Russe ciblé par la CIA travaillait depuis le début sous leur controle.Un des américains a immédiatement quitté le territoire, le 29 mars 2002 exactement ,donc il n'y a pas eu de note diplomatique de protestation.Il s'agissait de l'officier de la CIA Yunzu Kessinger,officiellement 3ème secrétaire de la section consulaire de l'ambassade américaine a Moscou.

  L'histoire a commencé dans la capitale d' un pays de la CEI non précisé ( les pays membres de la CEI sont :Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizstan, Moldavie, Ouzbékistan, Russie, Tadjikistan, Turkménistan, Ukraine, Géorgie)  en avril 2001,quand la police locale a trouvée dans la rue un homme que nous appelerons Viktor- qui n'avait pas l'air dans son état normal,et qui avait sur lui un passeport russe,200 roubles et un billet pour Moscou.Cette personne ne pouvant rien dire ,a part qu'elle avait été a l'ambassade américaine.Elle a été transmise a l'ambassade de Russie,qui a très vite déterminée grace a son numéro de passeport son identité:Selon La "Komsomolskaya Pravda "du 11.04.2002,cet homme,agé de 57 ans,travaille dans un établissement secret du Ministère de la Défense situé près de l'aérodrome "Joukivsky",dans la banlieue de Moscou.Cet homme avait été quelques heures auparavant a l'ambassade américaine,et atendait maintenant une lettre qu'il faut mouiller dans l'eau.Il était clair que c'était une tentative de recrutement,et le FSB a été prévenu.La-bas il a seulement raconté qu'il ne se souvenait de rien.Les russes l'ont renvoyé a la maison ,ou il a progressivement recouvré la mémoire.

 Et a raconté qu'il était tombé dans une histoire saugrenue.Comme il l'a lui-meme raconté ,depuis 1993, il cherchait a retrouver la trace de proches partis émigrer aux Etats-Unis,et dont il était sans nouvelles. Etant donné qu'il occupait un poste sensible, pour éviter les problèmes, il se renseignait et faisait ses demandes a travers l'ambassade américaine d'un pays de la CEI,pas celle de Moscou.La-bas il n'y avait pas de problèmes jusqu'a avril 2001.Arrivé a l'ambassade américaine,il y a été recu par David Robertson,qui l'a invité dans une pièce,lui a offert des boissons et des gateaux.Après ca,Viktor s'est senti mal.Il a perdu le controle sur lui-meme,a  été interrogé par Robertson,sur le lieu ou il travaillait.Il a été interrogé 4 heures durant.On l'a forcé a transmettre des informations confidentielles .Immédiatement de retour a Moscou il a été soumis a une inspection médicale par le FSB, qui a ainsi montré que il avait subi une influence.Apparement,les américains ont forcés sur la dose.
 Les américains,dont David Robertson,un officier de la CIA en poste sous couverture diplomatique a l'ambassade américaine dans ce pays de la CEI, lui avaient dits d'attendre une lettre,qu'il devra mouiller dans l'eau. Prenant en compte le patriotisme de Viktor, le FSB a décidé de commencer un "jeu".


 Bientot,en juillet 2001,  Viktor a recu la lettre ,qui,après avoir été mouillée a l'eau, a fait paraitre un texte  de la CIA,qui indiquait quand,ou,et comment trouver et prendre une boite aux lettres morte.Un schéma avec.La boite aux lettres morte était située près d'un garage,dans le parc Sokolniki.Le paquet était sale.Dedans,$10000, des pellicules photos,qui ne pouvaient etre développées que a la CIA, des tablettes pour lire les instructions suivantes.On lui indiquait quelles sont les informations a collecter,ainsi que la liste des documents secrets recus par l'établissement de Viktor ses derniers temps,leur date,leur niveau de confidentialité,nombre de pages; concernant l'armement,la CIA était intéréssée par les caractéristiques des missiles autoguidés air-air et air-sol. Le contre-espionnage a préparé de la désinformation,l'a photographié sur les pellicules transmises ,l'a donné a Viktor.Qui, en novembre 2001, est retourné dans la ville ou il avait été recruté pour rencontrer Robertson.Le duo s'est rencontré dans la cour derrière un théatre.Robertson a prévenu Viktor que celui-ci va bientot recevoir une nouvelle lettre qu'il faudra révéler avec les tablettes.La lettre est arrivée en janvier 2002,mais le FSB a eu le plus grand mal a la dévoiler:les tablettes ont données un tel mélange qu'elles ont commencé a ronger les instructions écrites a l'encre invisible!!Si on ne s'en était pas occupés,mais Viktor,il n'aurait pas pu lire les instructions de la CIA ,se sont énervés les chimistes du FSB.Sur la papier,un nouveau schéma.La boite aux lettres morte,sous la forme d'un paquet de jus d'ananas, était dans le quartier moscovite de Kuskovo.Dedans,de l'argent,des instructions,une lettre pour Viktor,des tablettes. La lettre indiquait que le paquet contient $10000,et qu'on lui en remettra encore 5000 par n'importe quel autre moyen.A la rencontre suivante avec Robertson,Viktor n'avait pas grand-chose.Inutile,aux yeux du FSB,de continuer l'opération,car le contre-espionnage de la Fédération de Russie avait mis a jour les plans de la CIA,ainsi que les officiers de la CIA ayant participé a l'opération:David Robertson depuis ce pays de la CEI,et a Moscou,Yunzu Kessinger-qui a postée les lettres et a posé les boites aux lettres mortes.De plus,les américains auraient de toute facon découverts qu'ils se faisaient intoxiquer. Le 23.03.2002,Kessinger a quittée le territoire de la Fédération de Russie L'ambassade américaine n'a fait aucun commentaire sur l'affaire.  

11/06/2006

Officiers de la CIA a Moscou et Léningrad

OFFICIERS DE LA CIA EN POSTE A MOSCOU ET LENINGRAD

Remises a jour : 30.05.2007 ,12.02.2007, 20.08.2007, 29.10.2007, 31.10.2007,27.11.2007, 24.12.2007

Peter Bogatyr .03.1981-08-1981, expulsé tentait de recruter un scientifique travaillant dans un Institut specialisé dans les lasers.Officiellement 3ème secrétaire de la section économique de l'ambassade américaine.En poste en Argentine en 1981 et en Uruguay en 1983.


John Boumen officiellement adjoint civil de l'attaché militaire,officier de la station de Moscou -début des années 80.Déposera une boite aux lettres mortes pour Evgueni Kapustin fin 1981.

Christopher Burgess.Officier de la station de la CIA a Moscou en 1985 {In 1985,Burgess worked in CIA Moscow station}.C'est lui qui,le 12.06.1985,'releve' le signal laisse par un des informateurs de la CIA,GTVANQUISH,indiquant que ce dernier est OK pour rencontrer un des traitants de la station de Moscou.Le 13,lors de cette rencontre,l'officier de la station Paul Stombaugh est interpelle par le KGB puis expulse. Burgess a travaille pendant 30 ans a la CIA,aussi bein en Asie du Sud que en Amerique Latine,au Moyen-Orient et en Europe. Il a ete chef de station de la CIA. 


Rodney W.Carlson.Arrivé a Moscou a la mi-1962,expulsé  fin 1962 ,Carlson était un des officiers traitants de Penkovsky a Moscou.Il était officiellement attaché agricole adjoint.En poste en Grande -Bretagne de 1968 à 1970,au Japon de 1970 à 1974 (Officiellement 2ème secrétaire de la section politique de l'ambassade,il y traite un marin soviétique en fait qui travaille sous le contrôle du KGB),en Italie de 1975 à 1978. chef de la section new-yorkaise de la CIA dans les années 70 plus tard il participe au traitement de GTPIMENTA a Washington-officier KGB Valeri Martinov,en tant que chef de la section du contre-espionnage a la Division sovietique de la Direction des operations de la CIA,poste qu'il occupe jusque fin 1985 quand il quitte la CIA.Decede en 2004


Ronald Matthew Cinal  1970-1972 officiellement adjoint civil de l'attaché militaire a l'ambassade américaine a Moscou. En poste au Kenya (1975-1977) puis en Indonesie (1979-1982)


Richard L Corbin . participera a l'operation menée sur la Mozhaisk.officiellement secretaire-archiviste de la section d'achat de litterature au département politique de l'ambassade des Etats-Unis à Moscou.En poste en grèce de 1976 à 1978,en Thailande de 1978 à 1981,en Yougoslavie en 1982.    Selon les "Izvestia" du 27.03.1980,après Moscou,Corbin a été transféré en Italie.Actuellement Richard Corbin est "senior inspector" au département de l'Energie,spécialiste des questions de contre-espionnage et de sécurité.D'après un site,Corbin a travaillé comme chef de station de la CIA en Europe,chef (ou haut fonctionnaire ) du Centre de contre-espionnage de la CIA


Gene A.Coyle.En poste a Moscou de 1983 a 1985,  officiellement chargé de l'achat de litterature technique sovietique à  l'ambassade.participe a l'operation GTTAW.Né en 1952.Entré a la CIA en 1976.en poste en Nouvelle Zelande (1979-1983).Chef de station a Bishkek,Kirgizistan de 1994 a 1996.Actuellement officer in résidence de la CIA a l'université de l'Indiana


Vincent Quinlan Crockett  interpellé le 02.09.1977 à Moscou,alors qu'il venait de déposer une boite aux lettres morte pour l'agent GTBLITZ-Anatoli Filatov  officiellement archiviste, adjoint civil de l'attaché militaire.Arrivé a Moscou le 03.04.1977.Ensuite en  poste en Allemagne ,au Japon ,et Chef de station de la CIA a Dhaka a la fin des années 80 ou il recrutera Viatcheslav Baranov,colonel du GRU a Dhaka ,en octobre 1989


Alexis Davidson  expulsé en mai 1963 dans le cadre de l'affaire Penkovsky, officiellement capitaine, aide de l'attaché de l'air,representant de l'Air Force et medecin de l'ambassade.en poste en Grande-Bretagne (1968-1970) ,au Japon(1970-1974) et en Italie (1975-1978)


Charles Ehrenfried.Arrivé a Moscou en 1986 sous la couverture de 3ème secrétaire, pour remplacer les officiers de la CIA expulsés,il est declaré persona non grata a son tour le 19.10.1986 et expulsé.


Cynthia Folk.officiellement vice-consul a Leningrad sur la période fin des années 80-début des années 90. Actuellement en poste a Erevan,comme chef de station?

McGregor Gray.Officier de la CIA,membre du service de sécurité interne en 1953.Puis officier de la Direction des Plans (Renommée en 1973 Direction des Opérations),en poste a Vienne de 1961 a 1964,ou il travaille en direction des Balkans,en poste a Haïti de 1966 a 1968,puis a Léningrad vers 1990-1991.


