Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2007

Ivan Markelov

Ivan Alexeyevitch Markelov.

Son nom est quasiment inconnu du grand public,et pourtant! Ivan Alexeyevitch Markelov a joué un rôle clé au sein du Contre-espionnage du KGB durant la Guerre Froide, en tant que Chef de la section Britannique dans les années 60,quand aux yeux du KGB le MI6 était un service beaucoup plus dangereux que la CIA,puis quand il occupe le fauteuil de Chef du contre-espionnage au moment ou la lutte entre le KGB et les services secrets occidentaux s'est intensifiée...

 

febbb359053b2bfe52a209510eb71932.jpg Ivan Markelov

 Né en 1917 dans le village de Motigino,dans le Kraï de Krasnoyarsk,Markelov commence en travaillant a partir de 1936 dans un laboratoire de chimie,avant d'étudier sur la période 1937-1938 a l'université d'Etat d'Irkutsk,et d'entrer au NKVD en 1938.Entré aussitôt au NKVD de Novosibiirsk (Et au Parti communiste en 1940) ,Markelov en gravit très vite les échelons,passant d'opérationnel au poste de Chef-adjoint,puis Chef de la section du Contre-espionnage du MGB de Novosibiirsk.C'est alors que il est remarqué par Evguéni Pitovranov,haut responsable du MGB (Chef du 2ème Directoire Principal du MGB,le Contre-espionnage du Ministère pour la Sécurité d'Etat) qui le fait transférer au quartier général du MGB,a la Loubianka,Moscou,en 1949.La aussi,il gravit très vite les échelons,au sein de la Deuxième Direction Générale du MGB-1ère Direction Principale du MVD-2ème Direction Principale du KGB (Contre-espionnage),passant du grade d'opérationnel supérieur a celui de chef-adjoint puis Chef de section au sein du 2A,lequel 2A devient ensuite le 2ème Département,dont Markelov prend le commandement en 1956 et ce jusque 1962 (Il convient de noter que Markelov n'était pas encore chef de la section Britannique quand fut dévoilé en 1956 le Tunnel de Berlin,le chef de la section était alors Nikolaï Miakotnikh.Et il a,en 1962, suivi les débuts de l'enquête sur la trahison du colonel Oleg Penkovsky.C'est son successeur,Alexey Vassilievitch Suntsov, qui,fin 1962,en coopération avec les autres services du KGB,fera interpeller le traître.

Le 2A est un service très important au sein du contre-espionnage du KGB: C'est lui qui est chargé du contrôle et des enquêtes sur les services secrets britanniques,dont le MI6. Comme le note dans son ouvrage Rem Krassilnikov,qui a dirigé de 1973 a 1979 ce fameux 2ème Département,"le MI6 était considéré au sein du KGB comme un service beaucoup plus expérimenté que la jeune CIA",cette dernière,créée en 1947,apparaissant alors comme le frère cadet du MI6.Il ne faut pas non plus oublier que dès le début des années 20 MI6 s'est avéré particulièrement agressif contre l'URSS,comme l'ont montrés le complot Lockhart,les opérations "Trust", "Tarantella"..D'autres opérations,plus tard mises a jour,tels que le Tunnel de Berlin ou l'interpellation du colonel Oleg Penkovsky ,sont plus a mettre au crédit du MI6 que de la CIA ,estime Krassilnikov,qui rappele au passage que la section chargée du suivi des américains (Donc les officiers de la CIA compris) s'appelait la section "2B".Selon Krassilnikov,les américains ne sont devenus prioritaires que a partir du milieu des années 60.

