Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2007

Le dossier Boris Belitsky

LE DOSSIER BORIS BELITSKY

Dans le cadre de ses efforts contre l'URSS,la CIA réussit en 1958 a recruter un citoyen soviétique,correspondant de Radio-Moscou.Apparement,un succès.Sauf que plusieurs années après la Compagnie apprendra que ce soviétique travaille sous le contrôle du KGB...Dans le climat ambiant de guerre froide ,l'affaire Belitsky en fut un des épisodes.

 2110f91e32e04e5c28ffcc5fa739d230.jpg
 Boris Belitsky

Boris Belitsky était correspondant de la section anglaise de Radio-Moscou.Parlant très couramment anglais (il est traducteur depuis 1945) ,il fut chargé par la radio de couvrir nombre d'événements internationaux,ce qui lui permettait de voyager.Parmi les événements couverts par Belitsky durant sa carrière,notons qu'il traduisit les propos de Youri Gagarine lors de ses conférences de presse,qu'il fut aussi le traducteur de Gagarine quand celui-ci fut recu par la Reine Elizabeth II a Buckingham Palace.En 1989,il est nommé Directeur adjoint des émissions en langue anglaise de "Radio-Moscou".

C'est l'officier de la CIA George Goldberg,un letton parlant couramment russe,qui le recrute en 1958,a Bruxelles,a la Foire internationale.Pseudo de Belitsky a l'Agence: AEWIRELESS.Il est ensuite retourné et contrôlé par la section américaine du contre-espionnage du KGB vers 1961,mais la CIA découvre que Belitsky est contrôlé par le KGB peu après:A la mi- 1962,a Genève,Belitsky devant rencontrer ses traitants de la CIA,c'est l'officier du KGB Vladimir Lvovitch Artemov (Entré au KGB en 1957,Artemov travaillait au sein de la DDP,le contre-espionnage du KGB a la section américaine), qui est chargé de diriger Belitsky sur place,en Suisse. Il bénéficie de l'assistance d'un officier de la section américaine du 2ème Directoire Principal du KGB,Youri Nossenko.Lequel contacte la CIA a Genève.Il révèle évidemment le fait que Belitsky travaille pour le KGB,et donnera même les noms des deux officiers traitants de Belitsky a la CIA,Goldberg et Young.Cette information ne surprend guère a la CIA: Certains officiers de la Section Soviétique de la Direction des Opérations de la CIA doutaient de la bonne fois de Belitsky.Parmi eux,l'officier chargé d'évaluer les rapports de Belitsky a la section SR-9 de la division soviétique,avait conclu au fait que Belitsky était contrôlé par le KGB.

Néanmoins,Nossenko déclarera a la CIA que Belitsky avait été recruté par la CIA a Londres en 1960 ou 1961 (Belitsky a en effet eu des contacts avec ses officiers traitants de la CIA a Londres en 1961.Il lui ont même faits passer le détecteur de mensonges,qui n'avait rien détécté d'anormal).Nossenko ignorait que Belitsky avait été en réalité recruté en 1958 a Bruxelles,mais aussi que le but du KGB était de faire en sorte que la CIA ait des contacts avec Belitsky a Moscou même (rapports de son interrogatoire en 1968 par l'officier de la CIA Bruce Solie) .Ce qui permettrait a la DDP de mettre a jour les méthodes et les officiers traitants de la CIA en URSS même.Car Belitsky avait surtout des contacts avec la CIA en dehors du territoire soviétique,pour la bonne et simple raison que sa profession l'oblige a voyager fréquemment a l'étranger.Pourquoi la CIA prendrait le risque de le rencontrer en URSS même,alors? Nossenko ignorait que la CIA avait contactée Belitsky en URSS même,lui envoyant trois lettres (Postées par les officiers de la CIA en poste a Moscou?) en 1959 et dans la première partie de l'année 1960.Nossenko ignorait aussi que Belitsky avait une adresse,hors d'URSS,pour contacter la CIA De plus,toujours selon Nossenko,la 2ème section du département américain de la Deuxième Direction Principale a tenté,au début,d'utiliser Belitsky contre les britanniques.Est-ce a dire que au début le KGB pensait que Belitsky avait été recruté par les britanniques? C'est probable.Il faut y ajouter que Nossenko ignorait comment Belitsky avait été recruté sur le territoire britannique,la nature de ses contacts avec la CIA et quel type d'information il transmettait a ses traitants.

 811b2444fcc4704a66d4aef556c5039c.jpg

Youri Nossenko,officier de la Deuxième Direction Principale du KGB qui participa au traitement de Belitsky.

Donc,Belitsky aurait caché au contre-espionnage soviétique que il avait été en réalité recruté deux ans plus tôt a Bruxelles.On peut donc supposer que Belitsky a sincèrement travaillé pour la CIA de 1958 a 1960.Pourquoi avoir contacté si tardivement le KGB? On ne sait pas.

Il est malheureusement impossible de savoir quelles sont les informations transmises par Belitsky a la CIA..Sans doute,étant donné son travail,des informations a caractère politique. 

Pendant que Nossenko révélait a la CIA que Belitsky était contrôlé par le KGB, AEWIRELESS,qui était venu a Genève en mai 1962 couvrir la conférence sur la paix, rencontrait dans une planque de Genève son officier traitant,Goldberg.Ils eurent plusieurs entretiens,totalisant 18 heures,au cours dequelles,estima Goldberg,Belitsky avait livré des informations authentiques et confidentielles.Il fut néanmoins prévenu que son informateur était contrôlé par le KGB.  