Alex Gritshek .Officier de la CIA en "immersion profonde" au début des années 80 a Moscou.Officiellement adjoint civil de l'attaché militaire de l'ambassade américaine a Moscou.Il a participé aux contacts de la CIA avec ROLPH DANIEL a Moscou en déposant le 20 juillet 1983 une boite aux lettres mortes avec l'officier de la CIA Philip Reynolds dans le parc Ismailovsky.Gritshek a aussi été le premier officier de la station de la CIA a Moscou a contacter GTCOWL-Sergey Vorontsov- en 1984.En poste a Londres en 2000.


 John Guilsher chef de station adjoint de la CIA c'est lui qui recrutera et traitera CKSPHERE-Adolf Tolkachev.En poste de 1978 à 1980 environ.


Kelli Ann Hamilton.1993 Russie,officiellement attachée d'ambassade.Elle a tentée de recruter un homme d'affaire russe pour obtenir des informations sur le char T-34.


Paul Hollingsworth. 1998-declaré persona non grata et expulsé en 2001.officiellement 1er secretaire de l'ambassade.Chef de station adjoint chargé des sources humaines .Précédemment en poste a Moscou, de 1992 a 1994.


 Richard C Jacob .interpellé le 02.11.1962 alors qu'il ramassait un paquet deposé par Oleg Penkovsky,Jacob était arrivé récémment a la station de la CIA a Moscou.Il était officiellement secretaire-archiviste de l'ambassade


William C Jones 3 .officiellement 2eme secretaire.expulsé en mai 1963 dans le cadre de l'affaire Penkovsky.


 Edmund William Kelly 1974- 1975 interpellé alors qu'il deposait une boite aux lettres morte destinée à Norair Grigorian,officier de la Brigade de surveillances du KGB à Erevan,qui avait contacté la CIA vers 1973..en poste au Liban (1971-1972) ,au Kenya (1976-1979),en Grece (1979-1980)


Yunzu Kessinger . 3eme secretaire de la section consulaire de l'ambassade quitte la Russie le 29.03.2002,elle traitait un russe travaillant dans un établissement du Ministère de la Défense russe recruté dans un pays de la CEI en 2001.


Russelle August Langelle .janvier 1958-interpellé le 10.1959 alors qu'il rencontrait dans un bus Piotr Semionovitch Popov,ex-sous colonel du GRU recruté en 1953 a Vienne.Expulsé le 19.10.1959. Officiellement,Langelle,qui parlait couramment russe,était responsable de la sécurité de l'ambassade. Né en 1922, il servira au renseignement naval US, et apprend le russe dans une école du Colorado, puis de nouveau il étudie l'Institut russe de l'université de Columbia Puis il entre au Central Intelligence Group , devenu en 1947 la Central Intelligence Agency


Cheri Leberknight .1997-interpellée le 29.11.1999 au soir dans le parc a coté de la station 'Izmailovskaia' à Moscou par le FSB alors qu'elle devait rencontrer un agent qui devait lui remettre des informations a caractere militaro-strategiques.officiellement 2eme secretaire de la section politico-militaire de l'ambassade .Déclarée persona non grata,elle quitte la Russie le 10 décembre 1999.En poste au Nigeria de 1993 a 1995 puis au Zimbabwe de 1995 a 1997.En poste a Londres comme 2 ème secrétaire depuis 2002.


Charles Leven .En poste à Moscou au tout début des années 80.Il y sera chargé de contacter Albert Petrov en Ukraine vers 1981.En poste aussi a Budapest.il recrute en mars 1985 Gennady Varennik,officier du KGB en poste en RFA.Travaillé en Suède ,comme chef de station- ou chef de station adjoint.

 William D.Lieser. Officier de la CIA en poste a la Base de Léningrad de 1974 a 1976.En poste en Allemagne a partir de 1963, Norvège de 1967 a 1972,Autriche de 1976 a 1980. DCOS Bonn de 1986 a 1990.


Daniel M.Loftin .En poste a Léningrad de 1973 a 1975,officiellement vice-consul.Interpellé en flagrant délit d'espionnage alors qu'il rencontrait un informateur,Mikhail Kazachkov.Expulsé .Entré a la CIA en 1969 ,il travaille a la division soviétique jusqu'en 1972,puis officier traitant a New York (a l'ONU de 1972 a 1973),travaille quelques mois au quartier général de la CIA puis envoyé a Léningrad.En poste a Genève en 1979,puis chef de station a Bamako, Mali. Chef de station de la CIA a Paris de 2000 a 2002.Chef de station de la CIA en Argentine depuis 2004


Gary Lonnquist .Déclaré persona non grata le 19.10.1986,officier de la CIA en poste a Moscou,officiellement attaché.Expulsé.


Joseph Mac Donald  été 1982. officiellement 2eme secretaire de la section economique.participe au traitement de Alexandre Vassilyevitch Ivanov.en poste en Uruguay (1972-1976),au Mexique (1976-1977.).Chef de station de la CIA en Guyane (1985-1987)

Dennis Earl Mc Mahen .-été 1983 officiellement 3eme secretaire de la section administrative Participe au traitement de A.V.Ivanov et a l'opération GTTAW.Ensuite en poste en Espagne (1984-1985) d'ou il est expulsé car arreté en flag pour espionnage.

Thomas Mills.Officier de la CIA en poste en URSS de 1976 a 1979.Mills a travaillé a la station de la CIA a Belgrade de 1968 a 1970 et en Allemagne de 1970  a 1975.Il parlait couramment russe et serbo-croate.Au tout début des années 80,Chef de la section URSS a la Division soviétique de la Direction des Opérations de la CIA. 


Gary Montrowl .Officier de la CIA en poste a Moscou,il rencontrera le 06.08.1989 GTPROLOGUE a Moscou.COS Vienne de 2001 a 2004.


Hugh Montgomery .chef de station adjoint declaré persona non grata le 13.05.1963 et expulsé dans le cadre de l'affaire Penkovsky.En poste en Allemagne de 1953 a 1960,en Grèce de 1961 a 1962,en Italie de 1965 a 1968,en France de 1969 a 1973,en Autriche de 1973 a 1975,et de nouveau en Italie de 1975 a 1978.Montgomery a dirigé le service de renseignements du Département d'Etat de 1981 a 1985.En 1995 il était un des conseillers de George Tenet,le n°2 de la CIA.


Michael Morgan .Envoyé a Moscou en 1986 pour remplacer les officiers de la CIA déclarés persona non grata sous la couverture de 2ème secrétaire,,il est a son tour déclaré persona non grata le 22 octobre 1986 et expulsé.

William N.Morell.Officier de la CIA en poste a Moscou de 1960 a 1961.En poste a Taïwan de 1968 a 1973.

Robert Morris .officier en immersion profonde 1982-1984 officiellement membre de la section de construction de l'ambassade.un des traitants de GTVANQUISH-Adolf Tolkachev,et deposera un container pour l'agent rencontré par Louis Thomas le 02.06.1983

Stanley Moscowitz.A travaillé en Russie,date exacte inconnue.Chef de station en Israël de 1995 a 1999.Décédé le 29.06.2006 a 68 ans d'une attaque du coeur. 

Clark Gilbert Myers.En poste en URSS (sans doute a Moscou) de 1966 a 1968.Né en 1930,a Cambridge,il arrive a Washington en 1935.Entre a l'école de St Albans ,puis université de Princeton.Sert dans la Navy de 1951 a 1956,joint la CIA en 1956.En  poste en Allemagne de 1965 a 1966,au Vietnam de 1971 a 1973,au Danemark de 1978 a 1980. Quitte la CIA en 1980.Spécialiste de l'URSS et de l'Europe de l'Est a la CIA.Parti vivre dans le New Hampshire en 1982,Myers est décédé le 05.11.1990 a Moultonboro.


William Philip Norville.chef de station adjoint a Moscou de 1984 a 1986.Declaré persona non grata le 19.10.1986.officiellement 1er secretaire de la section politique.En poste a Varsovie, Pologne dans les années 70 et au Kenya en 1983.Chef de station a Lisbonne en 1996.


James Olson.chef de station adjoint a Moscou de 1979 a 1982 .A Langley,de 1982 a 1985,il forme les officiers devant travailler derrière le rideau de fer travaille a Langley a la section sovietique.chef de la station de la CIA a Vienne(1986-1987 environ) , Chef de station de la CIA a Mexico de 1987 a 1989, pendant 18 mois.Chef-adjoint au Centre de contre-espionnage de 1989 a 1991, chef du Counter Intelligence Center de la CIA de 1991 a 1995. De 1997 a 2000,officer in résidence a l'université TAMU ,au Texas.Prend sa retraite juste après.


Richard W. Osborne.chef de station adjoint officiellement 1er secretaire de la section economique de l'ambassade.Arrivé en 1982,interpellé par le KGB le 07 mars 1983 alors qu'il testait l'appareil "Marisat 3",et expulsé.En poste en Italie en 1977.


Martha Peterson.Arrivée en novembre 1975-interpellée le 15.07.1977 a 23.30 apres avoir deposée une boite aux lettres morte sous forme de pierre pour TRIANON-Alexandre Dmitrievitch Ogorodnik. officiellement vice -consule de l'ambassade americaine a Moscou.Ensuite,nommée comme instructrice au centre de formation de la CIA.


William G. Plunkert  1982-1984 officiellement 2eme secretaire de la section politique de l'ambassade américaine.En poste en Thailande en 1977.

Richard A.Reiser.En poste en URSS de 1968 a 1973.En poste a Beyrouth de 1973 a 1975 puis a la station de Paris de 1977 a 1980. En poste en Grèce en 1984 et 1985,Reiser sera un des officiers traitants de  S.Bokhan a Athènes.Ensuite Chef de station a Vienne de 1989 a 1991? Reiser quitte la CIA en 1991 a son retour d'un poste a l'étranger, comme "Senior officer". Décédé en février 1999. Il a été en poste a Moscou et Léningrad ,sans qu'on sache dans lequel des deux précisement de 1968 a 1973 (Sans doute Moscou).

Philip Reynolds  attaché 1983-1985,en poste a l'ambassade américaine a Moscou.

Greg Robinson  traitera Viatcheslav Baranov -GTTONY.Station de la CIA a Moscou vers 1989.


Jon Sather  recrute Moisei Finkel en 1993.en poste de 1991 a 1994 station de Moscou.Officiellement,il travaillait a la section consulaire de l'ambassade américaine a Moscou.Ensuite en poste a Londres et en Norvège.


Michael Sellers.Arrivé a Moscou en septembre 1984,interpellé le 10.03.1986 alors qu'il devait rencontrer GTCOWL-Major KGB Sergey Vorontsov,officiellement 2eme secretaire de la section politique de l'ambassade americaine a Moscou,spécialisé dans les relations entre l'URSS et l'Europe de l'Est .Né en 1958,Sellers entre a la CIA en 1979.En poste a Varsovie de 1980 a 1981, ou il recrute un scientifique,en Ethiopie (1981-1983),a Manille,Philippines (1986-1990).Quitte,juste après,la CIA.