En 1962,Markelov est nommé Chef-adjoint du contre-espionnage du KGB ,puis en 1964 envoyé diriger l'antenne du KGB de Riazan.Ce qui paraît assez surprenant :Un officier du KGB aussi important envoyé diriger un service du KGB au fin fond de l'URSS! Ce poste ressemble a une disgrâce.Mon hypothèse sur le sujet est la suivante: En 1964,Youri Nossenko,responsable au sein de la 2ème Direction Générale du KGB,passe a la CIA.Le résultat est immédiat:Plusieurs officiers du KGB sont rétrogradés,leur carrière brisée,certains virés,dont le chef de la 2ème Direction,Oleg Gribanov.On ne peut donc exclure que Markelov ait été victime de cette disgrâce.De 1970 a 1974,Markelov dirige la Direction du KGB de Bachkirie,avant de revenir au quartier général du KGB,au sein de la 5ème Direction (Créée en 1967 a l'initiative de Yuri Andropov,le patron du KGB,la "5" est chargée de la "lutte idéologique",ce qui implique aussi la lutte contre les opposants politiques.) d'abord en tant que adjoint du Chef de la "5",puis 1er adjoint du patron du même service.En 1979,nommé 1er adjoint du patron de la 1ère Direction Générale du KGB ,chargée du renseignement extérieur.Markelov est chargé a ce poste de la lutte contre la "subversion idéologique".

En août 1983,Markelov prend la tête de la Deuxième Direction Générale du KGB,son service d'origine,et est nommé Patron-adjoint du KGB. (En 1985 il est élevé au grade de général-Colonel) .Il convient de rappeler que Markelov prend la tête du Contre-espionnage a un moment crucial dans la Guerre Froide: La décomposition de l'URSS est alors bien avancée,même si peu le savent,et les relations USA-URSS se sont fortement envenimées.Arrivé a la Maison-Blanche début 1981 ,Ronald Reagan,anticommuniste viscéral (Qui déclarera en 1982 que l'URSS est "L'Empire du Mal") ordonne a la CIA de mettre le paquet contre l'URSS.Les informations obtenues aussi bien du côté américain que soviétique le confirment: La Division soviétique de la Direction des Opérations de la CIA (Dirigée successivement par David Forden puis Burton Gerber) se réactive,multiplie les tentatives de recrutements de citoyens soviétiques.Le KGB ne peut que répondre a ses attaques,et c'est tout le boulot de la DDP (2ème Direction principale,contre-espionnage du KGB) en coopération avec les autres services,tels que le contre-espionnage militaire (3ème Direction Générale),le renseignement extérieur (1ère Direction Générale),les brigades de surveillance (7ème Directoire) ou les "psychologues"  de la lutte idéologique (5ème Directoire) sans oublier les services de sécurité économique et industrielle (6ème Direction) et dans les transports (4ème Direction).

Le KGB rend donc coup sur coup,et marque des points:En septembre 1983 est interpellé en flag et expulsé pour espionnage David Von Augustenborg,officier de la CIA a Léningrad.Puis durant la période 1985-1986,la CIA perd presque tout son réseau d'informateurs en URSS.Il est vrai que la DDP (Ou DDG),en plus des techniques traditionnelles d'enquête, a été aidée dans sa tâche par les informations de la Première Direction Générale du KGB,obtenue grâce a des traîtres au sein de la communauté américaine du renseignement.Ensuite c'est le long travail d'enquête,de recoupement,qui permet seulement a la DDG d'interpeller les espions.

Petite parenthèse sur Markelov lui-même.Des informations obtenues sur lui,j'ai eu deux impressions différentes: d'un côté,celle d'un homme autoritaire,manquant de subtilité (C'est l'impression tirée de la lecture du livre de Viktor Sherkashine "Spy Handler".Sherkashin a travaillé sous les ordres de Markelov a la section britannique du contre-espionnage du KGB dans les années 60),et de l'autre, (portrait tiré de ceux qui l'ont connus dans les années 80),deux officiers du contre-espionnage du KGB qui ont travaillés ,dans les années 80,sous les ordres de Markelov,en donnent un avis différent: Rem Krassilnikov estime que Markelov était un homme parlant peu,pensif,qui a acquis une énorme expérience du travail du KGB,et qui prit le 1er département (section américaine) de la DDG sous son contrôle personnel.Quant a Vyatcheslav Shironin,a ses yeux Markelov était "un des meilleurs dirigeants du KGB",un homme qui avait acquis énormément d'expérience en travaillant dans les organes territoriaux et au quartier général du KGB.Plein de sens analytique,pesant le pour et le contre,il aimait dire  "Cherchez l'agent d'après la signature des services secrets,elle ne change pas ,c'est pour ca que elle trahit".Au sujet des méthodes des services secrets allemands,a ses yeux,il fallait pour les comprendre étudier le cas du conte Friedrich Schullenberg,spécialiste du Caucase arrivé a Tbilissi en 1911 comme vice-consul..