La CIA continua néanmoins a contrôler Belitsky,pour pouvoir déterminer quelles informations on peut en tirer,entre autres en pleine crise des missiles a Cuba en octobre 1962.La suite du traitement par la CIA de Belitsky est malheureusement inconnue.Il est probable que,suite a la déféction de Nossenko ,survenue en 1964,le KGB,supposant que Belitsky ait été "balancé" par Nossenko a la CIA ,ait aussitôt cessé le "jeu".Pour l'anecdote,Belitsky sera un des trois traducteurs en anglais durant le procès en mai 1963 de Oleg Penkovsky,colonel du GRU qui était traité par la CIA et le MI6.

Remerciements a Radio-Moscou,ainsi que aux informations disponibles dans nombre d'ouvrages ('Molehunt" de David Wise, "L'affaire Penkovsky",éditions Terra 1997, "Kontrrazvédka" de Vadim Abramov, "Cold Warrior" de Tom Mengold ). Un autre document passionant a lire est le rapport de synthèse déclassifié,et disponible au grand public,de l'interrogatoire de Youri Nossenko par l'officier CIA Bruce Solie.

18/06/2007

Et je rajoute de nouvelles sections

Apparition de deux nouvelles sections dans le blog : d'une part la section "Terrorisme/WMD",d'autre part la section "Defense" (Pour l'armement etc)

16/06/2007

Déclassification de documents par la CIA

La Central Intelligence Agency a annoncé le 06.06.2007 sur son site avoir déclassifié 420000 pages de documents ,qui sont désormais disponibles au grand public (https://www.cia.gov/news-information/featured-story-archi...),au National Archives and Records Administration (NARA).Au sein du NARA,situé das le Maryland,ses documents se trouvent au CREST (CIA Records Search Tool),qui contient au total plus de 10 millions de pages de documents (ce qui nous rappele au passage que les services secrets ,comme dans tout pays,sont aussi des bureaucraties,dont le travail est plus de noircir de la paperasse que de mener de spectaculaires opérations a la James Bond..Ses documents sont disponibles sur place,aux Etats-Unis.Toutefois,ils peuvent sans doute être demandés par Internet (j'ai essayé,mais ils demandent a ce que la demande soit la plus précise possible)

Concernant les documents déclassifiés récémment,ce sont des rapports des années 1940/1950,provenant aussi bien de la Direction des Opérations que de la Direction du renseignement (service d'analyse) ou du Directoire Scientifique et Technique

 Voici l'adresse mail pour contacter le NARA: alic@nara.gov

Site du NARA:  http://www.archives.gov/ 

Ou pour en savoir plus sur le CREST :  http://www.archives.gov/research/alic/tools/online-databa...

05/06/2007

Recherches en cours

Est ouvert un dossier sur le "National Endowment for democracy",une institution américaine qui s'efforce de promouvoir la démocratie dans le monde et a été fondée en 1982.Les informations obtenues indiqueraient que le NED a bénéficié de l'aide de la CIA,d'ou mon intérêt. L'information en ce sens vient du Réseau Voltaire (dont je me méfie vu leurs théories conspirationnistes) ,d'ou ma prudence,jusqu'a ce que je me rappele que Ralph Mc Gehee,ex-officier de la CIA en poste en Thaïlande dans les années 70,avait cité le NED,pour avoir été liée aux événements de la place Tian An Men a Pékin en 1989.Selon Mc Gehee,le NED aurait aidé la CIA (avec d'autres institutions) pour mener des "covert actions" sur le territoire chinois (http://www.serendipity.li/cia/ciabase/ciabase_report_2.htm). Il est probablement fait référence d'une part au soutien aux dissidents chinois,puis,quand les autorités chinoises réprimèrent dans le sang les manifestations sur la Place,a l'opération YELLOW BIRD,consistant a faire exfiltrer des opposants chinois vers Hong-Kong et Macao.

Si vous avez des informations sur le NED,prévenez-moi

Site du NED:  http://www.ned.org/

01/06/2007

Nouvelles sections.

Une nouvelle section est créée au sein du blog: "Débats".Vous êtes invités a y laisser vos avis,commentaires,sur le sujet.N'hésitez pas a proposer des sujets!

Premier sujet: What do you think about the russian secret services",mis en ligne le 31.05.2007.A vous l'honneur! 

Si vous avez des idées,n'hésitez pas!

Une autre section est intitulée "Le dossier du mois",autour d'un grand thème.Je n'ai,malheureusement,pas toujours pu,faute de temps,publier un dossier tout les mois comme je l'éspérais. 

Au passage,le blog s'est équipé,avec des liens vers 140 sites (regarder a gauche) dont ceux de nombre de services secrets officiels (aussi bien grecs que jordaniens,sans oublier le FARA du Ministère de la Justice américain,auquel je ne comprends rien pour l'instant).Parmi les plus intéréssants,celui du National Intelligence Service de Corée du Sud,ou sont entre autres publié les témoignages de transfuges nord-coréens (en haut a gauche,aller sur la section "North Koréa",sans cliquer,apparaissent des icônes dont une est intitulée "testimonies of north korean defectors").

Est ce que quelqu'un a ,par hasard,l'adresse du site du Guojia Anquanbu,le Ministère de la Sécurité d'Etat chinois? 

Pour précision,je ne sais pas pourquoi,mais hier il était impossible d'envoyer des commentaires (je my suis repris a 3 reprises sans succès pour répondre au commentaire de Aldartus)