Donald Francis Sheehan.En poste en URSS fin des années 70-début des années 80.Officier de la CIA en poste en Inde,en Pologne,en URSS,a Cuba (1985-1987,officiellement attaché culturel de la section des intérêts américains a La Havane) 

Joseph Peter Sherman.Officier de la CIA en poste en URSS de 1967 a 1969,sans doute a Moscou.Sherman a travaillé en Allemagne de 1959 a 1962,en Hongrie de 1962 a 1964,en Thaïlande de 1969 a 1971,et a Londres de 1973 a 1975 (Officiellement il était attaché d'ambassade)


David Shorer.Officiellement vice-consul à Léningrad,arreté le 10.01.1974 alors qu'il ramassait une boite aux lettres morte a Leningrad,  d'un agent travaillant dans le secteur de la Défense.Les officiers du KGB auraient recus la consigne d'etre brutaux vis-à-vis de lui,suite à l'interpellation mouvementée d'un officier du renseignement soviétique aux Etats-Unis quelques mois plus tot.En poste à Rome en 1985,il est contacté par Vitaly Yourchenko,un haut fonctionnaire du 1er département de la 1ère Direction générale du KGB qui passera a l'Ouest.


Eric Sites. Officier de la station de Moscou interpellé le 7 mai 1986 a 21h15 22 rue Malaia-Pirogovskaya alors qu'il  rencontrait l’agent GTEASTBOUND.Officiellement adjoint civil de l’attaché militaire. Sur lui le KGB trouvera le matériel destiné a GREASTBOUND : un appareil photo dissimulé dans un rasoir, des demandes de renseignement dans un carnet, et des lettres écrites d’avance pour des citoyens américains sur lesquelles EASTBOUND devait écrire a l’encre invisible des informations secrètes.Expulsé.


Edward Ellis Smith.1er officier de la CIA en poste à Moscou de 1953 à 1956,.Officiellement attaché d'ambassade.Il est rappelé en urgence aux Etats-Unis car il a été compromis par le KGB.Né en 1921 dans une famille baptiste a Parkenbourg,dans l'Etat de Virginie.En 1943,termine les études a l'université de Virginie du Nord ,et entre dans l'armée.Il a servi en Europe ,décoré de 3 étoiles de bronze.Passe au renseignement militaire lors de la fin de la guerre.Ayant appris le russe a l'école du renseignement de la marine militaire,il est envoyé en 1948 a Moscou comme aide de l'attaché militaire.Revient en septembre 1950,et envoyé a la CIA.En 1953,la section SR-9 de la CIA ,chargée de la Russie soviétique,décide d'ouvrir une station a Moscou.C'est Smith qui est envoyé;sa mission sera de choisir des boites a lettres mortes pour permettre de communiquer avec Piotr Popov,officier du GRU recruté en janvier 1953.Mais,les endroits choisis n'ont pas plus a Popov : pas surs.Après son rappel de Moscou, car compromis, il est interrogé puis viré de la CIA.Il a alors déménagé a San Fransisco et a fait une brillante carrière comme directeur de banque et expert de l'URSS.Décédé le 13 février 1982 dans un accident de la circulation.


Franklin Sparhawk.Officier de la station de la CIA  a Moscou au début des années 80,officiellement 2ème secrétaire de l'ambassade américaine.


Paul "Skip" Stombaugh
.officier en "immersion profonde" de la station de Moscou.aout 1984- interpellé le jeudi 13.06.1985 (communiqué TASS 14.06.1985) rue Katsanayevska à 20h alors qu'il devait rencontrer GTVANQUISH-Adolf Tolkachev ,il quitte Moscou le 16.06.1985. officiellement 2eme secretaire specialisé dans les Pays Baltes,section politique.Il a aussi tenté de contacter un scientifique russe pour obtenir des informations secrètes:cette affaire fut une des conséquences de l'affaire du journaliste américain Daniloff,qui éclata en séptembre 1986.


Gérald Svat .Chef de station adjoint de la station de la CIA a Moscou de 1976 a 1978? En poste au Chili de 1971 a 1974.Viré de la CIA ,peut etre a cause de l'Irangate


Louis Caswell Thomas.Arrivé a Moscou en 1982, interpellé le 02.06.1983 (communiqué TASS 04.06.1983) à 23heures dans un square de Moscou alors qu'il remettait les coordonnés d'une boite aux lettres mortes à un ex agent de la CIA parachuté en Biélorussie dans les années 50.Officiellement attaché administratif du service de securité de l'ambassade.

 

David Von Augustenborg .Officier de la station de Léningrad  interpellé le 11.09.1983 avec sa femme et leur enfant, alors qu'il ramassait une boite aux lettres morte deposée par Youri Pavlov-ROLF DANIEL, scientifique recruté par le BND (services secrets allemands) et 'passé' a la CIA.Officiellement vice-consul du consulat américain a Léningrad.

 

Harry Lon Weatherbee participe a l'opération sur la Mozhaisk menée avec Corbin,et au recrutement de Sanya Lipavski,dissident soviétique .officiellement attaché de la section administrative,département économique  de l'ambassade américaine a Moscou.en poste en Ethiopie (1977 -1979) en Inde (1981-1983) et en Norvege (1987).Selon les "Izvestia" du 27.03.1980,Weatherbee "opère actuellement en Ethiopie".Chef de station a Islamabad de 1989 a 1992.


John Whitehead
. officiellement adjoint civil de l'attaché militaire de l'ambassade américaine a Moscou,en poste vers 1973.Contactera le duo Grigorian-Kapoyan.Ensuite en poste au Japon en 1976.


George Payne JR Winters .1958-1960 .officiellement attaché pour les questions economiques de l'ambassade americaine a Moscou,il fut lié à l'opération de traitement à Moscou de Piotr Popov.


John Yeagley . traitera GTVANQUISH -A.G.Tolkachev vers 1984 et début 1985 (Quitte Moscou début 1985).officiellement attaché de la section des cadres de l'ambassade américaine a Moscou.


 Paul R. Zalucky.Officier de la CIA en immersion profonde en poste a Moscou en 1985.Le 19 juillet 1985,suivi par les équipes de la 7 ème Direction du KGB (surveillance mobile ) il est vu déposer une boite aux lettres mortes.Le résultat sera la capture le 2 aout 1985 de Léonid Poleshuk,officier du KGB.Zalucky était en poste en 2005 a Varsovie,Pologne comme conseiller.

Chefs de stations de la CIA a Moscou et Léningrad

CHEFS DE STATIONS A MOSCOU

Paul Garbler 30.11.1961-06.1964 officiellement attaché naval adjoint.entré a la CIA en 1951,en poste a Berlin de 1952 a 1955 sous le nom de Philip Gardner,chef de station adjoint de Stockholm en 1956,retourne a Langley en 1959 et affecté a la division sovietique. ensuite chef de station a Trinidad de 1968 a 1972.Ensuite,il aurait été réenvoyé en poste à Stockholm-à vérifier


Richard Faurs  Stolz JR.chef de station a Moscou de 07.1964-26.01.1965,expulsé en guise de représailles suite à l'expulsion d'un officier du KGB en poste à Washington pris en flagrant délit d'espionnage. officiellement 1er secretaire de la section politique.La presse soviétique a aussi évoqué ses contacts avec un citoyen soviétique qui aurait fourni des informations à la CIA à Moscou,contacts qui étaient entretenus par Stolz et un membre du Département d'Etat,Kenneth Kerst.Né en 1925,il a grandi dans une famille aisée du New Jersey,s'est engagé dans l'armée et a combattu en France .Une fois la guerre finie,il poursuit ses études au Amherst College,mais un camarade le guide vers la CIA,ou il entre-fin des années 40. Ensuite en poste a Francfort (1959) chef de station a Sofia (1960-1962),en poste a Rome (1966-1969) puis chef de station a Belgrade (1973-1974).Dans les années 70 chef de la Division soviétique de la Direction des Opérations de la CIA-apparement de 1974 a 1976.Chef de station de la CIA a Londres,officiellement attaché politique (1979-1981). Nommé vers 1987 Directeur adjoint chargé de la Direction des Operations de la CIA puis il prit sa retraite en 1991.chef de la division SB (Soviet Bloc) dans les années 70.

John Sager.Chef de station de la CIA a Moscou,probablement de 1965 a 1966.


Serge Taube.
1969-1971,Moscou.En poste en Indonésie de 1957 a une date inconnue, au Laos de 1962 à 1965, en Birmanie (1965-1967),au Cambodge en 1972,de nouveau en Indonésie a la fin des années 70 puis en France de 1980 a 1982,et enfin en Inde en 1986.Décédé en 1991.

Robert Theodore Dumaine.1971-1973. Moscou.en 1972 il recrutera Vladimir Kalinine ensuite chef de station adjoint a Vienne (1973-1976) et en poste en Finlande (1979-1981)


David Barry Kelly,officiellement attaché d'ambassade,chef de la station de Moscou de 1973 a 1975, il redynamisera la station de la CIA a Moscou.Né le 12.05.1931 a Jeannette,Kelly a étudié aux universités de Pittsburgh et a la Duke University ,avant d'entrer a la CIA.En poste au Nepal (1965-1967) puis au Vietnam.Ensuite,Kelly sera un des adjoints de David Henry Blee,nommé en 1971 chef de la Division soviétique de la Direction des Opérations de la CIA,avant d'être envoyé a Moscou par Blee..Il aurait aussi été en poste au Moyen-Orient,sous l'égide de David Henri Blee (peut être en Inde?).Après Moscou,Kelly a été nommé en 1978 chef du service des sciences et technologies.Quitte la CIA en septembre 1981 pour travailler dans le domaine privé,en tant que Président de l'IRIS (International Reporting and Information Systems),il est rappelé en 1987 par un de ses anciens supérieurs de la CIA,Frank Carlucci,et nommé en février 1987 chef de la section chargée des affaires multilatérales et du renseignement du National Security Council (NSC).Ensuite,retourne dans le privé.Sa femme,Joan,a aussi servi a la CIA,ayant démarré a l'âge de 22 ans comme officier traitant en Inde.