Markelov,malade,quitta la tête du contre-espionnage du KGB en septembre 1989.Il est décédé le 18.09.1990.

 

Sources:

Encyclopédie des services secrets soviétiques

Les fantômes de la Rue Tchaïkovsky, Rem Krassilnikov

Sous le contrôle du contre-espionnage, Vyatcheslav Chironine.

Spy Handler, Viktor Cherkashine. 

20/05/2007

Nestor D.Sanchez

Autre officier de la CIA peu connu,hélas,du grand public,et qui est depuis de longues années a la retraite :Nestor Sanchez.

medium_CIA_Nestor_Sanchez.JPG Nestor Sanchez.    Nestor D.Sanchez est né vers 1928-1929 a Magdalena, New Mexico.Descendant de conquistadors,il parle couramment espagnol et passe huit années en Amérique Latine,étudie a l'Institut Militaire de New Mexico ,obtient un master de géopolitique a l'université de Georgetown, avant d'entrer dans la CIA vers 1949.Après avoir servi au Maroc de 1955 a 1960,il se spécialise sur la zone Amérique Latine.IL fait ainsi partie de la "Task Force" chargée de superviser,en 1961,le débarquement des cubains anticastristes a la Baie des Cochons.L'opération se solde par un fiasco total pour les anticastristes.Peu après,en 1963,Sanchez se voit associé au traitement de AM/LASH,en fait le commandant Rolando Cubelas,un cubain recruté par la CIA (Et qui sera capturé par la police cubaine le 01.03.1966).La CIA persuade AM/LASH de tuer Castro,et c'est Sanchez qui se rend a Paris et fournit le stylo contenant le poison au cubain le 22.11.1963 .Le stylo a bille avait été truqué avec une aiguille hypodermique si fine que Castro n'aurait pas senti la piqûre;le poison utilisé était le Blackleaf-40 ,très puissant.Mais l'opération ne restera que au stade de projet,car le jour même,John Kennedy,Président des Etats-Unis,est abattu.....Sanchez,de son côté,a été ensuite en poste comme Chef de station au Vénézuela de 1965 a 1967,au Guatemala de 1967 a 1971,en Colombie de 1972 a 1974.

 

medium_noriega.jpg

Manuel Noriega,homme fort du Panama avec qui Sanchez entretenait d'excellents contacts.   Aurait été chef de station au Panama ,entre 1974 et 1979 (De quand a quand? Non déterminé pour l'instant) .Il est a noter que Sanchez avait d'excellentes relations avec le général Manuel Noriega,lequel dirigera de 1983 a 1989 le Panama,jusqu'a être renversé en 1989 par les troupes américaines..En effet,Noriega aurait en fait été recruté par la CIA en 1966 alors qu'il servait dans l'armée panaméenne. (Parmi ses recruteurs...Nestor Sanchez) .Il faut noter que Brent Scowcroft,conseiller pour la sécurité nationale de Bush Père,reconnaîtra publiquement en janvier 1990 que Noriega avait des contacts avec la CIA et qu'il a transmis des informations a Langley.Sanchez a été Chef de la Division Amérique Latine de la Direction des Opérations de la CIA de 1979 jusque 1981,puis il démissione de la CIA (Après 32 ans de CIA).Bien que anticommuniste,Sanchez n'est guère heureux de la politique menée par William Casey,le nouveau Directeur de la CIA,qui met le paquet sur les actions clandestines,surtout en direction de l'Amérique Latine.Mention spéciale pour Cuba et le Nicaragua.Il supervise la Zone Amérique Latine au Ministère de la Défense américaine,le Pentagone  (Deputy Assistant Secretary of Defense for Inter-American Affairs ) jusqu'au 31.01.1987,quand il quitte l'administration Reagan.Vers 1995,directeur de International Research 2000.

19/05/2007

Rolf Mowatt-Larssen

Est créée au sein du blog une nouvelle section qui concernera les biographies d'officiers des services secrets aujourd'hui a la retraite ou connus du grand public

Nous commencons avec un officier de la CIA peu connu du grand public ,mais qui joue aujourd'hui encore un rôle important dans la communauté américaine du renseignement,en tant que chef du département du renseignement du Ministère de l'Energie Américain.Il s'agit de Rolf Mowatt-Larssen.

Je tiens a préciser que,a la date du 21.09.2007,cette note a été remise a jour. Vous trouverez les ajouts tout en bas,ainsi vous pourrez comparer entre les informations AVANT,a la date de publication de l'article,et après. 

 medium_CIA_rolf_mowatt_larrssen.jpg

 Rolf Mowatt-Larssen

Rolf Mowatt-Larssen est né vers 1955,a étudié a l'académie militaire de West Point d'ou il sort diplômé en 1976.Ensuite il sert dans les paras de l'armée américaine.

Entrée vers 1982 a la CIA,Mowatt-Larssen a été en poste en Suède puis en Grèce,a des périodes non déterminées.Apparement avant d'être muté a Moscou,ou il arrive en 1988 comme officier traitant.Il occupe le poste jusque 1991,avant d'être réaffecté dans la capitale russe en 1992 comme Chef de station adjoint,et ce jusque 1994,officiellement comme secrétaire de la section politique de l'ambassade américaine.Mowatt-Larssen est alors chargé des contacts officiels entre la CIA et le SVR,le nouveau service de renseignement extérieur russe.Il faut savoir que le KGB avait tenté de contacter la station de la CIA a Moscou,plus précisément son patron,Carl Gebhardt,en 1984.Les services secrets américains,prudents,n'y avaient pas immédiatement donnés suite.Puis,sous Gorbatchev,eurent lieu une série de rencontres,a Vienne,Helsinki,Moscou.La chute de l'URSS accélère les contacts ,dans des domaines comme la lutte contre les différentes formes de criminalité organisée (Terrorisme,trafic de drogue...).Mowatt-Larssen y prend donc part.   

Nommé temporairement Chef de station de la CIA a Moscou suite a l'expulsion fin mars 1994 de James L.Morris,le temps que Langley lui envoie en remplacement Michaël Sulick..

Petite précision (et disgression) :Selon Ron Suskind dans son ouvrage "La Guerre selon Bush",Mowatt-Larssen aurait été deux fois en poste en URSS comme chef de station,et en aurait été expulsé les deux fois.Au vu des informations que j'ai eu,M.Suskind s'est trompé: Après vérifications,d'une part,Mowatt-Larssen n'a jamais ,autant que je sache,été éxpulsé,d'une part.D'autre part,il n'a pas été deux fois Chef de station.L'officier CIA est entré a l'Agence en 1982,et la règle veut que un officier CIA puisse devenir chef d'antenne au bout de cinq ans,quand c'est une petite antenne.Quand c'est une station aussi importante que celle de Moscou,c'est carrément du jamais vu que un officier bénéficiant de moins de 10 ans d'expérience soit nommé Chef de la station de Moscou a temps complet.Par exemple,Richard Stolz,qui a dirigé l'antene moscovite de 1964 a 1965,avait 14 ans de CIA derrière lui (Entrée en 1950).Idem pour Burton Gerber,qui a été a la tête du poste de la CIA dans la capitale soviétique de 1980 a 1982,et qui était a la CIA depuis 1956..

Peut-être chef de station de la CIA a Berne en 1995.En tout cas,Mowatt-Larssen,selon les russes,aurait tenté de recruter le patron du SVR a Berne "peu après le scandale de l'affaire Ames",sans plus de précisions.