Robert Martin Fulton 1975-07.1977 officiellement 1er secretaire de la section politique de l'ambassade americaine a Moscou .Il participera au 'traitement' de Alexandre Dmitrievitch Ogorodnik-TRIANON ,diplomate sovietique recruté par la CIA en 1974 a Bogota ,revenu en octobre 1974 a Moscou et nommé en 1975 au departement americain pour la planification de la strategie du ministere des affaires etrangeres sovietique.Il sera aussi contacté par Adolf Tolkachev en janvier 1977.En poste a Helsinki (1958-1961),au Danemark (1963-1967) et en Thailande (1971- 1974)


Gardner Gus Hathaway
1977-1980 1er secretaire de l'ambassade.Il est considéré comme ayant été un chef de station de la CIA a Moscou assez "agressif",qui innove en utilisant des masques et d'autres techniques pour tromper la surveillance du KGB. on lui doit aussi,mais ce n'est pas confirmé,le programme des officiers de la CIA en "immersion profonde".En poste a Berlin,ou il travaille en direction de la Pologne dans les années 50 ,a Rio de Janeiro (1962-1965),Karachi (1964 a 1967) ,Buenos Aires (1967- ,Australie,chef de station a Montevideo (1973-1974),Chef de station de la CIA a Bonn (1981-1983 environ ),numéro 2 de la section soviétique de la direction des Opérations de la CIA, chef du Counter Intelligence Center a partir de la mi- 1985 jusqu'a 1990,-c'est lui qui déclencha l'enquete sur les fuites de 1985,qui n'aboutira qu'en 1994 et 2001,avec les arrestations successives de Aldrich Ames ,haut fonctionnaire de la CIA,et Robert Hanssen,haut fonctionnaire du FBI .Il prend sa retraite en 1990.


Burton Gerber 1980-1982 .Originaire du Middle West,né dans l'Ohio,étudiant à l'université du Michigan,après il sert dans l'armée ,ensuite il rejoint la CIA. En poste a Berlin Ouest,chef de l'antenne de Sofia, Bulgarie (1966-1968),en poste en Iran (1973-1975),et en Yougoslavie (1976 -1979).Après Moscou,il est nommé adjoint à la division Europe de l'Ouest, ensuite nommé  chef de la division sovietique de la CIA en 1984 jusque 1989,puis chef de la Division Europe de l'Ouest.Retiré de la CIA en 1995 après 39 ans à la CIA.


Carl Edward Gerbhardt 1982-1984 officiellement 1 er secretaire de l'ambassade a Moscou participera a l'essai de l'appareil de communication Marisat 3.Né en 1933 en poste au Mexique en 1968,en Pologne de 1972 à 1974 ,en Thailande en 1976,en Indonesie de 1978 à 1980.


Murat Natirboff
1984-09.1986 officiellement conseiller aux affaires régionales de l'ambassade. reputé comme etant le plus bureaucratique des chefs de station de la CIA a Moscou,ou il arrive a l'âge de 63 ans .en poste en Indonesie,Djakarta(1961 a 1964),en Turquie,en France,puis chef de station au Soudan (1972 a 1975),au Kenya(1976 a 1979), et en Egypte (1979-1981) quand Sadate fut assassiné.Fils de "russes blancs" - fidèles au Tsar- qui ont fuis aux Etats-Unis.


Jack Downing 1986-1989 il sera contacté en mai 1987 par un officier du departement americain du contre-espionnage KGB ,nom de code GTPROLOGUE.Né le 21.10.1940 a Honolulu,Hawai.Termine l'univrsité de Havard,vétéran de la guerre du Vietnam.Entré a la CIA en 1967. A travaillé à Hong Kong en 1969.Officiellement adjoint civil de l'attaché militaire de l'ambassade américaine a Moscou de 1974 a 1976 (d'après certains chef de station adjoint de la CIA ) ,chef de station a Pekin vers 1980-1981 puis en Malaisie. il quitta la CIA en 1996 pour prendre sa retraite mais fut rappelé et nommé chef de la direction des operations qu'il dirigea de l'été 1997 a 07.1999.Parle couramment russe et chinois,a dirigé 4 stations de la CIA,dont Moscou et Pékin.


Michael Kent Cline
officiellement conseiller aux affaires regionales il participe au 'traitement ' de GTTONY-Viatcheslav Baranov,officier du GRU recruté en 1989 a Dhaka. ensuite chef de station a Tokyo.Il a aussi travaillé -périodes inconnues- en Yougoslavie,à Zagreb et Belgrade,en Pologne,au Vénézuela,à Cuba,et au Brésil.En 2004,Cline travaillait au quartier général de la CIA.


Da
vid Rolph. Chef de station de 1991 à 1993, officiellement conseiller aux affaires regionales. en poste au Vietnam en 1971,il n'est pas encore entré à la CIA alors.Envoyé à Moscou ou  de 1979 a 1982  il traite GTVANQUISH-Adolf Tolkachev,ingenieur en aviation,rencontrera Viktor Cheimov,Major KGB 8eme Direction qui souhaite passer a l'Ouest avec sa famille .A aussi travaillé a Singapour.chef de station de la CIA a Berlin-Est lors de la chute du Mur.Puis chef de station à Moscou a partir de aout 1991 juste avant le coup d'Etat.


James Morris
1993-expulsé en 1994,suite à l'expulsion du chef de station du SVR à Washington. officiellement conseiller aux affaires regionales.Il aurait été en poste-périodes inconnues- en Turquie, Grande Bretagne,au Tchad et au Pakistan(Chef de station adjoint d'Islamabad en 1988)


Rolf Mowatt-Larrsen chef de station adjoint de 1992 a 1994 officiellement 1er secretaire de la section politique,il assure a ce moment les contacts amicaux (de 1992 a 1994 ) entre la CIA et le SVR. En poste en Suède et en Grèce. Il aurait tenté de recruter le chef de station du SVR a Berne vers 1994 .A partir de 2001,suite aux attentats du 11 septembre,nommé chef de la Division de Contreprolifération nucléaire de la Direction des Opérations de la CIA. Il a dirigé la Division Europe de la Direction des Opérations de la CIA de 2004 a  2005 . Il semblerait que actuellement,Rolf Mowatt-Larssen soit chef de la section de renseignement du Ministère de l'Energie. américain-http://www.carrollpub.com/2005-12-14_Director_of_National_Intelligence.pdf,OFFICE OF THE DIRECTOR OF NATIONAL INTELLIGENCE.A moins que ce soit un autre Mowatt-Larssen.


Michael Sulick
1994-1996.officiellement conseiller aux affaires regionales.Chef de station adjoint de 1988 a 1991 de la CIA a Moscou,officiellement 1er secretaire de la section politique de l'ambassade.Entré a la CIA en 1980.En poste au Japon,au Pérou.Ouvre la station de la CIA a Vilnius en 1991,il établit la-bas les premiers contacts avec les milieux politiques.Chef de station de la CIA a Varsovie, Pologne,de 1996 a 1999,puis Chef de la Division Eurasie de 1999 a 2002. Démissionne de la CIA en novembre 2004 avec son supérieur,Stephen Kappes.Sulick était alors directeur adjoint de la Direction des Opérations de la CIA.


Stephen R. Kappes .Chef de station de la CIA à Moscou de  1996 à 1999 .Né en 1952, Kappes a servi  5 ans dans les Marines avant d' intégrer la CIA vers 1981.A partir de 1988,n°2 de la section Tefran de la CIA a Francfort ,il participe au travail de la station en direction de l'Iran (en 1984 ,la CIA a constituée une section,travailllant depuis Francfort,baptisée "Tefran",chargée de l'infiltration de l'Iran ).Ensuite,il travaille en direction du Moyen- Orient:Membre de la section Irak durant la Guerre fu Golfe,il rouvre la station de Koweït City.En 1995,chef de la section de contreprolifération a la Division Eurasie de la Direction des Opérations de la CIA,puis COS Moscou.A son retour,chef du Counterintelligence center de la CIA,puis n°2 de la Direction des Opérations de 2002 a 2004.En décembre 2003,il a convaincu Kadhafi d'abandonner ses programmes d'armes chimiques et biologiques. Ensuite chef de la Direction des opérations de la CIA de début juin 2004 jusque novembre  2004,ou il démissione suite a un conflit avec Porter Goss qui venait d'etre nommé patron de la CIA. En mai 2006 ,avait 54 ans.Réintégre la CIA peu après comme Directeur-adjoint de la CIA.A été en poste au Pakistan,en Asie,et en Europe a des dates inconnues.

M.K Chef de station de la CIA a Moscou (A partir de 1999?) en poste en 2001 en tout cas, officiellement conseiller aux affaires régionales de l'ambassade américaine. Chef de station de la CIA en 1995-1996 dans la zone Balkans. Ensuite chef de station en Europe (2004-2007) puis chef de la Division Europe de la Direction des Opérations de la CIA.

R.D Chef de station de la CIA a Moscou en 2003 officiellement conseiller aux affaires régionales de l'ambassade américaine.

P.K Chef de station de la CIA a Moscou en 2005 officiellement conseiller d'ambasssade. P.K. a démarré sa carrière a la CIA au milieu des années 80 en tant que "junior officer" son premier poste fut l'Indonésie, puis en 2001 il était en poste sous couverture de la section des affaires multilatérales dans une ambassade américaine en Europe.

R.C Chef de station de la CIA a Moscou depuis 2006, officiellement conseiller aux affaires régionales. De 2002 a 2004 chef de station eu Europe officiellement Regional Affairs Officer.

CHEFS DE LA BASE DE LA CIA A LENINGRAD


Woodruff Fred.Il aurait été chef de station à Léningrad en 1979 au moins.Ensuite chef de station de la CIA a Tbilissi ,ou il est assassiné le 8 aout 1993


Barbara Y.Brian chef de Base de la CIA a Leningrad.Dans les années 70,chef de station aux Caraibes,ensuite en poste à Léningrad comme chef de station, jusque juillet 1982 environ, officiellement consule aux questions politiques économiques et militaires.

Léonard Belgard
COB Léningrad en juillet 1982 jusque 1983 officiellement consul commercial.Léonard Hermann Belgard,né en 1946,parle couramment russe,francais,espagnol,et ,moins couramment,l'allemand et le suédois.Entré a la CIA en 1978.auparavant il était consultant de plusieurs firmes ouest-allemandes aux USA.il est tombé dans le champ de vision du renseignement soviétique avant son premier poste,qui fut Mexico - officiellement 3eme secrétaire,il travaillait activement contre les soviétiques.De juillet 81 a aout 83 a Léningrad.nommé chef du groupe en juillet 82.il a perdu un agent précieux.envoyé en octobre 83 en Suisse comme representant du gouvernement US a la section européene de l'ONU.Il était sous surveillance du KGB,qui a mis a jours ses efforts pour recruter 2 citoyens soviétiques,ainsi que 9 personnes,représentants la pologne,la bulgarie,la hongrie,la RDA et la Tchécoslovaquie.a travers ses personnes le KGB a fait passer de la désinformation.D'octobre 88 a juillet 91 en poste en Suede comme DCOS (chef de station adjoint) officiellement 1er secrétaire de l'ambassade.a cause d'une ratée lors d'une tentative de recrutement d'un citoyen soviétique il a été envoyé a Paris en septembre 1991.


Ronald Harms Chef de la base de la CIA a Léningrad a partir de fin 1983, officiellement consul commercial? jusque fin 1984?

Michaël Grivsky, Chef de la base de la CIA a Léningrad, consul aux questions politiques et économiques a partir de la deuxième moitié de 1985 a Moscou jusque 1987, puis le poste est occupé par un dénommé Robert Thomas mi-1987 jusque mi-1989 puis Douglas B. Wake mi-1989

 

 

Muller Richard.chef de la station de Leningrad.officiellement attaché commercial du consulat general de Leningrad.expulsé 1984.En poste en Allemagne de 1967 à 1969,puis en indonésie vers 1986.

Michaël Satter.
Chef de la Base de Léningrad a la fin des années 80,officiellement consul.

25/05/2006

CIA Officers in Chili

Début d'une note-très incomplète- sur les officiers de la CIA en poste au Chili.Elle sera complétée au fur et a mesure.Si vous avez des infos... (Note remise a jour les 12 juin 2006,29 octobre 2006,03 juin 2007,28 septembre 2007)

Chefs de station de la CIA a Santiago

Colonel William Campbell.Chef de station a Santiago au début des années 50,Chef de station a La Havane,Cuba,de 1954 a 1958.

Rudolph Gomez Chef de station a Santiago jusque 1965.Ensuite chef de station a Lisbonne de 1969 a 1973 .Décédé en 1999.

 James Noland.Chef de station a Santiago de 1965 a 1967.Juste avant,chef de la station de Quito.Après Santiago,Noland a dirigé la station de Mexico.Puis chef de la section Brésil a la Division Hémisphère Ouest (Amérique Latine) a la Direction des Opérations de la CIA.


Henry Hecksher 1967-fin 1970.Chef de station de la CIA a Santiago.Hecksher est né vers 1911 a Hambourg,Allemagne.Il y était juriste et juge avant d'émigrer aux Etats-Unis en 1938.Il rejoint l'armée américaine,est promu au grade de capitaine,prend part au débarquement en Normandie et est blessé a Anvers.Ensuite,affecté au renseignement militaire ou il interroge certains dirigeants nazis importants dont Julius Streicher.Ensuite il entre a l'OSS,Office au Stratégic Service.Ensuite,il entre a la CIA,qui a remplacée l'OSS.Hesksher a travaillé de 1949 a 1954 comme chef adjoint de la base de la CIA a Berlin,il dirigeait les opérations de contre-espionnage (Source:Battleground Berlin de S.Kondrashev,D.Murphy et G.Bailey ). Sera affecté au Guatemala (Il participera au coup d'Etat en 1954 contre le Président Arbenz)  au  Laos-en tant que Chef de station de la CIA-,en Indonésie,au Japon,au Chili,ou il est chef de station de la CIA a Santiago.En 1970,lors de l'éléction présidentielle,la CIA dépensa plus de 8 millions de dollars pour éviter que ne soit élu Salvador Allende. A quitté la CIA vers 1970. Selon  le New York Times du mardi 29 mars 1990 Henry Hecksher est décédé lundi 28 mars 1990 des suites d'une complication de la maladie de Parkinson au Medical Center de Princeton dans le New Jersey.Il avait 79 ans et vivait a Princeton.


Raymond.D.Warren
1970-1973. Chef de station de la CIA a Santiago.En poste au Vénézuela ,au Guatemala et en Colombie (1960-1965).Avant Santiago,Warren a dirigé la Branche "Cône Sud" de la Division Hémisphère Ouest.


Stewart.D.Burton. Mai 1974-1976. Chef de station de la CIA a Santiago.Né le 05.04.1928.De 1952 a 1955 en poste au consulat général des Etats-Unis de Sao Paulo officiellement comme vice-consul;il a le grade a la CIA de S-11.De 1955 a 1958 en poste en Argentine.De 1962 a 1964 de nouveau en poste au Brésil,au consulat des Etats-Unis de Curitiba,officiellement officier politique;grade a la CIA ,passe de R-4 a R-3.De 1964 a 1967 en poste au Guyane ,de 1970 a 1972 au Pérou.En aout 1978 ,en poste de nouveau au Brésil ,a Brasilia ,a l'ambassade américaine comme 1er secrétaire.


Comer Wiley Gilstrap
Chef de station de la CIA a Santiago de 1976 a 1978 .Auparavant chef de station adjoint de la CIA en Uruguay de 1961 a 1964.


Thomas Keenan
1979-1980 COS Santiago.


John Kambourian COS a Santiago de 1996 a 1998,officiellement 1er secrétaire de l'ambassade américaine. Chef de station de la CIA a Haiti de 1992 a 1994,il a joué un role dans le renversement du Président Aristide a ce moment-la (vers 1993).En octobre 1994,Kambourian est retourné a Langley pour prendre la tête de la section Haïti de la Direction des Opérations de la CIA Chef de station de la CIA en Argentine,Buenos Aires.Chef de station a Brasilia, au Brésil, d'octobre 2004 jusque 2006.Sa femme est décédée en aout 2005 au Brésil.Aujourd'hui Kambourian a quitté la CIA.

M.S. Chef de station de la CIA a Santiago de 2003 a 2004. Officiellement secrétaire d'ambassade 


Officiers de la CIA en poste au Chili


James Anderson.Officiellement vice-consul de l'ambassade américaine a Santiago lors du coup d'Etat de 1973,officier de la CIA.Il a travaillé au Mexique dans les années 60,en république dominicaine de 1965 a 1966,en poste a Santiago de 1970 a 1974,en Bolivie de 1974 a 1976,au Costa Rica de 1976 a 1980,en Colombie de 1980 a 1981.


Jack Devine.Officier de la CIA en poste au Chili arrivé en 1971,en poste durant le coup d'Etat de 1973,il avait alors 32 ans. Il a travaillé comme Chef de la section Iran en 1985 chef de station de la CIA a Rome et Londres,puis comme adjoint du chef de la Direction des Opérations de la CIA de 1993 a 1995. Il a quitté la CIA en décembre 1998 après 27 ans de service.Chef du centre de contrenarcotiques de 1990 a 1992.


David N. Edger. Officier en poste au Chili de janvier 1973 a 1975.Officiellement ,travaille a la section politique,grade a la CIA de R-7.Né le 20 juin 1945 .Il a travaillé comme "éducateur" au Pentagone cinq années durant.En poste au Costa Rica de 1975 a 1977,au Brésil de 1977 a 1980,(En aout 1978 il est en poste a l'ambassade américaine de Brasilia officiellement comme 2ème secrétaire) en Allemagne en 1994. Assistant du chef de la Direction des Opérations de la CIA de 1995 a 1998.

Arthur Ladenburg.Officier de la CIA en poste a Santiago de 1969 a 1971.En poste a mexico en 1964.


Fréderick Latrash
.Chef de station adjoint de la CIA au Santiago de 1971 a 1973.Puis chef de station de la CIA La Paz de 1973 a 1975,COS Montévidéo de 1975 a 1977,COS Brasilia de 1979 a 1981.


John W.Mallett.
Officier de la station de la CIA au Chili de 1975 a 1978.Officiellement travaille a la section politique de l'ambassade américaine ,grade a la CIA de R-7.Né le 10.04.1945,en poste a l'ambassade américaine de Brasilia ,officiellement second secrétaire,de 1978 a 1980.En poste au Nicaragua de 1980 a 1983 puis au Honduras de 1983 a 1986.

Barry Royden.Officier de la CIA en poste a Santiago de 1976 a 1980. 

Oleg Selsky.En poste de 1969 a 1972 a Santiago .Spécialiste du travail contre les soviétiques.En poste a Paris vers 1976

Allen D.Smith.Officier de la CIA,en poste au Chili de 1969 a 1973.Smith a servi au Paraguay (1968-1969),en Argentine (1973-1974) officiellement comme secrétaire de la section politique de l'ambassade américaine ,en Equateur de 1976 a 1977

Gerald Svat.En poste au Chili de 1971 a 1974.En poste en Argentine de 1974 a 1976.Chef de station adjoint de la CIA a Moscou de 1976 a 1978,au Nicaragua de 1979 a 1981 et au Panama en 1983.


William Wagner.Officier de la CIA en poste au Chili en 1967, c'est apparement son premier poste . Ensuite en poste en Uruguay de 1973 a 1975 ,puis COS a Haiti de 1978 a 1980 ,et chef de l'antenne de la CIA a Miami.COS Bogota a partir de janvier 1991 jusque 1993.Il quitte la CIA en 1993.Toujours vivant en 2006.

Albert Wedemeyer.officier de la CIA en poste a Santiago de 1966 a 1969.Ensuite en poste au Panama.Chef de station a Mexico.Décédé en 2006


Keith W.Wheelock
.Officier de la CIA,officiellement secrétaire de l'ambassade américaine a Santiago.


Donald H. Winters
.En poste a Santiago de 1969 a 1973. En Equateur de 1973 a 1974 comme DCOS, et au Vénézuela de 1979 a 1980.Chef de station de la CIA au Honduras de 1982 a 1984. Chef de station de la CIA au Panama de juin 1984 a juillet 1986. Quitte la CIA en 1993, décédé en 2000.

10/01/2006

Le dossier Aldrich Ames

 

Note modifiée le 15 mai 2006 au soir,le 04.05.2007,le 28.08.2007.

L'affaire Ames est à mes yeux très intéréssante,de par les postes qu'occupaient le traitre au sein du renseignement américain,qui lui permettaient de faire des degats dans la communautré européenne du renseignement.Pourquoi européenne?Parce que la CIA a une longue tradition de coopération,parfois très etroite ,avec les services secrets européens,en particulier le MI-6,les services secrets britanniques,ou le BND,le renseignement fédéral d'Allemagne de l'Ouest.