Ensuite chef de station de la CIA dans un pays non encore déterminé (La biographie de ce géant de deux mètres comporte un trou etre 1995 et 2000.Il semble qu'il se soit spécialisé dans le domaine de l'armement nucléaire,sans qu'on en sache plus)

Pendant un ans,Mowatt-Larssen a servi dans l'équipe de George Tenet,patron de la CIA,avant ,vers juillet 2001,d'être détaché:il devait prendre le commandement de la station de la CIA a Beijing et commenca donc a suivre avec sa femme des cours intensifs de chinois.Mais suite aux attentats du 11 septembre ,il est nommé fin 2001 a la tête de la Division de Contreprolifération (CPD) de la Direction des Opérations de la CIA,Tenet estimant qu'il a besoin de ce spécialiste de la contre-prolifération.C'est un petit service,qui compte a peine 4 officier,quand Mowatt en prend le commandement.Le CPD aura a son actif le démantèlement,au moins partiel,du réseau du docteur Khan,le père de la bombe atomique pakistanaise qui fournit alors en technologiques et plans aussi bien la Corée du Nord que la Libye ou l'Iran....C'est un service d'action,actif,a ne pas confondre avec le Winpac (Weapons Intelligence,Non Prolifération,and Arms Control Center) ,service chargé de l'analyse du potentiel ballistique et nucléaire des différents pays,aussi bien la Russie que la Chine ou la Corée du Nord.Winpac dépend donc de la Direction du renseignement (Analyse) et non de la Direction des Opérations (Chargé des opérations sur le terrain),et est apparu avant les attentats du 11 septembre,date exacte inconnue (Probablement a la mi-2001)

Puis cet officier de la CIA aurait été chef de la Division Europe de l'Ouest, qu'il commandera de 2004 a 2005.En 2005 Mowatt-Larssen a quitté la CIA,après 23 ans de carrière a l'Agence,pour prendre la tête du service de renseignements et de contre-espionnage du Ministère de l'Energie américain,service qu'il commande a l'heure actuelle.Le service de renseignements du Ministère de l'Energie américain est chargé,par des "canaux ouverts" (informations officielles,bavardages etc...) de recueillir des informations et de les analyser,entre autres sur le potentiel nucléaire des autres pays.Dans le contexte international actuel,ce service est donc impliqué dans le suivi des programmes nucléaires nord-coréens et iraniens...

 

En date du 21.09.2007: Le site http://www.nhdf.org/speakers.php?id=56&back=agenda

vient d'ajouter nombre d'éléments de la carrière de Rolf Mowatt-Larssen.Reprenons-les (en y mêlant les informations publiées en mai) :

Officier de la station de la CIA a Stoskholm de 1984 a 1987;officier de la station de la CIA a Moscou de 1988 a 1990,en poste a la station de la CIA a Athènes (Officier ou chef de station adjoint? ) de 1990 a 1992; Chef de station adjoint de la station de la CIA a Moscou de 1992 a 1994 sous la couverture de 1er secrétaire de la section politique; nommé Acting Chief of station suite a l'expulsion du chef de l'antenne ,James L.Morris en mars 1994;Chef de Base de la CIA a Zurich de 1994 a 1996;Chef de station de la CIA a Oslo de 1998 a 2000.

En comparant la biographie publiée en mai dernier avec ses ajouts,quelques remarques: La Biographie de mai 2007 de Rolf Mowatt-Larssen cadre très bien avec ses ajouts.Les seules erreurs que j'ai commises en mai ont été les suivantes: Cet officier CIA a été en poste a Moscou jusque 1990 et non 1991 et a été en poste en Grèce non pas avant d'arriver a Moscou mais pendant ses deux postes.Dernière erreur d'analyse,il a été en poste a Zurich et non Berne comme je le supposais.

Sinon,les erreurs sont peu nombreuses.la bio de la National Homeland Defense Foundation confirme tous les postes indiqués en mai,et je ne m'étais pas trompé en indiquant que Mowatt a été en poste comme chef de station entre 1995 et 2000.Je supposais que c'était dans la zone Europe de l'Ouest,mais n'étant pas sûr j'avais gardé mes doutes pour moi...  Néanmoins il ressort des précisions ajoutées que mes sources se sont avérées plutôt fiables,les analyses correctes.