D'ou l'intéret ,d'abord,de regarder la carrière de Ames:

BIOGRAPHIE DE ALDRICH AZEN AMES

Né le 26.05.1941 à River-Folls,dans l'Etat du Wisconsin .Entrée a l'Université de Chicago en août 1959.Entré à la CIA en juin 1962,comme analyste à la division des archives de la Direction des opérations de la CIA.Muté a la direction centrale de la Direction des opérations,il est envoyé à La Ferme,le centre de formation de la CIA aux Etats-Unis.Quand il en sort en novembre 1968,il demande a être muté a la Division Extrême-Orient,mais son entretien avec l'officier de la Division rate,aussi il est envoyé travailler à l'appareil central de la Division Europe de l'Est/URSS de la Direction des opérations,ou il travaille pendant quatre mois,puis il est envoyé à la station d'Ankara,Turquie,de la CIA,officiellement comme adjoint civil de l'attaché de l'air de l'ambassade américaine.Mais il n'est pas fait pour le travail opérationnel,et dès 1972 il revient au quartier général de la CIA,à la division Europe de l'Est/URSS,ou il s'occupe de la planification et de l'analyse des opérations.Il s'y montre plus efficace,il est plus fait pour le travail analytique.Il apprend aussi le russe. En 1974,Ames est envoyé à Bogota "traiter" Alexandre Ogorodnik,diplomate soviétique recruté par la station de la CIA.Ames travaillera avec Ogorodnik jusqu'au retour de ce dernier à Moscou en décembre 1974.Son travail avec cet agent a tellement plu au chef de la section Amérique Latine de la Division Soviétique de la DO CIA,Havilland Smith,que celui-ci le prend avec lui pour traiter a New York un soviétique,Sergey Fedorenko,qu'il a recruté.Ames est ensuite envoyé a la station de la CIA a New York,ou il sera aussi un des traitants de Arkadi Chevtchenko.Quand Chevchenko fait déféction au profit de la CIA fin mars 1978,Ames fait partie des officiers de la CIA qui l'exfiltrent et le cachent.Ensuite Ames est chargé du traitement de BYPLAY,un scientifique soviétique recruté par le FBI a San Fransisco.Fin 1978, on propose a Ames le poste de Chef de station adjoint a Lagos,Nigéria. Refus de sa femme.Idem quand,plusieurs mois après,on lui propose le poste de Chef de station adjoint a Moscou.En octobre 1981,muté à la station de la CIA à Mexico.En janvier 1982,il monte au grade de GS-14.Revient en septembre 1983 a Langley, nommé chef de la section URSS du département contre-espionnage de la Division soviétique de la CIA jusqu'en 1986.Arrive le 22 juillet 1986 a Rome comme officier de la CIA  responsable des opérations soviétiques, poste qu'il occupe jusqu'en juillet 1989.De retour de Rome,chef de la section Europe de l'Ouest a la Division soviétique de la Direction des Opérations de la CIA . De décembre 1989 à aout 1990,chef de la section Tchécoslovaquie à la Direction des Opérations de la CIA.De septembre 1990 à aout 1991,il travaille au groupe analytique concernant l'URSS du Centre de contre-espionnage de la CIA.De septembre 1991 à novembre 1991,chef du groupe de travail sur le KGB à la division Eurasie centrale .De décembre 1991 à aout 1993,référent de la branche de contre-espionnage au centre antinarcotiques de la CIA.D'aout 1993 jusqu'à son interpellation,chef de la division européenne du centre antinarcotiques,grade GS -14.

Je souhaites revenir sur ce dossier car,bien entendu,tout n'a pas été dévoilé dessus.Pour des raisons de sécurité,mais aussi parce qu'il était déja délicat d'admettre qu'une taupe,surtout aussi bien placée,ait fait autant de dégats près de 9 années durant.

Selon V.Shironin,ancien haut fonctionnaire du contre-espionnage du KGB,Ames aurait grillé 36 agents et compromis pres de 55 opérations.C'est beaucoup.Mais la presse n'en a dévoilée qu'une vingtaine!

Voici la liste,assez sommaire,des personnes qu'auraient données Ames:

-Général Dimitri Polyakov,du GRU.Recruté par le FBI en 1961 à New York,il est traité ensuite par la CIA car il sera en poste en Birmanie,en Inde,sans oublier des postes à responsabilité à Moscou.Interpellé par le KGB le 07.07.1986,condamné à mort et éxécuté en 1988.

-Major Sergey Motorine,de la division du renseignement politique à la station du KGB à Washington,recruté par le FBI au début des années 1980 et interpellé par le KGB à Moscou fin 1985.Condamné à mort et éxécuté.

-Sous-colonel Valery Martinov,de la division scientifique et technologique de la station du KGB à Washington,recruté par le FBI et la CIA vers 1983,rappelé à Moscou en novembre 1985 et interpellé.Condamné à mort et éxécuté

La liste a été complétée apres par les noms suivants:

-Adolf Tolkachev,ingénieur en aviation du Ministere des constructions radio,il avait contacté la station de la CIA à Moscou en 1978,le KGB l'interpellera vers la mi-1985.Condamné à mort et éxécuté en octobre 1986.

-colonel Guennadi Smetanine,de la station du GRU à Lisbonne.Il avait contacté la CIA en 1983,interpellé fin 1985,condamné à mort et éxécuté.

-sous-colonel Guennadi Varennik,de la division des illégaux de la station du KGB à Bonn.Il avait contacté la CIA en mars 1985,interpellé fin 1985,condamné à mort et éxécuté

-Major Sergey Vorontsov,de la Direction du KGB pour Moscou et sa région.Il avait contacté la station de la CIA à Moscou à l'été 1984,interpellé en janvier 1986,condamné à mort et éxécuté.

-colonel Léonid Poleshuk,de la station du KGB au Lagos.Il avait été recruté par la CIA en 1974,interpellé par le KGB à Moscou le 02.08.1985.Condamné à mort et éxécuté.

-colonel Vladimir Vassiliev,de la station du GRU en Hongrie.Il avait contacté la CIA en 1984,interpellé vers fin 1985-1986.condamné à mort et éxécuté.

-Sous-colonel Vladimir Pigouzov,secrétaire à l'académie du KGB à Moscou.Recruté par la CIA en 1978 en Indonésie,interpellé vers 1986.Condamné à mort et éxécuté

-colonel Boris Yuzhin,du KGB à San Fransisco.Recruté par le FBI en 1975,il retourne à moscou fin 1982.Interpellé par le KGB le 23.12.1986.Condamné à 15 ans de prison,amnistié en 1992 par Eltsine.

-Vladimir Potashov,haut fonctionnaire de la section politico-militaire de l'Institut USA-Canada.Contacte la CIA en 1981 à Washington,interpellé le 01.07.1986.Condamné à 13 ans de prison,amnistié par Eltsine en 1992.

-Nikolai Tchernov,officier de la section technique du GRU à New York,recruté par le FBI en 1963.Interpellé en 1990,condamné à 8ans de prison en 1991,amnistié par Eltsine en 1992.

-colonel Viatchslav Baranov,du GRU.Recruté en 1989 à Dhaka,interpellé en 1992,à l'aéroport de Cheremetievo.Condamné à 8 ans de prison et amnistié par Boris Eltsine en avril 1997.

-Colonel Oleg Gordievsky,de la station du KGB à Londres.Recruté par les services secrets danois en 1966,qui le passent au MI-6 en 1974.Rappelé à Moscou en mai 1985,il réussit à s'enfuir.

-Oleg Agraniants,consul en Tunisie.Il serait en fait officier du KGB-non confirmé-,fuit en 1986.

-colonel Sergey Bokhan,de la station du GRU à Athenes.Recruté par la CIA à Athènes en 1978,fuit en mai 1985 quand il comprend qu'il est "grillé".

-Sergey Fedorenko,diplomate ,puis membre de la section des questions politiques et militaires de l 'Institut USA-Canada.Recruté en 1973 par la CIA à New York,fuit en 1990.

Telle est la liste,reconstituée non sans difficultés.A cette liste,il convient d'ajouter,apres recherches complementaires :

-GTMOTORBOAT,qui serait un officier des services secrets bulgares qui aurait tenté de contacter la CIA à Rome alors que Ames était en poste la-bas.

-GTPROLOGUE,en fait Alexandre Jomov,responsable de la surveillance des officiers de la CIA au sein de la section américaine du contre-espionnage du KGB.Il contacte la CIA en mai 1987,il devait passer à l'Ouest en 1990,mais ce ne sera pas fait.Il s'avérera ensuite qu'il s'agissait d'une opération du KGB pour intoxiquer la CIA;Jomov était resté fidele au KGB.

-Frantisek Doskocil,apparatchik du Parti communiste tchécoslovaque,recruté par la CIA en 1968 à Vienne,interpellé en 1990 puis libéré.

GTVILLAGE,en réalité Alexandre Baranov,un jeune référent du consulat soviétique de Surabaï en Indonésie.Rappelé a la mi-mars 1986,Baranov avouera a un officier du KGB avoir été recruté par la CIA.La section américaine du contre-espionnage du KGB et le département d'instruction conclueront que Baranov n'a pas fait de dégâts ,et prenant en compte le fait que il soit jeune ,marié,et qu'il a reconnu les faits,l'enquête fut arrêtée. 

-BYPLAY,scientifique soviétique recruté par le FBI,et que Ames a "traité" quand il était en poste a New York

A cette liste,j'ajouterai Ilya Souslov,journaliste à l'Agence de presse Novosti,condamné à la mi-1986 à 15 ans de prison pour espionnage au profit de la RFA,probablement le BND-service de renseignement fédéral de République Fédérale d'Allemagne.Je penses qu'il n'est pas impossible qu'il ait été "donné" par Ames,d'une part à cause de la date du procès;on peut en déduire que il fut interpellé au moins un an auparavant,soit au moment ou Ames a commencé à trahir,d'autre part,les services de la CIA et du BND ont une longue tradition de coopération ,surtout concernant la lutte contre les soviétiques.

Pour finir,auraient été compromises par Ames deux opérations techniques de la CIA:la premiere était la mise sur écoutes des lignes téléphoniques d'un institut de recherches scientifique pres de Moscou à Troitsk,opération commencée en 1980,jusqu'à ce que le KGB découvre soudain les installations en 1985.

Puis c'est la saisie en février 1986 par le KGB d'un conteneur en provenance du Japon et qui devait traverser l'URSS jusqu'en Allemagne.Les enqueteurs du KGB découvrirent à l'intérieur du conteneur un equipement tres perfectionné dont le but était de déceler les sources de radioactivité sur le territoire de l'URSS.

Voici la liste des opérations,assez incomplet il faut reconnaitre,qui auraient été "grillées" par Aldrich Ames.Mais trois problemes se posent.

D'abord ,il est difficile de prouver formellement que c'est bien Ames qui a "donné" tout ce monde,et toutes ses opérations.Il faudrait,pour en avoir la conviction,pouvoir vérifier les dossiers du KGB,pour savoir exactement quelles informations Ames a transmises ,et quand.

Ensuite,et là,cet argument se recoupe avec le précédent,il a été établi que Ames n'était pas le seul traitre au sein des services secrets américains:On a découvert ,en 1985,la trahison de Edward Lee Howard,officier de la CIA qui devait etre envoyé à Moscou et qui fut,suite à un test au détécteur de mensonges négatif,renvoyé de la CIA en mai 1983.Fin 1984 il contacta le KGB à Vienne,pour leur transmettre des informations sur les opérations de l'agence américaine.D'ailleurs,quand la CIA identifia Howard comme étant un traitre,le 1er aout 1985,elle lui mit toutes les pertes sur son dos,avant de se rendre compte que,certains des informateurs ayant été recrutés apres le départ de Howard,il ne pouvait guere en informer le KGB..............

Enfin,selon le SVR-services de renseignement extérieur russe-,plusieurs des agents auraient été démasqués grace à d'autres indices-on ne sait pas exactement lequels.Certes,le SVR a tout interet à dédouaner Ames ,et par conséquent,l'un n'allant pas sans l'autre,magnifier les contre-espions qui auraient délasqués les traitres.

Mais,d'une part,le KGB était tres vigileant,surtout pour les affaires d'espionnage touchant la Patrie communiste-c'est une de ses principales taches-,donc il n'est pas exclu que certains des agents étaient déja sous surveillance,d'autre part,cette thèse est admise,assez implicitement,par d'anciens responsables des services secrets américains.

Reprenons certaines affaires.

D'abord,le dossier Gordievski.Oleg Gordievski colonel du KGB,recruté par le MI6 en 1974,en poste à Londres à partir de 1982,aurait été donné par Ames,le MI-6 fournissant souvent des informations de Gordievski à ses collegues outre-atlantique.Mais,selon Evgueni Primakov,patron du SVR de 1991 à 1996,la trahison de Gordievski a été dévoilée en plusieurs étapes.C'est d'abord des informations recueillies,indiquant que Gordievski était un agent "avec de bonnes perspectives de recrutement",selon le contre-espionnage danois.Et ils auraient contribués à le mettre en relation avec le chef de l'antenne du MI-6 à Copenhague,Robert Francis Browning.Puis,quand il est en poste à Londres,c'est le fait que ses supérieurs soient tous,les uns apres les autres,déclarés "hors jeu",c'est-à-expulsés par les britanniques,pour permettre à Gordievski de "monter"?

Gordievski lui-meme,dans son autobiographie "Next stop-execution" ,revient sur certains points qui auraient pus le désigner:c'est par exemple le rapport de Kim Philby,indiquant tres nettement que Guntoe haavik,diplomate recrutée par le KGB à Moscou en 1950 et interpellée le 27 janvier 1977,n'avait pu que etre 'balancée "par un traitre.

Ensuite,selon la version officielle,Ames n'aurait donné Gordievski que le 13 juin 1985.Or Gordievski avait été rappelé à la mi-mai 1985,donc bien avant.Donc ca ne pouvait pas etre Ames qui avait donné Gordievski.A la limite,il a tres bien pu fournir des informations sur Gordievski.La CIA ignorait l'identité de l'informateur de Century House-quartier général du SIS,à l'époque- mais,dans un rapport de mars 1985,la CIA estimait que la taupe était probablement Gordievski.

Enfin,plus récemment,Victor Sherkashine,ancien responsable de la division du contre-espionnage à la station du KGB à Washington,quand Ames donna Gordievski,Sherkashine n'en était pas surpris:un journaliste britannique recruté par le KGB avait déja transmis une telle information,auparavant...

Autres dossiers:

L'affaire Polyakov.Dimitri Fiodorovitch Polyakov,colonel du GRU,avait été recruté en 1961 par le FBI aux Etats-Unis.Ensuite,le contre-espionnage américain l'avait passé à la CIA,qui l'avait traité aussi bien à Moscou,que en en Birmanie et en Inde,ou Polyakov fut en poste.Il deviendra général en 1974.En 1980,rappelé à Moscou.Le groupe "Alfa" du KGB l'interpellera le 07.07.1986;il sera condamné à mort et éxécuté en mars 1988.Sa chute sera mise sur le compte de Ames,dans les années suivant l'interpellation de Ames.Mais d'autres éléments ,au fur et à mesure,ont été découverts.

Entre autres que Polyakov était soupconné depuis,au moins ,1979.Mais,pour des raisons de solidarité entre certains haut responsables du KGB et le chef de la section des cadres du GRU,le général Sergey Izotov,lequel connaissait Polyakov-raisons que je décrirai plus précisement ,en traitant de l'affaire Polyakov prochainement dans un dossier consacré aux informateurs de la CIA ,en URSS puis dans la Russie actuelle,l'enquete a été bloquée,du moins provisoirement

3 versions différentes sont données pour expliquer les soupcons,et le rappel de Polyakov en 1980.

-C'est d'abord les recherches effectuées par un membre du GRU ,intrigué par les raisons des arrestations de nombre d'illégaux du GRU.Tous étaient pourtant des professionnels,entrainés.En fouillant plusieurs mois durant dans les archives,puis en recoupant ,il remarqua que un seul nom revenait sans arret :Polyakov

-Autre possibilité,donnée par Guliev:Dans un article du Reader's Digest consacré au livre "KGB" de John Barron,et plus particulièrement à Tuomi,un illégal du GRU interpellé aux USA dans les années 60.Cet article donnait des informations sur les maitres de Tuomi après qu'il soit parti aux USA,curieux non?De plus,la photographie de Tuomi publiée dans le journal s'est avérée etre.......une copie de son dossier personnel du GRU à Moscou!!Pire:Alors que,une trentaine de fois,dans l'article ,est rappelé le nom de Polyakov,il n'apparait nul part dans le livre de Barron.Puis ,l'analyse des ratées sur le teritoire américain,et seul polyakov avait eu accès à tous les dossiers..........

La dernière version est consécutive à l'interpellation,en février 2001,de Robert Philip Hanssen,haut fonctionnaire du FBI,qui avait contacté le KGB en 1985.Or,il s'avère que Hanssen,en 1979,alors jeune agent du FBI à New York,avait contacté le GRU;parmis les informations transmises,des informations relatives à Polyakov;c'est la raison pour laquelle il avait été rappelé à Moscou en 1980,alors que le général Polyakov dirigeait la station du GRU en Inde.Il n'est pas impossible non plus que Hanssen,quand il contacta le KGB en octobre 1985 -il avait coupé les ponts avec le GRU en 1980- il ait rebalancé des informations qui auraient entrainées la relance de l'enquete sur Polyakov...............

Enfin,pour en finir,Léonid Alexandrovitch Guliev,ancien haut responsable du GRU,dans une interview au journal russe "NVO" du 18.04.2003,est catégorique:Ames n'est pour rien dans l'identification de Polyakov;le sort de Polyakov était déja réglé.Meme son de cloche de la part de Rem Sergeyevitch Krassilnikov ,qui de 1979 à 1992 dirigea le département américain de la Direction Principale du contre-espionnage du KGB,le 1er département de la 2ème Direction Principale du KGB : "L'identification de cet agent FBI-CIA n'est pas le résultat d'un contact entre Langley et son agent sur le terrain,mais le résultat d'une longue,et difficile enquete d'un des services du KGB et surtout de la 3ème Direction Principale ,responsable du contre-espionnage militaire

L'affaire Smetanine:D'après les auteurs de "Glavnii Protivik" (L'ennemi principal,la CIA contre la Russie) ,il avait déja attiré l'attention à cause de son changement de comportement :il s'est soudain passioné pour le tennis et allait jouer sur un cours ou étaient des officiers que fréquentaient aussi des membres des services secrets américains.Sa femme se faisait remarquer lors des récéptions à cause de ses robes,très couteuses.Smetanine lui-meme était devenu nerveux, quand il sortait dehors il tentait ouvertement de semer d'éventuels filocheurs.....Ensuite,Ames l'a peut etre "donné".

Le dossier Vassiliev ensuite.Selon Milton Bearden,lors de son interrogatoire par la station de la CIA à Rome avant son transfert aux Etats-Unis,Yourchenko aurait affirmé que "Robert",un ancien de la CIA qui devait etre envoyé à Moscou-la CIA identifiera "Robert" comme étant Edward Lee Howard- a fourni au KGB des informations sur un "asset" de la CIA ,surnommé "le colonel en colère",un colonel soviétique en poste à Budapest.Mais d'après mes archives,le colonel,en fait Vladimir Vassiliev,n'aurait contacté la CIA que en 1984,soit après que Howard ait quitté la CIA..A moins que Howard n'ait été effectivement au courant car Vassiliev aurait été recruté à ce moment,ce qui n'est pas impossible.

L'affaire Baranov ensuite. Parmi les explications de la "chute" de Baranov :La premiere est proposée par le contre-espionnage ;Baranov serait "tombé" suite à la surveillance exercée sur les officiers de la station de Moscou:En juin 1990 les membres de la Brigade de surveillance ont remarqués l'intéret que portent les officiers de la station de Moscou envers la cabine téléphonique près du métro "Kirovskaya",et ,au cas ou,ils l'ont mises sous surveillance.Quelques temps après,ils auraient vus Baranov essayant de faire ce qui ressemblait fort à la mise d'un signal.Quelques temps après,Baranov est de nouveau apparu dans cette cabine,et le KGB a ouvert une enquete ,et lors de sa tentative de fuite l'a interpellé. La deuxième version est que Baranov est tombé dans le champ de vision du contre-espionnage après avoir vendu sa Jiguli pour 2500 Deutschmarks ,ce qui tombait sous le coup de l'article 88 du Code Pénal de RSFSR.La troisieme est que les gardes frontieres ont remarqués que son passeport étranger était falsifié,aussi ils l'ont arretés,et lors de son interrogatoire au contre-espionnage il a tout avoué.La quatrième est que Ames aurait donné Baranov.

Quant au dossier Poleshuk,les anciens du KGB racontent que sa chute serait due à la filature réussie d'un officier traitant de la CIA en poste à Moscou,Paul Zalaki;les équipes de surveillance l'ont vues déposer une boite aux lettres morte que Poleshuk est allé vider le 02.08.1985,et c'est à ce moment qu'il aurait été interpellé.Et dans son livre "CIA-KGB .Le dernier combat",Milton Bearden,alors haut responsable de la Division soviétique de la CIA ,se rappelle que l'officier traitant avait écrit dans son rapport qu'il avait vu des "passants" à 200 mètres de l'endroit choisi pour la Boite aux lettres..Des membres d'une équipe de surveillance du KGB ,ou de simple riverains?

Sur le dossier Tolkachev,la DDP était depuis au moins 2ans ,depuis 1983,sur la piste d'un traitre au sein de l'Institut.Il semble que ce soit son comportement qui ait attiré l'attention des enqueteurs du KGB,vers mai 1985 ,alors qu'ils continuaient leurs recherches au sein de l' Institut Fazotron pour démasquer le traitre.L'autre possiblité est évidemment Howard;ayant contacté la CIA en décembre 1984 à Vienne,il devait etre envoyé à Moscou ,et avait eu accès à tous les dossiers de la station.Meme si il ne connaissait pas le nom de Tolkachev,il avait assez de précisions sur lui, dont le type d'informations qu'il fournissait,l'adresse de son domicile.......Pour le KGB,c'était amplement suffisant.De plus,quand,du moins officiellement,Ames a commencé à trahir,Tolkachev était déja à Lefortovo,en prison.

Vladimir Potashov-chacun son tour-:selon Krassinlikov,il avait attiré l'attention du contre-espionnage à cause "de son activisme,qui sortait de loin des limites de son boulot".Le contre-espionnage aurait enqueté et serait assez vite tombé sur des preuves de ses contacts avec la station de la CIA à Moscou.

Youtefois,je précise:d'une part,certains faits évoqués ici sont peut-etre des mensonges,à vous de juger.D'autre part,pour revenir à Ames,il a sans doute permis au KGB soit d'identifier des traitres,soit d'accélerer les recherches dudit KGB

Un autre aspect de cette affaire,ou plus précisement des informations fournies par Ames,fut la réaction du contre-espionnage du KGB,aspect qui n'a pas été analysé à ce jour.Il semble bien que les informations de Ames aient créées un début de panique au sein de la 2ème Direction principale du KGB,le contre-espionnage.