 

 

17/03/2007

Décès en décembre d'un ancien patron du MI6

Un "Cold Warrior",spécialiste des soviétiques durant la guerre froide au sein des services secrets britanniques,est décédé en il y a quatre mois. 

 

Colin Frederick Figures,patron du MI6 ,le service de renseignement britannique de 1982 a 1985,est mort le 08.12.2006.  Je n'ai appris la nouvelle que hier soir,d'ou le retard dans la parution de cet article.

 Sir Colin est né le 01.07.1925 a Birmingham,il passe par la King's Edward's School de Birmingham,puis sert de 1945 a 1948 dans un régiment,tout en apprenant le russe a Cambridge.Parle russe et francais.

Sa carrière commence en 1951,quand il entre au MI6, ensuite il sera en poste en Allemagne de 1953 a 1956,a Amman,Jordanie,de 1956 a 1958,Chef de station a Varsovie,Pologne, de 1959 a 1962.Parmis ses informateurs,notons un officier de l'UB (services secrets polonais) nom de code "Noddy",qui avait contacté l'ambassade britannique a Varsovie en 1958.C'est l'officier du SIS a Varsovie John Quine,qui travaillera aussi a la section soviétique du SIS,qui sera chargé de traiter cette précieuse source.A Varsovie,on en sait peu sur le travail de la station du SIS de 1959 a 1962,mais d'après une information,Colin Figures y aurait mené de belles opérations.Notons toutefois que c'est a la même période que un officier du MI6,Georges Blake,transmettra des informations au KGB,dont parmi elles,la "Watching list" du MI6 (les personnes susceptibles d'être recrutées) en Pologne pour l'année 1959,et donn dévoilera ainsi au KGB (Qui transmettra l'information au contre-espionnage polonais) les dégâts causéés par la station du SIS a Varsovie..

 Après Varsovie,Figures a dirigé la station du SIS de Vienne,tout près du "Rideau de Fer".Une des antennes les plus prestigieuses du monde,non seulement a cause du lieu même,mais aussi du travail a y accomplir.Vienne ,aussi bien durant la Guerre Froide que aujourd'hui encore,reste un des terrains de confrontation entre services secrets parmi les plus importants.Il ne faut pas oublier que Vienne est un pays "neutre",qui accueille aussi bien,aujourd'hui,le siège de l'OPEP que les ambassades nord-coréennes ou iraniennes...Et,durant la Guerre froide,étant située près de l'Empire communiste,dont l'Autriche était une excellente base pour recueillir des informations.

Après ses postes,Figures revient au QG du SIS,et nommé en 1973 chef de la section Irlande du Nord,au plus fort de la lutte contre l'Armée Républicaine Irlandaise (IRA),puis n°2 du MI6 en 1979,et chef du service britannique en 1982,jusque 1985.Si la Guerre des Malouines en 1982, contre l'Argentine,que le SIS n'a pas su prévoir,reste comme un échec pour le service,en revanche,c'est sous Colin Figures le renseignement extérieur de Sa Majesté marque des points contre les soviétiques:d'abord en 1982, MI6  fait exfiltrer Vladimir Kouzitchkine,officier du KGB a Téhéran chargé de superviser le travail des illégaux soviétiques et du Toudeh (Le Parti communiste iranien),puis en 1985 la station du MI6 a Moscou mène une de ses plus belles opérations: Est exfiltré ,après avoir semé le KGB,Oleg Gordievsky,un officier du KGB recruté a Copenhague en 1966.Un officier du KGB exfiltré alors qu'il est de l'autre côté du Rideau de Fer! Une réussite.Après avoir quitté MI6,Colin Figures a été nommé Coordinateur des services secrets au Cabinet Office,jusqu'a sa retraite en 1989.

Il s'est éteint des suites de la maladie d'Alzeimher.Avec mes hommages. 

 

 

Pour précision,le dossier sur le MI6 en direction de l'Irak est toujours en cours de traitement.