Je m'explique:parmi les informateurs de la CIA à Moscou que Ames est soupconné d'avoir balancé,l'un est Sergey Vorontsov,un Major de la Direction du KGB pour Moscou et sa région.La Direction du KGB pour Moscou et sa région est un service un peu à part,car meme si il compte différentes branches,comme toutes les antennes du KGB en URSS-contre espionnage,lutte contre les opposants,sécurité économique et industrielle,d'une part ce service a longtemps bénéficié d'une certaine autonomie,car son chef,Victor Alidine,était un proche de Brejnev;d'autre part,ce service était bien entendu associé au travail du service central,la 2ème Direction Générale du KGB,contre les espions,Moscou étant la capitale de l'URSS.Or,Vorontsov,qui travaillait dans la branche du contre-espionnage,avait contacté la CIA à l'été 1984 par l'intermédiaire d'un diplomate américain en poste à Moscou.Il avait refusé de dire son identité à la CIA,mais avait affirmé s'appeler Stas et travailler au Deuxième Directoire-ce qui n'était pas exact.Parmis les informations de GTCOWL-son pseudo à la CIA,il transmit quelques infos sur les opérations et les méthodes de travail du contre-espionnage,un echantillon de poudre utilisée pour pister les étrangers,et le bulletin d'information du Deuxième Directoire............On imagine la panique du contre-espionnage d'etre infiltré,mais finalement le traitre a été démasqué et interpellé en janvier 1986 environ.

Qu'est ce qui me fait élaborer cette théorie? deux faits.D'abord c'est le livre "Général Boyarov",dont l'auteur est Viatcheslav Kevorkov.V.K.Boyarov était ,dans les années 80,l'adjoint au chef de la 2ème Direction;il était chargé de controler le travail,entre autres,des sections américaines,britannqiues et allemandes du Directoire.

Il y raconte à la page 106 que,un matin,Boyarov recoit un appel de V.M.Tchebrikov,le patron du KGB:

Tchebrikov:Comment vous avez faits pour rater Gordievsky?

Boyarov:Excusez-moi,qui?

-Je vous demande,comment vous avez pus laisser filer Gordievsky

-Ce nom de famille,Viktor Mikhailovitch,m'est inconnu

-Comment ca? C'est pourtant vous qui controlez le travail de la section anglaise.

-Je la controle,mais ce nom m'est inconnu

-D'accord.Klishin,c'est bien votre homme?

-Oui ,c'est le chef de la section chinoise.

-Laquelle?

-Chinoise.

-Ecoutez,Vitali Konstantinovitch,les espions anglais ont sortis sous notre nez un homme de nos services,qui a travaillé des années pour eux.Vous pouvez m'expliquer ce que les chinois viennent faire là-dedans?

-Non,je ne peux pas

Ce dialogue m'étonnait:qu'est ce que la section chinoise du contre-espionnage du KGB vient faire dans cette histoire?J'ai relu la biographie de Gordievsky,repassé sa carrière,aucun élément ne permettait de comprendre que la section chine se soit intéréssée à lui;la Chine ne faisait pas partie de ses compétences au sein du KGB.Vu la sphère de compétence,son dossiere relevait bien de la section britannique.

Puis ce sont ses quelques lignes à-priori insignifiantes-et auxquelles je n'ai pas prété assez d'attention,à tort,au début,dans le livre "La CIA et la Perestroika" de Rem Sergeyevitch Krassilnikov: "Momentanément envoyés au 1er département de la 2ème Direction Principale du KGB sur l'intiative du 1er adjoint au chef de la DDP V.K.Boyarov, Sergey Tiériékhov et Sergey Trofimiouk (membres du 7ème Département de la 2ème Direction principale-DDP- du KGB ) ont été un excellent tandem.L'identification de GTMEDIAN-Potashov-et de KAPUCHON-Sergey Vorontsov,est pour beaucoup due à eux.".

Potashov était un fonctionnaire de l'institut USA-Canada,Institut qui était controlé au KGB par le 7ème département du contre-espionnnage,donc l'envoi de deux membres de cette section auprès du département américain est compréhensible,pour les aider dans leur enquete sur Potashov.En revanche,ce n'est pas le cas pour l'affaire Vorontsov,qui relevait du domaine du 1er département.

Sauf si l'on pense que l'une des méthodes du contre-espionnage pour enqueter sur des fuites c'est de saisir un service,ou des membres de ce service qui ne sont pas liés par ses fuites.La CIA n'a pas procédé autrement;quand il semblait de plus en plus,dès 1985,que le service était infiltré,ce fut Jeanne Vertefeuille,spécialiste du contre-espionnage,ancienne membre de la Division soviétique-le service infiltré- mais qui était lors des "fuites en poste au Gabon comme chef de station de la CIA,qui fut chargée d'enqueter.

Ici,étant donné la présence d'une taupe potentielle en plein coeur du 2ème Directoire,il était donc hors de question que l'un des services liés en soit saisi;le traitre aurait très bien pu prévenir immédiatement la CIA que Gordievsky est soupconné,et le MI-6 aurait tout fait pour le sortir de Moscou-ce qu'elle fit au demeurant.

Le traitre trahissait au profit de la CIA,donc normalement ce devait etre le département américain du contre-espionnage qui devait etre saisi.Mais comme on ne pouvait exclure que ce soit ce service qui était infiltré,donc furent appelés des contre-espions extérieurs,Trofimiuk et Terékhov,jusqu'à ce que le traitre soit identifié,vers janvier 1986.Certains pourront dire:Mais ca ne tient pas,car gordievsky a été rappelé à Moscou en mai 1985,et à ce moment Ames n'avait pas encore commencé à déballer ses informations au KGB sur le réseau de la CIA et du MI-6 en Grande-Bretagne.".Ce qui est exact.Sauf que c'est le département de la sécurité intérieure au sein du renseignement extérieur du KGB qui menait l'enquete,pas la DDP comme cela aurait normalement du etre le cas.Elle n'a été mise au courant que bien après.

Les deux autres hypothèses possibles sont que :La section Chine a été saisie pour des quelconques raisons bureaucratiques-par exemple c'était le chef de la section Chine qui était de permanence,et il tenait à conserver le dossier-,soit Boyarov ment dans le livre,car à travers cet exemple,ensuite,il critiquera le chef du renseignement extérieur,Krioutchkov,avec qui il avait de mauvaises relations.

Soit c'est Ames qui ment en affirmant qu'il n'a remis au KGB des documents sur les réseaux de la CIA que à partir du 13.06.1985.Car Ames avait contacté le KGB en avril,mais il pensait seulement leur donner quelques informations sur leurs propres agents doubles.Sauf que l'interpellation le 19.05.1985 par le FBI de john Walker,un important agent du KGB aux USA,lui a fait craindre que celui-ci n'ait été balancé par un traitre au sein du KGB,et que ca lui arriverait aussi.C'est pourquoi Ames donna tout les réseaux de la CIA en URSS.Telle est du moins la version officielle.Mais ,en déclarant n'avoir commencé à fournir des informations aux Russes que le 13.06.1985,soit bien après la fuite en mai 1985 de S.Bokhane (un colonel du GRU recruté par la CIA et qui venait de comprendre qu'il était démasqué ) et le rappel de Gordievsky,il se dédouane ainsi ,et peut facilement dire que il n'est pas lié à ses affaires,qui sont antérieures à sa trahison.Il n'est pas non plus impossible,donc ,que Ames ait commencé à trahir avant la date officielle...

 

Il est a noter que il a fallu du temps a la CIA pour identifier Aldrich Ames.Dès 1986,une équipe de quatre officiers de la CIA,dirigfée par Jeanne Vertefeuille est chargée d'enquêter sur les pertes subies par la CIA en Union Soviétique. Sans résultats,l'équipe termine son enquête en 1988 sans qu'on en sache plus.Ce n'est pas du goût de Paul Redmond,qui était alors responsable des opérations en URSS a la Division Sovietique de la Direction des Opérations de la CIA.

 medium_CIA_grimes-redmond-vertefeuille-worthen-payne.jpg

 De gauche a droite,l'équipe de la CIA qui enquêta sur Ames:Sandy Grimes,Paul Redmond,Jeanne Vertefeuille,Diana Worthen,Dan Payne.

Muté au Centre de contre-espionnage comme numéro 2 en 1991,il relance aussitôt l'enquête pour déterminer qui est le traître.Aidé par plusieurs officiers de la CIA et le FBI,Ames est identifié et interpellé en 1994.

L'affaire est trop belle pour les médias,qui se jettent dessus,démoralisant une CIA considérée comme bête ou inutile,voire les deux.Ames a travaillé 9 ans pour l'ennemi,et a fait incontestablement des dégâts considérables.

Les sanctions pleuvent: Plusieurs hauts responsables de la CIAsont réprimandés:

-Burton Gerber,chef de la Division soviétique de la Direction des Opérations de 1984 a 1989 et qui est en 1995 n°2 du service de l'inspecteur général de la CIA.

-Alan Wolf,chef de station a Rome quand Ames a servi sous ses ordres.

-Ted Price,Chef de la Direction des Opérations de 1993 a 1995,qui a aussi occupé les postes de n°2 du Centre de contre-espionnage jusque 1990,puis Chef dudit service de 1990 a 1991

-Gardner Hathaway,Chef du contre-espionnage de la CIA de 1984 a 1989

-Milton Bearden,n°2 de la Division soviétique de la Direction des Opérations de 1985 a 1986.

-Richard Stolz,chef de la Direction des Opérations de 1988 a 1990.

- Jack Gower,Chef de station adjoint a Rome.

-Clair Georges,Chef de la Direction des Opérations de la CIA de 1984 a 1987. 

Mais ce n'est que le début: Profitant de l'occasion d'affaiblir la CIA,le FBI décide de lancer une opération "mains propres" au sein de l'Agence.Le but est aussi de vérifier que la CIA n'est pas infiltrée par d'autres traîtres.Car,nouveau traumatisme au sein de la CIA,les interrogatoires de Ames permettent de déterminer que certaines des opérations menées contre les soviétiques et qui ont ratées sont inconnues de Ames.Donc,il existe un autre traître au sein de la communauté américaine du renseignement.et les enquêteurs du FBI sont persuadés qu'il est au sein de la CIA.Un spécialiste du Centre de contre-espionnage de la CIA,Brian Kelly, un ami de Ames,est en tête de la liste des suspects,et il faudra attendre l'année 2000 pour que enfin on détermine que le traître se loge au FBI:Il s'agit de Robert Hanssen,qui sera interpellé en février 2001.Les conséquences pour le FBI seront aussi traumatisantes que pour la CIA lors de  l'interpellation de Ames,d'ailleurs....